5.3.15

39


Le temps s’accélère en ce moment non? J'ai fêté mes 39 ans mardi, et depuis ces fleurs d'amandiers de mon papa embaument la maison. C'était une très belle journée qui semblait annoncer le printemps mais ça c'est déjà fini.
J'ai enfin tricoté les moufles de ma fille, pendant les vacances de février, qu'elle porte à l'endroit ou à l'envers sans souci, avec une paire de pelotes restées de son bonnet de père Noël que j'ai été bien contente d'utiliser, Drops Nepal écru et gris. La laine est très douce et douillette, mais l'alpaga qu'elle contient à un peu tendance à boulocher il me semble..
Pour ne pas me faciliter la tache, j'ai tricoter les deux moufles à la fois en magic loop, pour optimiser l'utilisation de la laine (je voulais tricoter la pelote écrue jusqu'au bout pour la finir) ce qui m'a valu de recommencer une fois quand-même étant donné que j'ai mis du temps à me rendre compte que l'augmentation qui dessine la ligne du pouce ne pouvait pas se trouver indifféremment sur la main droite ou gauche. Enfin bref, petite victoire personnelle, j'y suis arrivée, même si je n'ai pas choisi le modèle le plus simple pour commencer!



Enfin, il y a les tricots et les ouvrages en général que je voudrais finir avant l'arrivée des bébés, c'est un gros challenge vu le nombre d'en-cours que j'ai, ce que je voudrais leur tricoter (non, je ne vais pas acheter une dizaine -si je suis la liste de la maternité- de paires de chaussons et/ou chaussettes), et tout ce qui traîne dans mes placards dont je me dis que je vais me débarrasser un jour. Les préparatifs de leur arrivée, et les brèves apparitions du printemps me motivent pour trier, donner, jeter et essayer de revendre ce que je n'utilise pas. J'utilise le fameux site de vente au particulier bien sûr, mais j'ai décider de réanimer aussi mon vide-placard (colonne de droite..), parce que j'aime autant que ce que j'y met parte chez quelqu'un que je connais, un tant soit peu.. J'y met des vêtements de la petite souris qui lui sont devenus trop petits car avec l'arrivée de deux garçons, j'ai dans l'idée que les habits de petite fille risquent de ne plus me servir, mais aussi d'adulte, de la laine et des fournitures de loisirs créatifs. Je pense que je me séparerais de quelques coupons de Liberty qui attendent depuis des années que je les utilise et qui seront peut-être mieux ailleurs, et de pelotes de la Droguerie. Bref, envie de faire du large, du ménage, de l'espace et de repartir allégée du superflu dans cette nouvelle vie à.. 5. 

13.2.15

Goûter d'hiver



Inspirée par la recette et les si jolies photo d'Agathe, j'ai fait à mon tour une crostata, si simple à faire pour un goûter un peu différent de l'ordinaire que j'oublie trop souvent. En l'occurrence ce sont plus des proportions qu'une recette qu'Agathe nous donne, et je me suis retrouvée avec une pâte trop friable, que j'ai pu mettre en boule, enfin en 3 boules parce qu'il y a quand-même une certaine quantité, laissées au frais comme conseillé. Mais comme je le craignais mes boules de pâte étaient dures comme de la pierre après ça. Comme j'avais un peu anticipé ce problème j'ai cherché sur internet, dans les sites de cuisine italiens, que l'on peut retravailler un peu la pâte en la sortant du réfrigérateur, c'est ce que j'ai fait, et aussi y ajouter un peu d'eau (je le savais, ça, mais j'avais oublié!), et ça a été la solution pour avoir une pâte maniable, que j'ai étalée entre deux feuilles de papier cuisson pour que ce soit plus facile.
Rien de plus simple ensuite, que de la mettre dans le plat, faire précuire à blanc le fond de tarte, la garnir de confiture (ici marmelade d'orange faite maison par ma maman), et recouvrir du reste de la pâte sablée étalée un peu plus fine que le fond et découpée traditionnellement en bandelettes entrecroisées. Remettre au four le temps que le dessus cuise (de 10 à 20min au maximum).
Ce que j'ai oublié c'est que dans la recette italienne originale, dans la pâte, normalement il y a le zeste d'un citron ou d'une orange et une pincée de sel, et je n'y ai pensé qu'après avoir étalé la pâte. C'est en faisant qu'on apprend.. (et en écrivant qu'on se souvient !!) Voilà qui devrait me servir, pour la prochaine fois : une compilation entre les doses données par Agathe, quelques compléments trouvés sur internet et mes notes personnelles pour ne pas oublier..


Donc si on récapitule : 

Ingrédients : 
200g de farine de sarrasin
200g de farine de blé
200g de sucre
200g de beurre
4 jaunes d'oeufs
le zeste d'une orange ou d'un citron
1 pincée de sel
1 ou 2 cuil. à soupe d'eau si la pâte n'est pas assez malléable (mais elle ne doit pas être collante non plus)
1 bocal de confiture


La base est une pâte sablée. Travailler le beurre coupé en petits morceaux, rapidement pour ne pas le réchauffer, avec les farines et le sucre, le zeste et la pincée de sel. Ajouter les jaunes d'oeufs, et amalgamez, ajouter un peu d'eau si nécessaire mais avec précaution pour ne pas en mettre trop. Mettre la pâte en boule au frais au moins 1/2h, sinon 3h.

Selon la confiture que vous utilisez, il peut être utile de la faire réduire si elle est liquide, chauffez-là simplement dans une casserole à feu doux et en remuant constamment dès qu'elle bout pour ne pas qu'elle brûle, jusqu’à ce qu'elle épaississe.
Réserver 1/3 de la pâte pour la décoration du dessus, et étaler les 2/3 restant sur une épaisseur d'environ 3 à 5mm pour garnir le plat à tarte. Piquer le fond avec une fourchette et éventuellement utiliser des poids de cuisson (je ne l'ai pas fait..)
Faire cuire à blanc la pâte à 180°C, (elle ne doit pas se colorer), une quinzaine de minutes.
Pendant ce temps étaler le reste de la pâte (un peu plus fine que le fond parce que là où les bandelettes vont se superposer, l'épaisseur devient importante) et découper des bandelettes, au couteau ou à la roulette dentelée, ou encore des formes avec des emporte-pièces. 
Quand le fond de tarte est précuit, y répartir la confiture sur une épaisseur suffisante (plusieurs mm, éventuellement la même épaisseur que celle du fond de tarte) et régulière. 
Placer ensuite la décoration découpée dans la pâte restante, traditionnellement les bandelettes entrecroisées, ou de manière plus originale comme l'a fait Agathe, des formes réparties sur l'ensemble de la confiture. Repliez ensuite les bords vers l’intérieur de façon régulière (pas fait non plus, mais ça donne un aspect plus régulier).
Remettre au four toujours à 180°C, 10- 15 minutes ou plus si nécessaire, mais en évitant que la pâte ne colore, ou alors à peine. De cette façon elle sera moins sèche et plus moelleuse. Je vous le dit parce qu'avec les restes de pâte j'ai pu faire quelques sablés, qui ont cuit plus vite et qui ont coloré, plus ou moins selon leur épaisseur, et même s'ils étaient très bons, la pâte plus épaisse et moins cuite de la tarte était meilleure! 
Enfin, la crostata avec la pâte sablée est un peu fragile à sortir du moule, attendez de préférence qu'elle soit presque froide. 
Quelques idées de décor ou de garniture ici , tarte au citron à l'italienne ici , et aux cerises et griottes que j'ai très envie de tenter, quand ce sera la saison, présentée de manière originale et très réussie en plus je trouve.. (Tout ça en VO, mais les images parlent d'elles-même, et sinon le traducteur est ton ami..)



28.1.15

Ce janvier




Il est déstabilisant ce janvier 2015, du début d'année avec toute la famille réunie pour quelques rares moments, au drame qui nous a marqués le 7 janvier, en passant par toutes les questions et les inquiétudes que ma grossesse provoque. Mais on regarde en avant, et on garde espoir. On apprécie les petits moments de bonheur et on les garde précieusement en mémoire.

Pour les éventuelles futures maman de jumeaux qui passeraient par là, si vous voulez mon avis, "Le guide des jumeaux" de J-C. Pons et C. Charlemaine (seul ouvrage sur le sujet de ma médiathèque muncipale) serait plutôt à éviter. Le propos est justement de ne pas enjoliver la situation, mais bien de présenter froidement objectivement la liste des complications possibles pour la maman et les bébés, ce qui est, pour moi, juste anxiogène. Je comprend mieux ce que m'avait dit le médecin à l'échographie, quand il nous avait prévenu qu'il valait mieux éviter de connaître tous les risques potentiels.. 

31.12.14

Petite histoire de décembre


7 décembre 17h
12 décembre 7h58
24 décembre 20h38
25 décembre midi
25 décembre 16h30

Retour sur ce mois de décembre si particulier, passé en hibernation pour moi, à la maison, à dormir ou me reposer la plupart du temps, avec des inquiétudes et une grosse fatigue jusqu'au milieu du mois et un examen un peu plus rassurant. Heureusement que le papa de la petite souris a pu prendre le relais et s'occuper d'elle.
Ils ont fait la crèche ensemble, et comme la petite souris est une grande fille, elle a eu le droit de manipuler les santons, avec beaucoup de précautions.
Ils ont vu un magnifique ciel un matin avant d'aller à l'école, si beau qu'ils l'ont pris en photo!
Et puis le 24 au soir, la petite souris a pu annoncer à toute la famille réunie la grande nouvelle, qu'elle va prendre du grade et devenir une grande soeur, mais petit détail qui a son importance, non pas d'un mais de deux bébés!
On a aussi pu profiter quelques heures du passage en France de ma petite soeur, la marraine et tante préférée de ma petite, avant qu'elle ne s'envole de nouveau.. et profiter des derniers rayons du soleil d'hiver ensemble..
Finir 2014 en famille, tranquillement..
Une très belle et douce année 2015 à vous!

2.12.14

Après novembre







Retour sur ce mois de presque totale hibernation, après l'effervescence du premier novembre, fêté bien 4 fois. On n'a pas tous les jours 7 ans, ma petite souris.. C'est pas que je sois en retard, c'est juste hors délai, mais je ne pouvais pas ne pas laisser une trace ici de cet événement plein d'émotion et de joie, d'avoir ses amies et sa famille rassemblés autour d'elle. 

25.10.14

Bonaventure!



Il est un peu tard, mais enfin ce n'est rien au regard des mois et des mois qui se sont écoulés depuis certains tricots qui ne sont pas encore apparus ici, juste une semaine après la parution officielle de ce nouveau modèle de Nadia, Bonaventure. Je l'avais déjà vu et j'avais totalement craqué pour lui, chez Solenn, porté par son petit Aurèle, alors l'occasion de le tester était rêvée! 
C'est un petit bijou que ce modèle, avec ses torsades, ses rayures et toutes les jolies finitions imaginées par Nadia, un petit bijou qui demande un peu de temps pour sa réalisation, mais c'est bien mérité! 
Et puis je n'avais pas tricoté pour une si petite taille depuis des années, et j'avais oublié comme c'est "rapide", et satisfaisant. Ca me donne bien envie de me remettre à gâter les bébés qui de toute façon vont arriver bientôt dans mon entourage. Pour le dernier né, ce gilet a trouvé son destinataire le jour où je l'ai commencé, puisque c'était le jour de la naissance de mon 9e neveu, un petit Martin. 
J'ai tricoté la taille 3 mois, et il le porte déjà, seules les manches sont un peu longues pour lui. Par contre, il vit avec ses parents loin de chez moi, je n'ai pas de photo du tricot porté pour que vous vous rendiez compte de la taille. 
Tricoté en 3 mois, en Filatura di Crosa Diwa (baby superwash) et Drops Baby Alpaca Silk, et un peu de Renaissance Dyeing Fingering Bluefaced Leicester (couleur Dill) pour les rayures vertes, en 3.5mm. 



11.10.14

Par ici

Ah non, le temps ne s'est pas arrêté. Toujours pas. Et je cours, je cours, et déjà septembre est bien loin, octobre bien plus qu'entamé!! Je me suis régalée de ce septembre doux, et on apprécie bien sûr de ne pas subir de grands jours de Mistral qui nous glacent jusqu'aux os, mais le temps, celui des saisons me paraît bien détraqué. J'ai découvert hier que l'arbre de Judée a simplement refleuri, au lieu de commencer à faire tomber ses feuilles. Il y a encore des fleurs sur les plants de haricots, et même sur les fraisiers ce matin!
Je retourne sur quelques images de ce mois d'été prolongé qui semblait parfois présager l'automne, mais qui a finit par se figer en l'état.. Et puis aussi un peu de tricot, et un chouia de crochet. Le tricot est fini depuis le mois de juin, mais je ne l'ai bloqué et fait les photos qu'en septembre, tandis que c'est bien pire pour le petit nuage au crochet, je l'avais fait en 2011, mais oui, mais comme je m'étais trompée dans le patron, je n'avais pas jugé utile de le photographier. Et puis finalement à force de le voir comme ça et de le voir utilisé régulièrement, je l'ai immortalisé.












Vallée de la Vèbre

21.9.14

Comme avant!

Un tag, comme avant, à l'ancienne, quand les blogs étaient une source vivante et en ébullition.. Chouette, merci Véronique de m'avoir invitée à répondre. 

1 - est-ce-que ça t'arrive de porter des chaussettes trouées et de te dire que tu t'en fous parce que personne n'est au courant ? Si oui, tu troues tes chaussettes plutôt au niveau du pouce ou du talon (ou ailleurs !) ?
Ça ne m'arrive pas avec les chaussettes, ou alors si ça m'arrive c'est parce que mon homme me les a piquées et les a trouées, parce que lui les use de manière inexorable, au talon. Ça peut m'arriver avec les bas, mi-bas ou collants fins de les porter même si il y a un petit trou, mais pas sur le pouce parce que je déteste la sensation. 

2 - quels sont tes prénoms, les deux ou trois ? En es-tu contente ? Pourquoi tu t'appelles comme tu t'appelles ?
Lucie Salomé Paulette. Quand j'étais petite, je rêvais d'un autre prénom, un prénom en -a plus féminin à mes yeux de petite fille, mais finalement avec l'âge j'ai appris à aimer mon prénom, d'autant qu'il n'était pas très porté par ma génération. Salomé et Paulette sont mes deux grands-mères pour qui j'ai beaucoup d'affection, pour leurs prénoms aussi. 

3 - raconte-nous un détail précis de ton rêve de vie pour le futur ?
Un rêve, mais vraiment un rêve, ce n'est pas un projet parce que pour le moment ça n'a aucun espoir de se réaliser, ce serait d'avoir un travail en rapport avec la laine et le tricot. Une boutique de laine, ce serait chouette.. 

4 - elle est comment ta culotte pref' de pref' ?
Bon, c'est personnel ça comme question non?? Enfin bref, Petit Bateau en coton coloré..

5 - qu'est-ce-que tu adores dans ta vie (à part tes amis et ta famille) ? Que voudrais-tu, au contraire, y améliorer ?
J'adore notre maison, même si elle n'est pas finie et pas parfaite, j'apprécie tous les jours d'y être enfin, et notre jardin. J'aime aussi énormément le fait que ma grand-mère continue de jardiner chez elle, de plus en plus on dirait, (avec de l'aide de la famille bien sûr), de pouvoir discuter avec elle et avoir ses conseils de jardinage, et de pouvoir passer l'été sans acheter de légumes. J'aimerais arriver comme elle a produire au moins une partie de ce que nous aimons manger.. 
(Euh, si je relis la question, qu'est-ce que j'adore dans ma vie à part mes amis et ma famille, la première réponse, trop évidente sans doute : tricoter! :-)
Et pour l'avenir, pour moi une amélioration souhaitable serait sans doute de changer de travail. 
6 - que veux-tu comme cadeau pour Noël ?
Le même que celui que la petite souris a demandé pour elle en bas de la liste qu'elle a commencé à écrire, en août, une petite soeur (ou un petit frère) pour elle.
Ou sinon un voyage en Italie..
7 - quel âge as-tu le sentiment d'avoir ?
Plutôt 35, que 38.. vraiment. C'est drôle comme on peut avoir le sentiment d'un âge plus jeune, comme si le temps s'éternisait un peu sur ces 35.. 
8 - dans quel lieu as-tu aperçu pour la première fois la personne dont tu es amoureuse ?
La première première fois, c'était probablement au lycée, mais c'est une dizaine d'années plus tard que l'on s'est retrouvé, au mariage d'un copain de lycée, justement.
9 - tu es plutôt thé, café ou chocolat au p'tit dej' ? (ou autre chose !)
Thé, toujours, et je tends même à devenir exigeante sur le thé du matin, Impérial Breakfast de Dammann Frères (je crois..) mais je prends parfois aussi un cappuccino, quand je suis en Italie ou quand mon homme a le temps de le faire le matin, mais c'est plus une gourmandise qu'autre chose.
10 - montre-nous la photo de tes dernières vacances qui te fait le plus rêver.

Ça c'est pris du bas, du bout de la langue rocheuse du Glacier blanc que l'on ne voit pas du tout. Cette photo me fait rêver parce que je rêve de remonter plus haut que ça, d'arriver au pied du refuge, au lac Tuckett, fabuleux, qui m'avait enchantée quand je l'ai découvert. Pour lui l'ascension valait déjà le coup. (Et pour l'échelle, il y a des gens sur la photo, à gauche, dans le vert..)
11 - quel blog aimerais-tu voir renaître de ses cendres ?
Je me rappelle de Aymelle, qui a disparu de nos écrans il y a quelques années après un message peu rassurant, et dont je me demande toujours ce qu'elle est devenue.. en lui souhaitant le meilleur. 
Sinon Aurélie, ce serait chouette de faire revivre le tien :-)
Ah ben tiens, d'ailleurs, je tague Aurélie, Agathe, Céline, Laurence et Christine!

5.9.14

Encore un peu

Encore un peu de vacances s'il vous plaît. Nos vacances ont été très courtes cette année, un peu par manque d'organisation, par perte d'habitude aussi, (ça fait des années que nous n'avons pas pu nous organiser de vraies vacances), et un peu par contrainte économique. Alors ces quelques jours ont été d'autant plus précieux, nous avons fait le plein d'images et de moments à savourer encore de retour. 
Il m'en reste encore à épingler ici, même si la rentrée est passée par là depuis..
Encore un peu d'eau pure de montagne..














Parc National des Écrins, Août 2014

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails