5.1.06

3 janvier 2006

Dure rentrée.. La fatigue des vacances se fait sentir, le reste d’angine que l’on croyait enfin mis à mal aussi, et les élèves n’y mettent pas du leur, AU CONTRAIRE ! On dirait qu’ils ont choisi spécialement aujourd’hui de faire plus de bruit et plus longtemps.. Enfin, aujourd’hui tout le monde s’est embrassé pour «l’occasion» (ou presque), alors que tous les autres jours de l’année, nous nous tenons soigneusement à bonne distance les uns des autres. C’en est presque ridicule, certain de ceux que je côtoient pourraient vraiment être des amis, je les aime bien, et si ce n’était cette habitude de se saluer froidement le matin, je leur ferais naturellement la bise. Pff.. que de manières nous ensevelissent.. Où est la spontanéité ?

1 commentaire:

  1. Je me souviens ancore tres bien que mon (ex) beau-frere marocain etait stupefait quand je donnais justement la main a ma soeur quand elle rentrait apres une annee d'absence chez nous. Dans ce temps la j'avais 16 ans, je crois. Maintenant tous les hollandais se donnent 3 bises, n'importe si soyez (ah, une erreur grammaire) une amie intime ou non. Mais tu as raison : souvent il y a une manque de spontaneite !

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails