28.11.07

Quelques sites pour l'équipement de bébé (ou le plaisir des parents)

Voilà, depuis le temps que je le préparais, j’ai accumulé et accumulé des références, surfé sur d’innombrables sites, de font en comble. Le résultat n’est pas exhaustif, loin de là (et en la matière, qui pourrait le prétendre ?), mais je voudrais juste vous faire partager le fruit de mes recherches, quand comme moi, vous plongerez dans le monde sans fin des produits et articles pour bébé.. Maintenant qu’elle est arrivée, par contre, je n’ai plus guère le loisir de continuer à chercher et à creuser.. Voilà donc ma petite revue de sites…

Calinisba
De grandes marques de puériculture pour des produits de qualité : Avent, Babybjörn, Babymoov, Babysun, Beaba, Bébé Confort, Doudou & Cie, Graco, Kaloo, Les Petites Bébettes, Nattou, Noukie's, Philips, Premaxx, Red Castle, Takinou, Tefal, Tomy, Vulli ...
Equipement en puériculture, donc, et peu de vêtements, mais tout l’équipement annexe : du porte-bébé à l’humidificateur d’air, du doudou à l’ensemble de bain t-shirt et short Anti-UV, du siège de baignoire au mélangeur anti-grumeau pour les biberons…
Point fort : un grand choix d’articles spécialisés, mais aux prix des magasins spécialisés.
Les frais de port sont à 6 euros en Colissimo, paiement sécurisé en ligne, évidemment.


Objet insolite : le rince-tétines..

C'est mon premier (mais même si c'est pas le premier...) : prix moyens à élevés, articles haut de gamme, chic.
Marques créateurs (Le Toît de la Lune TroiZenfantS Bonnie Baby CdeC Cordelia de Castellane First Le Toît de la Lune Dimpel BamBam Avent Le Phare de la Baleine Petit Descamps Happy Horse Judith Lacroix Minisu Ba Lam Boo Mérésine Bugaboo)
Frais de port mini en Colissimo Expert 6.5 euro, gratuits à partir de 200 euro, paiement sécurisé en ligne.


Ensemble Eponime en velours, j'adore !

Joli site, quelques références en réassort ou indisponible, et conseils puériculture.
Catégories : Biberons, Layettes Linge de lit bébé Serviettes de bain bébé, enfant Pyjamas bébé, Gigoteuses Vêtements bébé (0 à 24 mois) Doudous Cadeaux de naissance
La fenêtre de recherche ne donne pas toujours des résultats pertinents.. En cherchant « body », par exemple, j’ai 84 articles en résultats, mais rien que la première page comporte 5 paires de chaussons, un bonnet, et 2 grenouillères, page 2 : 3 bonnets en jersey, 4 paires de chaussettes, et une grenouillère, page 3 :des bonnets, des combinaisons courtes, une grenouillère, des chaussettes.. Je vous passe la suite, mais c’est du même ordre.
Par contre, on peut effectuer une sélection par ordre de prix, mais suivant où l’on se trouve dans le site, tout n’est pas pris en compte, juste la catégorie où l’on se trouve.
Pour résumer, la navigation n’est pas tout à fait limpide, et on n’est jamais totalement sûr d’avoir vu tout ce qui correspond à notre recherche.
Préférer la recherche par marque/designer, qui fonctionne, ou bien celle par les thèmes du menu.

Primashop : très grand choix de marques spécialisées en puériculture, : les prix sont corrects, et il y a une fourchette de prix assez large, sur pas mal d’articles. Par contre, la navigation dans le site est anti-intuitive au possible, la seule solution pour s’en sortir est d’utiliser la fenêtre de recherche, par mot-clé, ou bien par marque, si vous savez ce que vous cherchez. Mais naviguer par les menus est un peu comme être en mer la nuit sans étoiles et sans boussole : on ne sait ni où on est, ni même dans quelle direction on va. Si vous tentez le coup (juste pour voir…) vous découvrirez qu’il faut sans cesse prendre l’ascenseur, et qu’en cliquant sur une entrée, il faut ensuite descendre tout en bas des pages pour trouver le résultat de votre requête. Tout est empilé verticalement.. c’est un concept ! Mais j'y ai trouvé par exemple un transat démontable :



Abikid : site de déstockage et de fins de série, avec des promotions.. Recherche efficace et facile à utiliser. Pour moi, le graphisme du site est presque rebutant, vêtements présentés sur des poupons, des cintres ou des mannequins, la disponibilité des articles est limitée, mais en cherchant bien on peut trouver des affaires intéressantes. Il y a un grand choix de marques : Absorba, Adidas, Clayeux, Marese, Petit Bateau, Catimini, Charlotte aux fraises, Chipie, Contre Vents et Marées, Jean Bourget, Tête en l’Air… et quelques autres.

Kidiboum : site proposant des vêtements de marque et de créateurs, originaux et jolis, à des prix abordables : la recherche la plus efficace est par âge et sexe de l’enfant, éventuellement par saison. Parfait pour faire des cadeaux ou se faire plaisir. Paiement en ligne par CB ou Paypal, ou par courrier par chèque. Frais de port : 5 euro pour toute la CEE, gratuit à partir de 50 euro d’achat. Les adorables créations de la marque Eponime, par exemple, y sont (avec beaucoup moins de choix que sur Cmonpremier, mais un peu moins chères..):

Un cadeau de naissance à croquer !


Du pareil au même : site vendeur de la fameuse marque de vêtements, avec une boutique Bébé, une boutique Enfant, une "Chaussures" et un coin Promos. Le site est agréable et joli, en version française ou anglaise, livraison partout dans le Monde. On trouve des vêtements mais aussi des peluches, des jouets, du linge de lit ou de bain, jusqu'aux biberons ou au Babycook, ou à la poussette. Avec toutes ces références et ces types d'articles, les familles et les différentes collections, la navigation n'est pas totalement fluide, même si une option de sélection par taille est tout à fait appréciable. Les vêtements sont jolis et originaux si on compare avec ce que l'on trouve dans les chaînes qui envahissent les rues commerçantes, style Okaïdi ou Orchestra, les prix tout à fait abordables sans être pour autant une bonne affaire. J'ai testé la commande en ligne, et la livraison a été très rapide, en 2 jours le paquet est arrivé, et je suis contente de l'article. Un bon point !

Enfin, ma découverte, mon site préféré pour la variété et la qualité des articles proposés, avec le côté écolo en plus : Bébé au Naturel. Comme son nom l’indique, le site propose des articles naturels, en matières biologiques ou écologiques, ou issues du commerce équitable. De l’écolo « pur et dur », à l’écolo « bobo », un grand nombre d’articles et du choix, à des prix raisonnables. Des doudous en coton biologique, les couches lavables, une peluche en véritable laine (auriez-vous imaginé que cela existe ??). En vêtements, le choix est limité à du fonctionnel : des pyjamas et bodies en coton bio, jersey ou éponge, et en laine et soie.
Mention spéciale de moi-même : on trouve par contre des bavoirs en éponge, toujours 100% coton bio, à des prix inférieurs à ceux des supermarchés : 2,60 euro, ( je vous en parle parce que j’ai prospecté dernièrement sur les bavoirs … ) moi je n’en ai pas encore vus..
Une gamme d’aliments bio, également, adaptée aux bébés, (jus de fruits, laits infantiles, céréales, biscuits..), et des couches jetables biodégradables : tout le monde n’a pas le courage de se lancer dans l’acquisition et l’utilisation des couches lavables, même si on est sensible à l’aspect écologique et réduction des déchets.. 2 marques, dont la moins chère revient à 31 cent. d’euro la couche, en taille 0 à 3 mois, 29 cent. par lot de trois paquets.. Pendant que vous y êtes, vous pouvez jeter un œil aux sites voisins : Maison au naturel (http://www.maison-au-naturel.com/ ), Femme au naturel, (http://www.femme-au-naturel.com ) jardin au naturel (http://www.jardin-au-naturel.com/ )
Et comme ma petite chérie a le cheveu rebelle, j’ai testé le site en commandant une petite brosse pour bébé en hêtre naturel non traité et en poils de chèvre très très doux: livraison ultra rapide, en 2 jours, emballage réduit au minimum (ça surprend, tellement ça change) et article de très bonne qualité.. Rien à redire !

Enfin, si avec toutes ces adresses, il vous manquait encore quelque chose, en désespoir de cause, allez donc voir Oclio, le spécialiste de la puériculture, disent-ils.. Je pense en effet qu'il y a tout sur ce site, c'est par exemple le seul où j'ai vu la trousse range-sucette.. Rien d'original, c'est sûr, mais de l'équipement au suréquipement, il y aura forcément ce qui comblera les angoisses irraisonnées de nouveaux parents..

Maintenant, j'attends vos commentaires sur ces liens, je serais contente de savoir si vous partagez mon avis sur ces sites, ou si vous en connaissez d'autres intéressants !

Le bain c'est le pied !

15.11.07

Le premier novembre 2007

A 8h50, avec les premiers rayons de soleil du matin est arrivée mon bébé, notre petite fille, et évidemment, c'est la plus belle !
L'accouchement n'a pas été sans douleur, puisque classiquement je devais avoir la péridurale qui n'est jamais arrivée : j'attendais patiemment et de toutes mes forces que mes contractions se rapprochent assez pour qu'on dérange Mr l'anesthésiste, en me shootant au masque à oxygène pour supporter les contractions, quand les sage-femmes se sont rendu compte que non elles ne se rapprochaient pas, mais oui, la dilatation était terminée.. et que ce n'était plus la peine d'appeler ce Mr.
Je ne peux pas en vouloir à la sage-femme qui m'a accouchée, qui était charmante et très attentive, et qui venait de prendre son service quand elle s'est occupée de moi. Par contre, je garde une dent contre celle qui a pris la liberté de dire à ses collègues de garde, et à celles qui arrivaient le matin, que je n'avais pas forcément besoin de la péridurale, que je gérais très bien mes contractions, alors qu'à chaque examen je me suis inquiétée de savoir si je pourrais l'avoir, si ce n'était pas trop tard.. Celle qui m'a accouchée est tombée des nues quand je lui ai dit que si, j'y tenais si et tant que c'était possible, quand elle est venue me voir la première fois, à son arrivée.
J'ai cru que je n'y arriverais jamais. Et de fait, ça a été relativement long. Et non, je n'ai pas tout oublié à peine le bébé sorti ! Ce n'est que maintenant, plusieurs semaines après, que je n'arrive plus à me souvenir de la douleur, de la façon dont je la ressentais physiquement. Ce n'est que maintenant que je peux imaginer avoir un autre enfant, et un autre accouchement, plus tard.



Elle est mignonne à croquer et nous comble de joie. Pour elle, ça valait le coup ! Je suis juste en colère que ma volonté n'ait pas été respectée dans ce moment qui ne regardait personne plus que moi.

28.10.07

C'était le jour J - 4



L'obstétricien m'avait prédit, à la visite du dernier mois, un accouchement probable à partir du 26 octobre.. Me voilà le 28 octobre, savourant mes derniers instants de liberté+bidon+12 kg+remontées gastriques.. Tout ça l'air de rien.

24.10.07

Gourmandises

Avec la fin de la grossesse approchant, je ne peux m'empêcher de repenser à tout ce que je pourrais manger à nouveau, avec délectation.. Je me rappelle avec nostalgie ma copine la mousse au chocolat, et son compagnon le tiramisù, sans compter les carpaccio, charcuteries variées, jambons crus et fromages fermiers (au lait cru), steack tartare, poissons fumés et .. foie gras. Ben oui, on arrive à la période où ce serait un supplice de ne pas pouvoirs approcher ces délices.. Pour le vin, il va falloir attendre encore un peu, mais chaque chose en son temps, n'est-ce pas ?

10.10.07

Même pas née et on croule déjà sous les cadeaux ?!!

Ah oui, à part la perspective de l'arrivée en avance, il faut aussi se préparer pour ça : j'imagine que ce n'est pas partout pareil, mais sachez que la maternité, au cas où vous ne l'ayez pas encore remarqué, c'est un très bon créneau marketing, bien exploité. Après la valisette donnée par mon gynéco en début de grossesse, ce matin j'ai eu droit à la "Babytrouss", la "Kiddytrouss" et aussi l'"Happytrouss".. Des trousses, quoi. Enfin, garnies de 2kg et demi (j'ai pesé) de prospectus publicitaires vous invitant à vous inscrire sur des dizaines de programmes indispensables pour comprendre ce qui vous arrive avec un bébé.. et qui leur permettront ensuite de suivre attentivement l'évolution de votre enfant et par là même de vous proposer des bons de réductions adaptés à ses besoins, et à vos habitudes de consommation. Si vous avez envie de rentrer dans le fichier.. libre à chacun. Pour ma part, pour le moment, je résiste. Je me dis bien que peut-être, je n'aurais pas ces "cadeaux" gratuits qui feraient mon ravissement et le bonheur de mon enfant, mais je pense aussi aux centaines de kg de pub que je ne recevrais pas dans ma boite aux lettres, et... je m'en réjouis d'avance !

Pour donner une idée à celles qui n'ont pas encore eu la joie de recevoir ces présents, je vous ai fait quelques photos, avec le détail du contenu..
La plus grosse, 12 cm de profondeur à la base, c'est la "Baby trouss'". Pour le contenu, je vous ai épargné l'étalage des 56 prospectus différents, pour vous mettre les plus consistant : un échantillon de gel lavant, et un lait hydratant de Nivea Baby un numéro de Parents (du mois de mai), un guide des 12 premiers mois, qui contient lui aussi son lot de pub, mais bon, il est quand même assez complet pour être utile, un livret sous forme de petit magazine Infobébés, pas inintéressant, et puis les prospectus de Vert baudet, comme d'hab', un classeur à fiches de la part de Nestlé, mais il faut renvoyer un prospectus de renseignements hyper précis sur toute la famille pour recevoir les fiches de l'éveil nutritionnel de votre enfant. Et puis on vous rappelle qu'avec l'accouchement, c'est le retour de choses trop sympa que l'on avait oubliées : vous aurez à nouveau vos règles, alors on vous offre 2 serviettes hygiéniques, et vous devrez perdre du poids, alors une petite boite de "fitness".. pour la forme !!!
Bon, elle est grande et on peut imaginer de la réutiliser, même si elle n'est pas complètement hermétique.
Le contenu, réduit au concret.

Entre les deux en termes de taille, mais remplie uniquement de publicités et prospectus, la "Happy trouss'". Un numéro de "Famili", et de la pub, rien que de la pub... pleine de promesses de cadeaux bien sûr, mais concrètement rien. Ah oui, si vous êtes tentées par la réduc de 15 € (pour 40 € d'achats )accompagnée du sac à langer pour votre futur enfant, offerts par Vert Baudet, sachez que le sac à langer est de taille ridiculement petite. On pourrait y mettre 4 biberons et rien d'autre, ou 2 bib et 4 couches, enfin, il faut faire l'impasse sur tout le reste, si on veut l'utiliser.

Ca fait rêver quand même, non????
Pour finir, la "Kiddy trouss'", la plus sympa finalement, puisqu'elle contient 3 vrais objets : l'assiette Kiri avec un paysage bucolique ou gambade la vache Kiri, (ne pas confondre avec celle "qui rit".. ), une petite cuillère avec Babar qui gambade à son tour, mais juste dans la cuillère, et un de ces autocollants que les nouveaux parents peuvent fièrement arborer à l'arrière de la voiture portant la mention "Bébé à bord"..
Bon, après il y a aussi un lot de fiches techniques destinées à la familiarisation avec le nouveau venu, à son entretien et à la réparation des pannes le plus couramment observées. Pour le coup, il y en a une bonne cinquantaine, pas comme Nestlé dans la "Babytrouss" où on vous en donne 2 avec un classeur, et il faut s'inscrire pour recevoir les autres.. Et juste un prospectus publicitaire pour des voyages en famille, et l'enveloppe de Disney pour recevoir 6 livres GRATUITS.. Personnellement, je n'ai pas envie de conditionner ma petite chérie tout de suite avec Disney, il y a d'autres livres d'histoires à lire ou à regarder, un peu moins hégémoniques, merci quand même.

Neuvième mois

Voilà, aujourd'hui j'entame le dernier mois de ma grossesse. Elle s'est bien passée, pas de nausées au premier trimestre, pas d'envie irrépressible de dormir n'importe où et n'importe quand, quelques envies tout à fait raisonnables, pas de grosses sautes d'humeur ou d'hyper émotivité, pas de problèmes circulatoires nécessitant le port de bas de contention, pas de repos forcé, pas de diabète gestationnel, une prise de poids régulière et acceptable.. J'ai pu travailler jusqu'à cette semaine.
Mais là, je suis crevée. Depuis lundi je suis fatiguée, et même depuis ce week-end, (mais il est vrai que le week-end est rarement de tout repos), et je reviens de ma consultation du dernier mois, avec l'obstétricien de l'hopital, qui me trouve une "petite" tension : 9,5 -6, pourrait mieux faire, mais ceci explique la fatigue générale. Sinon, tout se présente bien, bonne position du bébé, bassin permettant l'accouchement par voie basse, col fermé mais déjà raccourci.. Ce qui prognostique d'un accouchement avant la date prévue, et si l'on en croit l'obstétricien (et l'influence de la lune qui change, c'est lui qui l'a dit) ce serait vers le 26. Mais c'est dans 2 semaines !!! Panique à bord ! Je ne suis pas tout à fait prête, quand même, je n'ai pas fini les séances de préparation à l'accouchement (et je n'aurais certainement pas le temps de le faire avec 2 semaines de moins), et comme je n'ai pas encore visité la maternité, je n'ai pas la liste nécessaire à faire la fameuse "valise" de la maman et du bébé.. Sans parler des aménagements de la chambre de bébé qui sont prévus pour la dernière semaine d'octobre (dernier délai.. mais bon, c'est un peu risqué comme timing).
Je n'aurais jamais le temps de faire tout ce que j'avais prévu de faire avant de partir à la maternité.. Qui c'est qui va s'y coller? Ben oui : mon chéri, mais en même temps, il avait déjà pas mal de choses en cours de son côté.. je ne peux pas lui demander de prendre des jours de congé avant la naissance pour faire ce que je n'ai plus le temps ou le courage de faire, quand-même..
J'ai dans l'idée qu'il va falloir accepter que la maison ne soit pas telle que je l'imaginais pour l'arrivée du bébé.. une idée, comme ça...

9.10.07

Ecolo et très beau..

J'avais déjà remarqué l'esthétique de certains objets équitables proposés notamment sur le site voice-tm, une de mes "adresses préférées". Il y a quelques temps, des aménagements de la configuration de mon appart' m'ont amenées à la conclusion évidente que j'avais besoin d'un joli plateau.. J'ai fureté un peu dans tous les catalogues Automne-Hiver reçus, rayon déco, et je n'ai rien trouvé de vraiment joli, mais des objets visiblement inspirés par le design des objets de la marque Ekobo, puisque qu'ils me les ont remis très nettement en mémoire. Il me semble qu'à l'époque où j'ai découvert Voice-tm, parmis les nombreux sites explorés, certains avaient beaucoup de choix et vendaient directement en ligne. Impossible cependant de les retrouver de façon certaine, et surtout, pour mon malheur, impossible de trouver en ligne les 2 plateaux que je veux, dans la couleur dont je rêve. Ben oui, j'ai flashé sur le "Plato" et le "Halo", que je veux en blanc laqué.. Ils seraient parfait pour le thé, et le blanc laqué ressemble à de la porcelaine ; avec l'intérieur en bambou naturel, j'adore..

( Copyright Photo : Ekobo. Là on voit bien à quoi ça ressemble, tout ça..)

Et puis, comme par pure provocation, un des derniers catalogue de VPC reçu (que je ne citerai pas car je n'ai aucune envie de leur faire de la pub), dans ses présentations de linge de maison met en scène à 7 reprises (sur un catalogue de 90 pages tout compris) les objets Ekobo qui me plaisent, et en blanc, bien sûr.
Par contre, évidemment, ils ne sont pas vendus dans le catalogue (j'ai eu un peu d'espoir, le temps de le feuilleter de fond en comble..)
Ben oui, évidemment, l'équitable, ce n'est pas leur domaine..


Voilà quelques images tirées de leur contexte marchand, de mauvaise qualité, j'en suis désolée, mais peut-être que cela donne quand-même une bonne idée de l'esthétique de ces objets..

Plus concrètement, quelques liens où l'on peut voir et parfois acheter Ekobo :

Bon, c'est un peu une fixation (ça ou autre chose..) mais je ne désespère pas de pouvoir passer commande auprès de parisiens qui peuvent se rendre au show-room d'Ekobo.. et me ramener les objets de mes fantasmes dans un périmètre accessible. Ce n'est pas une priorité, mais si l'envie persiste, elle est quand même réalisable, à long terme...

3.10.07

Sur la naissance

La semaine dernière, sur France Culture, ont été diffusées 4 émissions sur le thème de la naissance. Prévenue à temps par une amie, j’ai pu les avoir en podcast, mais on peut toujours les réécouter sur le site.

Constitués en grande partie d'entretiens avec des personnes ayant vécu ces situations, parfois même en train de les vivre au moment de l'enregistrement du document sonore, ces reportages nous font partager des moments privilégiés au plus près du réel, du vivant. A écouter attentivement.

2.10.07

L'eusses-tu cru ?




Ah, les bonheurs du marketing.. J’ai bien rigolé, en voyant la nouvelle trouvaille de Lustucru : nous vendre des pâtes qu’on peut faire cuire comme on veut, pas seulement dans l’eau.. Wahou.. « comme on n’en a jamais mangé », assurent-t-il.. Je ne sais pas, mais chez moi, et pour autant que je sache, dans d’autres familles que la mienne, on a toujours fait sauter les gnocchi à la poêle, pour changer de temps en temps de préparation (cf. « Gnocchi à poêler »), sans attendre qu’on nous ponde le produit adapté à cet usage. Il en va de même pour les quenelles, et aussi les ravioles. Alors bon, c’est peut-être régional, mais dans le Dauphiné en tout cas, tout restaurant qui se respecte propose une salade aux ravioles frites, ce qui revient à dire sautées à la poêle.. C’est délicieux, simple comme bonjour, et vous n’avez pas besoin d’acheter les « Crousti Ravioli à poêler ». Prenez plutôt des ravioles du Dauphiné, de Romans, ou bien du Royans..
Enfin voilà, rien de bien méchant, mais le slogan « Un Plaisir Irrésistible inventé par Lustucru Sélection », c’est juste.. pas vrai.


1.10.07

Détail technique à destination des femmes enceintes

Je m'excuse à l'avance pour le caractère quelque peu terre à terre, bassement réaliste, voire indécent de ce message, mais l'information est importante, et le détail, technique.
Le saviez-vous? Pour ma part j'ignorais totalement avant que la sage-femme ne m'en informe, qu'il est recommandé pour la femme enceinte de soulever son ventre (autant que possible...) au moment de vider sa vessie. En effet, la tête du bébé appuyant sur cet organe, en lui donnant une forme de croissant, empêcherait les "pointes" de ce croissant de se vider totalement. Ce qui favorise les infections urinaires, qui sont, paraît-il, plus fréquentes au moment des changements de saison : maintenant !
Sinon, pour expliquer et remédier à tous les maux courants de la femme enceinte, j'ai trouvé sur internet un petit guide canadien dont je vous fait part ; intitulé Neuf mois de changements.
Avec tout ça, vous êtes parées !!

30.9.07

Camaïeux de rose...



Je disais, il y a quelques jours encore, que je résistais à l'achat prématuré et injustifié - de par le nombre de neveux et nièces déjà dans la famille, et la quantité conséquente de vêtements de naissance prêts à être utilisés - de linge et vêtements de bébé.. J'ai résisté tant que j'ai pu, avec de rares écarts (la petite robe Clayeux que l'on peut admirer en photo sur le post du 25 septembre dernier..), mais samedi, je me suis rendue dans un magasin Aubert, pour commencer, pour l'ouverture d'une liste de naissance. Jusque là, tout allait bien, nous n'avons rien acheté (on nous offrira tout, bien sûr), on s'est contenté de faire notre liste (lettre au père Noël??). Mais à peine à quelques kilomètres de là se trouve un de ces lieux de perdition pour mon portefeuille, un centre commercial de magasins d'usine, "Marques Avenue".. Et là, Petit Bateau, Le Phare de la Baleine, Clayeux, Marese.. Comment résister? Pour être honnête, on n'a même pas essayé, en fait. Il faut dire qu'après avoir vu les prix des magasins de puériculture, pour le linge et le linge de lit, notamment, il était évident qu'il y avait des affaires à faire. Bref. On a commencé par "Le phare de la Baleine", et en étant raisonnables : un tour de lit rose tendre en polaire toute douce, et 2 bavoirs couleur taupe, un grand et un petit rond (j'adore), le tout décoré d'un petit coeur blanc, brodé.. Je n'avais encore aucun bavoir, comment est-il possible d'envisager l'arrivée d'un bébé sans le moindre bavoir à lui mettre au cou? Je vous le demande..
Chez Marese nous n'avons rien trouvé à notre goût, et surtout c'était plus pour des bébés à partir de 3 mois, donc après un tour rapide, direction Petit Bateau.
Bon, la visite a été longue et source de questionnements : quelles tailles prendre? Est-ce que mon bébé pourra mettre des bodies en taille naissance, ou bien, comme le pense ma mère, devrais-je l'habiller directement en 1 mois? Est-il raisonnable de n'avoir AUCUN body de taille naissance? Et puis il y avait les offres spéciales sur les lots de 2 et 5 bodies.. le choix des manches courtes ou longues en fonction de la taille supposée.. de quoi s'arracher les cheveux. Alors finalement, on a fait un bel assortiment de bodies en 3 tailles différentes, trouvé un petit pyjama (vraiment petit..) en Naissance, et 1 bonnet bien chaud en laine blanche, pour sortir. Je vous laisse un aperçu de tout ça :



Beaucoup de rose, alors que je ne suis pas forcément pour, mais en sous-vêtements de bébé, bodies ou pyjama, les premiers âges sont bleu, ou rose. Comme la chambre et la poussette sont dans des couleurs neutres, le rose s'imposait de lui-même.. Mais dans les vêtements ou le linge de toilette (il y a de très jolies choses chez Petit Bateau.. vraiment..), par contre, il y a du blanc avec des motifs neutres (des étoiles), très très mignons.. mais ce sont plus des coffrets cadeaux, par exemple, que du linge pour tous les jours. Et comme on avait quand même dans l'idée de se limiter à des achats utiles, il a bien fallu.. résister. Encore.

28.9.07

Huitième mois de grossesse.. ça roule

Je m'étonne ces jours-ci, me prenant à oublier par moment, que je suis enceinte.. Pas forcément pour être très occupée, au travail par exemple, au contraire : je ne me sens jamais autant enceinte que quand je dois me lever toutes les deux minutes pour répondre à une demande des élèves, quand je me dépêche de passer d'un bâtiment à l'autre pour ne pas arriver avec une foule d'adolescents qui n'attendent que moi devant la porte, quand j'hésite à quitter la salle pour aller soulager ma vessie, ou encore quand une jeune fille regarde fixement mon ventre pendant toute notre discussion sur des recherches qu'elle doit faire sur l'autorité parentale.. (non, je ne voyais pas spécialement de rapport entre le sujet et la fixité de son regard).

Mais à la maison, quand je surfe des heures sur internet, quand je cuisine, quand je regarde la télé ou quand je lis, disons quand je garde une position à peu près immobile pendant un certain temps, je m'étonne parfois d'avoir du mal à me relever. Surtout maintenant que j'ai mes merveilleuses Birk qui ne nécessitent même pas l'esquisse d'une inclinaison vers le sol pour être enfilées.. un vrai bonheur.
Je m'étonne aussi devant ces habits dans mes tiroirs que je n'ai pas mis depuis des mois, que j'avais oubliés, et là je me dis quand même que bon, ça va bien un moment, mais il sera bientôt temps de pouvoir s'habiller normalement. Je me trouve tellement mince que ça me paraît bizarre, maintenant, sur les photos du printemps.. mais je ne réalise pas bien que j'ai pris plus de 10 kg, j'ai juste l'impression d'avoir un ballon bien accroché à mon ventre, sous mon t-shirt. J'ai passé le cap de l'effarement devant l'augmentation inexorable de mon poids, de ces derniers mois, mon nombril reste bien sagement plat, et je ne fais plus d'effort particuliers pour ne pas manger trop sucré, je mange toujours normalement, ni plus ni moins qu'avant. J'ai moins de fringales, comme si mon corps s'habituait à cet état en prenant un rythme de croisière en somme..


Il a bien fallu changer de taille de vêtements, par contre.. j'ai du revoir à la hausse mes prétentions pour les derniers que j'ai achetés, une taille de plus. Je croyais que les vêtements de grossesse étaient censés aller pendant 9 mois, mais bien que j'aie pris un nombre de kg raisonnable, ce que j'avais acheté au début de l'été m'est devenu vraiment juste. J'espère que, maintenant à 6 semaines du terme prévu, je n'aurai pas besoin d'autre chose, ni de changer encore de taille ! Il y aura déjà la lingerie de maternité (que du bonheur..) à adapter au dernier moment, ça suffira...


Je n'attends plus que le terme de cette "expérience", et le retour à la normale de mon ventre, de mes forces et de mes hormones. Non, je ne vous ai pas raconté dans les détails, mais les effets sur l'humeur sont tout à fait réels.. et constatés par l'entourage.


Ah lala, on s'en souviendra bientôt comme d'une période (révolue et) bénie..

25.9.07

7 mois et demi : l'oiseau fait son nid

Le huitième mois bien entamé amène des nouveautés et de l’activité : préparation à l’accouchement avec la sage-femme, la fatigue du poids supplémentaire qui se fait sentir, les papiers à envoyer à la sécurité sociale pour le calcul des indemnités, ceux à l’employeur pour le congé, l’écho du dernier trimestre, les rendez-vous à prendre à l’hôpital pour voir un obstétricien et un anesthésiste, sans compter les préparatifs pour accueillir bébé.. et puis la surprise : le gynéco qui vous salue en vous donnant rendez-vous 6 semaines après l’accouchement.. Je m’étais bien habituée moi, à ces visites mensuelles où je voyais mon bébé fugitivement, où il me disait que tout allait bien, me complimentant sur la position de mon placenta ou la souplesse de mon utérus.. Ce qui s’annonce entre la dernière visite et la prochaine est nettement moins anodin.. et cette échéance du 11 novembre sera passée.
En attendant, ça y est, je ne travaille plus officiellement. Et finalement, ça fait du bien.

Par contre, j’ai passé une période de suractivité d’achat assez étonnante.. J’avais besoin d’acheter tout ce qui me manque, mais pas uniquement pour le bébé, pour moi aussi, et pour l’appartement.

Il y a eu les super occasions des ventes privées, table à langer et lit à barreau à moitié prix, petite robe en laine (après un sérieux dilemme sur la taille à choisir) les super promo des catalogues de VPC où j’ai acheté des draps en flanelle de coton tout doux pour le petit lit (pas encore arrivé, mais j’ai bien vérifié les dimensions), et craqué pour un nid d’ange en maille chenille et polaire pour affronter l’hiver..

J’ai aussi éprouvé le besoin urgent d’une paire de sabots Birkenstock pour le confort de mes pieds qui supportent mal le retour aux chaussures fermées d’avant la grossesse, et puis aussi parce qu’il n’est plus question de me torturer pour faire des lacets, tout au bout de mes jambes.

Pour les achats plus « lourds », il y a un réfrigérateur-congélateur en commande : après le micro-onde pour la future stérilisation des biberons, le congélateur était le deuxième électroménager incontournable, et puis comme finalement un congélateur seul coûtait plus qu’un combiné qui nous permettait en plus de changer de réfrigérateur (ben tiens, une aubaine..) on attend le nouveau matériel pour bientôt..

Ah oui, j'oubliais : pour protéger notre petite fille du bruit et améliorer l’isolation de la chambre, il faut juste équiper de double vitrage les 6,5 m² de fenêtre de la chambre.. mais aussi d’un volet roulant pour ne pas être obligée d’ouvrir grand la porte-fenêtre pour tirer les persiennes tous les matins et soirs, évidemment.
Bref, pour le moment, je résiste à l’acquisition de bodies, pyjamas et autres vêtements douillets, en me répétant qu’on en a plein de mes neveux et nièces.. mais est-ce que le coton des bodies sera assez doux ? Est-ce que j’en aurais assez, à la bonne taille ?
Enfin, en compulsant un de ces catalogues tentateurs reçus dernièrement, je me suis dit que ces trucs sympas et pas très chers feraient des cadeaux de Noël tout à fait adaptés pour mes belles-sœurs et beaux-frères, réalisant qu’en plus, ce serait sûrement plus compliqué de faire les courses de Noël cette année.. Très bonne justification, non ? Alors voilà qui est fait.

Je pourrais aussi déjà faire les paquets cadeaux, mais ça, on peut le faire entre 2 tétées, à la limite.. il ne faut quand même pas exagérer !

5.9.07

Des hauts et des bas.. il y a des jours comme ça !

Je me rends compte que j’ai quelque peu négligé de garder le fil de l’évolution de ma grossesse pendant le mois de septembre.. Mais il me suffit de reprendre grosso-modo le contenu de certains mail envoyés à cette époque pour vous donner une idée de ce qui peut arriver. Celles qui les ont reçus me pardonneront ce « remploi »..

Non, la grossesse n’est pas qu’une période idyllique, même pour moi qui n’ai souffert d’aucun des maux légendaires des femmes enceintes. Mais quand-même, un léger énervement lié à tout ce que je ne peux pas faire (et à ce que je fais mal -parce que mon chéri devait le faire pour moi et qu'il ne l'a pas fait, ce qui me permet de lui en vouloir tant qu'il n'est pas là, de « bonne » mauvaise foi), vient de me prendre. Le contexte :
J'ai un peu mal à la tête, j'ai découvert que le vent a fait tomber, se vider et répartir la terre de 2 pots de fleurs sur le balcon, que j'ai essayé tant bien que mal de balayer et remettre dans le pot.. Que celles qui n’ont pas encore le ventre de la taille d’un ballon essaient, avec un ballon de baudruche ou de foot sur l’abdomen, de se pencher : ramasser quelque chose par terre ou faire ses lacets devient une épreuve.. Mais bref. La terre étant très sèche, une fois remise dans le pot, j'ai dû chercher le petit arrosoir (celui que je peux porter), trouver que mon homme l'avait laissé sur le balcon où on ne va jamais, j'ai renversé de l'eau dans le couloir (ben oui, l’arrosoir trop plein) puis sur le balcon en versant un peu trop fort, et donc sur mes pieds et mes Birkenstock. Le pied intégral.
De retour à l’intérieur, (et vraiment par acquis de conscience), je me suis contentée de poser la serpillière dans l'eau, enfin de la laisser tomber, et je regarde le désordre de la cuisine d'un air songeur, en me demandant si je peux raisonnablement demander à mon chéri de faire tout ce qu'il y aurait à faire quand il rentrera du travail..
Pour le poids, il faut se faire une raison, même en ne mangeant que des choses très saines, peu caloriques et en quantité raisonnable, la prise de poids est inexorable. Il faut vraiment le considérer différemment du temps "ordinaire", et se mettre dans la tête que c'est normal, dans une certaine mesure. Quand je me rappelle la tête de ma belle-sœur quand elle a accouché, je me dis que si on fait un peu attention, on ne peut pas non plus repousser l'inévitable. Soit dit sans méchanceté, elle avait des joues de hamster. J’imagine qu’elle, elle se lâchait, et elle a mis un an avant de retrouver sa taille 38. Moi, en mangeant normalement, c'est-à-dire comme je le fais quand je suis toujours chez moi, que je mange sainement, quoi que je fasse, il y a des périodes de plusieurs jours où je prends 200g par jour, en général jusqu'à prendre 1kg, environ, sur 1 semaine, et si je fais vraiment attention, j'arrive à me maintenir à ce poids et ne prendre plus que 500g sur les 2 semaines qui suivent. Enfin, tout cela est relatif, et il n'est pas garanti que cela continue comme ça jusqu'à la fin. Mais bon, comme j'ai les pieds et les chevilles qui ont tendance à gonfler, il se peut que je fasse un peu de rétention d'eau, et ça influe aussi sur le poids, ... dit-elle en y croyant très fort.
Les mouvements du bébé deviennent très présent, et je les sens particulièrement au repos, et/ou après un effort ou une activité. Quand je vais nager, en sortant, 5 minutes après ça commence. Sinon le soir.. parfois, je sens vraiment un angle saillant : son coude ou son talon qui pointe, j’imagine, 1/2 cm sous l'épiderme. Parfois c'est vraiment comme avoir un Alien à l'intérieur de soi, je vois une bosse surgir et se déplacer d'un côté à l'autre du ventre, c'est impressionnant.
Les contractions, je ne connais pas encore, les seules "douleurs" que je connaisse sont celle de l'extension totale des jambes de ma petite fille qui pousse très fort dans un coin de mon utérus. Le gynéco a confirmé sa position, et il m'a dit que là, du côté droit, je devais sentir les pieds parfois.. Ah, vraiment ? Je n’avais presque pas remarqué…
Et puis voilà, j'ai vu la sage-femme pour le premier contact, elle m'a posé plein de questions dont certaines insolites : est-ce que je sais comment s'est déroulée ma propre naissance, l'accouchement de ma mère donc, par exemple, si j’ai des frères et sœurs, quel est mon rang de naissance.. et elle m'a expliquée le déroulement des futures séances en groupe : une sur l'allaitement, une sur le départ à la maternité, une sur le travail de l'accouchement, sur le "faux travail", une autre sur le retour à la maison, etc.. et puis elle m'expliquait qu'après les questions pratiques, et la relaxation, elle nous demandait de nous projeter dans une des situations évoquées pendant un moment, pendant la dilatation, par exemple, ou au moment du retour à la maison. Pour moi ça reste encore assez abstrait, entre autre parce que j'ai du mal à mettre un visage sur mon bébé, de peur qu'il n'y ressemble pas quand je le verrais. C'est un peu le même problème pour le prénom. C'est tellement abstrait de décider d'un prénom sans "connaître" ce qu'elle sera plus tard, on se projette, on imagine, à l'école, au lycée, à l'adolescence ; j'ai vraiment l'impression que c'est arbitraire.. Bon, j'ai du mal à faire abstraction aussi de l'environnement : les prénoms qui ressemblent trop à ceux des tantes, de ses cousines, ou qui sont ceux d'autres membres de l'une de nos familles.. Mon cousin, dont j'ai reçu le faire-part la semaine dernière, a choisi pour sa fille née en juillet un des prénoms qui nous plaisait le plus.
Tout ça pour nous faciliter la tache !!

1.9.07

Ma gourmandise..

Six kilos d'ail nouveau.. de quoi tenir l'hiver, j'espère..

30.8.07

Tarte Tatin


Qui a dit que la tarte tatin était difficile à réussir? Il y a pourtant au moins une recette inratable de tarte tatin, et je l'ai trouvée dans le livre déjà cité de Delphine de Montalier..
Je vous la livre ici, telle que je l'ai faite, c'est-à-dire en adaptant légèrement certaines proportions.
Un rouleau de pâte feuilletée (pur beurre s'entend), 80 g de beurre ramolli, 100g de sucre semoule, 4 ou 5 pommes pelées et coupées en quartiers.
Préchauffez le four à 200° C. Etalez la pâte pour qu'elle dépasse légèrement la taille du moule que vous avez choisi, piquez-la à la fourchette et réservez au frais.
Beurrez le moule avec la moitié du beurre (c'est à dire généreusement !!), puis saupoudrez de sucre en réservant 2 cuillères à soupe. Disposez les quartiers de pommes bien serrés dans le moule, et saupoudrez du sucre restant, et du beurre en copeaux pour bien le répartir. Posez la pâte sur les pommes en rentrant le bord à l'intérieur de manière à enfermer les pommes. Mettez une feuille de papier sulfurisé dessus et des poids de cuisson pour que la pâte ne gonfle pas trop, que vous laisserez pendant les 25 minutes de cuisson au fond du four (directement sur le fond, en controllant cependant que cela ne brûle pas), puis enlevez les poids de cuisson et le papier sulfurisé et laissez cuire 10 minutes. Démoulez pendant que c'est encore chaud (sinon le caramel colle au moule), et servez tiède.

Moi j'utilise un moule en pyrex pour bien voir si le fond ne brûle pas, et s'il est bien beurré, ça n'attache pas. Si vous utiliser un moule métallique, attention car cela chauffe plus, ne laissez pas la tarte posée sur le fond du four pendant toute la cuisson. On peut aussi rajouter de la cannelle en poudre sur les pommes avant de les mettre dans le moule.

25.8.07

Fin du voyage à Gênes, et gastronomie


Santissima Annunziata del Vastato


Focaccia al formaggio di Recco, au Restaurant Ai Tre Merli, la classe..


Pansotti al sugo di noci, un classique.


Trenette al pesto.. qui ne vaut pas celui de la maman de Stefano, mais est-il vraiment possible de rivaliser, même aux Tre Merli?

Cimetière Staglieno

Pendant ce petit voyage, une belle visite longtemps repoussée, celle du cimetière monumental de Staglieno. Les statues sont à taille humaine, d'une proximité et d'un réalisme touchant.

Les vacances..

Eh bien oui, elles sont bien finies, et je n'ai pas eu envie de revenir dessus avant qu'elles ne le soient.. Me voilà donc un mois après, et puisque les images valent mieux que de longs discours, en voici quelques unes.
Galleria Mazzini

Via San Lorenzo

Vicoli genovesi

Piazza Banchi

Via San Lorenzo

Porta Soprana, Piano Sant'Andrea

4.8.07

Message perso à destination de Toronto

Ma petite Céline, en désespoir de cause, et après avoir épuisé toutes mes ressources, je ne peux que laisser un message pour toi ici : je reçois bien tes emails, mais ceux que je t'envoie me reviennent invariablement avec un message d'erreur... de n'importe quel compte que je te l'envoie. Je crois qu'il ne te reste plus qu'à te créer une autre adresse ! Je t'embrasse et à très bientôt j'espère.

26.7.07

Tarte de ma copine Soso, enfin pas la mienne


mais celle de Delphine de Montalier. Suite à la découverte de cet auteur français, chez un ami italien, je me suis procuré cet ouvrage : "tartes maison" que j'ai commencé à expérimenter. Ce n'est pas la première recette que je fais, mais la dernière en date, qui m'a ravie par sa simplicité, sa rapidité d'exécution, et son goût délicieux ! Je pense qu'il est impossible de la rater.
Je vous la livre pas exactement conforme à l'original (je ne peux pas m'empêcher d'y mettre ma patte), mais comme je l'ai faite moi, avec :

1 rouleau de pâte brisée
1 oeuf
1 grosse cuillerée à soupe de crème fraiche épaisse
Basilic en quantité
2 ou 3 courgettes (selon leur taille)
3 ou 4 tomates
1 buche de chèvre en rondelle
10 cl d'huile d'olive (honnêtement, je n'ai pas mesuré, mais j'ai dû en mettre moins)
Poivre

Mettre le four à préchauffer à 200° C. dès le début de la préparation. Prendre votre pâte étalée et la mettre dans un plat à tarte ou sur une plaque, la piquer avec une fourchette. Après avoir mélangé l'oeuf (bien battu) avec la crème, répartir le mélange sur le fond de la tarte.
Il suffit ensuite de couper courgettes, tomates et fromage de chèvre en rondelles et de les répartir sur la pâte, en alternant au rythme qui vous plaît, les ingrédients. Un détail cependant : si votre buche de chèvre est du type "Soignon", à croute fleurie (comme celle d'un camembert, pour nour entendre), faîtes de préférence des rondelles fines, et n'en mettez pas aussi réglièrement que les légumes : le fromage fondu à la cuisson sale beaucoup la tarte. Si c'est une buche de chèvre frais, goutez-là avant, afin de juger de son goût. Personnellement, je n'ai mis que la moitié de ma buche de chèvre, et cc'était bien suffisant.
Une fois les ingrédients répartis, ajouter le basilic en petites feuilles (ou grossièrement hachées si ce sont des grandes feuilles) et verser dessus l'huile d'olive. Poivrer.
Faire cuire la tarte dans le bas du four 30 min. et servir.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails