25.9.07

7 mois et demi : l'oiseau fait son nid

Le huitième mois bien entamé amène des nouveautés et de l’activité : préparation à l’accouchement avec la sage-femme, la fatigue du poids supplémentaire qui se fait sentir, les papiers à envoyer à la sécurité sociale pour le calcul des indemnités, ceux à l’employeur pour le congé, l’écho du dernier trimestre, les rendez-vous à prendre à l’hôpital pour voir un obstétricien et un anesthésiste, sans compter les préparatifs pour accueillir bébé.. et puis la surprise : le gynéco qui vous salue en vous donnant rendez-vous 6 semaines après l’accouchement.. Je m’étais bien habituée moi, à ces visites mensuelles où je voyais mon bébé fugitivement, où il me disait que tout allait bien, me complimentant sur la position de mon placenta ou la souplesse de mon utérus.. Ce qui s’annonce entre la dernière visite et la prochaine est nettement moins anodin.. et cette échéance du 11 novembre sera passée.
En attendant, ça y est, je ne travaille plus officiellement. Et finalement, ça fait du bien.

Par contre, j’ai passé une période de suractivité d’achat assez étonnante.. J’avais besoin d’acheter tout ce qui me manque, mais pas uniquement pour le bébé, pour moi aussi, et pour l’appartement.

Il y a eu les super occasions des ventes privées, table à langer et lit à barreau à moitié prix, petite robe en laine (après un sérieux dilemme sur la taille à choisir) les super promo des catalogues de VPC où j’ai acheté des draps en flanelle de coton tout doux pour le petit lit (pas encore arrivé, mais j’ai bien vérifié les dimensions), et craqué pour un nid d’ange en maille chenille et polaire pour affronter l’hiver..

J’ai aussi éprouvé le besoin urgent d’une paire de sabots Birkenstock pour le confort de mes pieds qui supportent mal le retour aux chaussures fermées d’avant la grossesse, et puis aussi parce qu’il n’est plus question de me torturer pour faire des lacets, tout au bout de mes jambes.

Pour les achats plus « lourds », il y a un réfrigérateur-congélateur en commande : après le micro-onde pour la future stérilisation des biberons, le congélateur était le deuxième électroménager incontournable, et puis comme finalement un congélateur seul coûtait plus qu’un combiné qui nous permettait en plus de changer de réfrigérateur (ben tiens, une aubaine..) on attend le nouveau matériel pour bientôt..

Ah oui, j'oubliais : pour protéger notre petite fille du bruit et améliorer l’isolation de la chambre, il faut juste équiper de double vitrage les 6,5 m² de fenêtre de la chambre.. mais aussi d’un volet roulant pour ne pas être obligée d’ouvrir grand la porte-fenêtre pour tirer les persiennes tous les matins et soirs, évidemment.
Bref, pour le moment, je résiste à l’acquisition de bodies, pyjamas et autres vêtements douillets, en me répétant qu’on en a plein de mes neveux et nièces.. mais est-ce que le coton des bodies sera assez doux ? Est-ce que j’en aurais assez, à la bonne taille ?
Enfin, en compulsant un de ces catalogues tentateurs reçus dernièrement, je me suis dit que ces trucs sympas et pas très chers feraient des cadeaux de Noël tout à fait adaptés pour mes belles-sœurs et beaux-frères, réalisant qu’en plus, ce serait sûrement plus compliqué de faire les courses de Noël cette année.. Très bonne justification, non ? Alors voilà qui est fait.

Je pourrais aussi déjà faire les paquets cadeaux, mais ça, on peut le faire entre 2 tétées, à la limite.. il ne faut quand même pas exagérer !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails