26.7.07

Tarte de ma copine Soso, enfin pas la mienne


mais celle de Delphine de Montalier. Suite à la découverte de cet auteur français, chez un ami italien, je me suis procuré cet ouvrage : "tartes maison" que j'ai commencé à expérimenter. Ce n'est pas la première recette que je fais, mais la dernière en date, qui m'a ravie par sa simplicité, sa rapidité d'exécution, et son goût délicieux ! Je pense qu'il est impossible de la rater.
Je vous la livre pas exactement conforme à l'original (je ne peux pas m'empêcher d'y mettre ma patte), mais comme je l'ai faite moi, avec :

1 rouleau de pâte brisée
1 oeuf
1 grosse cuillerée à soupe de crème fraiche épaisse
Basilic en quantité
2 ou 3 courgettes (selon leur taille)
3 ou 4 tomates
1 buche de chèvre en rondelle
10 cl d'huile d'olive (honnêtement, je n'ai pas mesuré, mais j'ai dû en mettre moins)
Poivre

Mettre le four à préchauffer à 200° C. dès le début de la préparation. Prendre votre pâte étalée et la mettre dans un plat à tarte ou sur une plaque, la piquer avec une fourchette. Après avoir mélangé l'oeuf (bien battu) avec la crème, répartir le mélange sur le fond de la tarte.
Il suffit ensuite de couper courgettes, tomates et fromage de chèvre en rondelles et de les répartir sur la pâte, en alternant au rythme qui vous plaît, les ingrédients. Un détail cependant : si votre buche de chèvre est du type "Soignon", à croute fleurie (comme celle d'un camembert, pour nour entendre), faîtes de préférence des rondelles fines, et n'en mettez pas aussi réglièrement que les légumes : le fromage fondu à la cuisson sale beaucoup la tarte. Si c'est une buche de chèvre frais, goutez-là avant, afin de juger de son goût. Personnellement, je n'ai mis que la moitié de ma buche de chèvre, et cc'était bien suffisant.
Une fois les ingrédients répartis, ajouter le basilic en petites feuilles (ou grossièrement hachées si ce sont des grandes feuilles) et verser dessus l'huile d'olive. Poivrer.
Faire cuire la tarte dans le bas du four 30 min. et servir.

24.7.07

Le point sur les vetements de grossesse

La saison estivale s'avançant, vous avez peut-être été tentée de courir les magasins de puériculture ou spécialisés pour femme enceinte, comme on cours nos enseignes préférées quand arrive l'époque bénie de la deuxième démarque.. Si vous l'avez fait, vous aurez constaté comme moi que le résultat n'est pas le même : on est loin de faire des affaires, de trouver des tas de petits hauts qui vont garnir nos tiroirs et embellir nos jeans, en dehors du fait que maintenant, de jeans, on en bannit même l'idée.
Bref, j'ai testé : un magasin Aubert, un Bébé9, Kiabi de nouveau, le site de FoRMES. Chez Aubert, il y avait un seul portant soldé, et des articles disparates, dans les tailles les plus improbables (je ne connaissais pas l'existence du 52.. véridique), et bien sûr ce qui est le plus indispensable, j'entends la lingerie, ne l'était pas.
Chez Bébé9, entre un portant de lingerie fin de collection (où j'ai quand même réussi à trouver UN article à ma taille) et 2 ou 3 d'articles divers, du poncho au jean en passant par les survêtements, il y avait du choix, et à priori une offre alléchante : 1 article acheté = 40 % de remise, 2 articles = 50 %, et 3 articles = 60 %. Sauf la lingerie et les pyjamas, et tout ce qui est fondamentalement utile. Bref, le fait est que j'y ai trouvé une robe, en plus du soutien-gorge précédemment évoqué, mais je n'avais pas saisi la différence subtile entre les articles soldés qui se cumulaient entre eux pour augmenter le taux de remise, et la fin de collection de lingerie, bénéficiant d'une promotion mais pas soldée. Je n'ai donc pas pu bénéficier de la réduction de 50 %..
Kiabi par contre, bat des records avec 3 articles gratuits pour un acheté, le plus cher évidemment, mais c'est quand-même très très avantageux.. j'ai acheté une jupe en lin, et j'ai eu un haut sans manches, un pull-tunique, et un sous pull à manches longues qui me consolera quand arrivera l'hiver et que je n'aurai qu'un pull vert et un pantacourt noir prêté par mes belles-soeurs..
Mais les magasins qui m'ont le plus fait plaisir sont de ceux que je fréquente habituellement, et où j'ai pu trouver de jolies choses pour femme pas enceinte, mais qui me vont très bien, à mon 6e mois de grossesse.
Une très jolie tunique chez Kookai, avec un empiècement liberty au col, et un lien à nouer sur les hanches (c'est-à-dire sous le ventre pour moi), et même pas dans une taille supérieure à la normale.

Chez Manoukian, une robe taille empire, toute souple qui fait un joli ventre et ne remonte même pas devant, ainsi qu'un haut en coton avec lien au bas, à nouer sous le ventre, 2 T-shirt avec une découpe sous la poitrine et un lien à attacher dans le dos, ainsi qu'un t-shirt à manches longues avec deux coulisses de côté, en bas, qui permettent de le froncer et de donner la forme du ventre. On le croirait fait exprès. Il y avait aussi un gilet en coton jersey un peu épais, se fermant par un lien coulissant sous la poitrine, et d'autres articles tout à fait mettables dans mon état.
Enfin, chez Caroll, une autre robe dans le même type de tissu que celle de Manoukian, toujours taille empire, un haut en jersey fin avec empiècement et découpe sous la poitrine, (et une bonne ampleur au niveau du ventre), ainsi qu'un gilet forme kimono et manches 3/4, fermé par un seul gros bouton, tout à fait adapté à la situation.
En dehors de ça, le site FoRMES solde une partie de ces articles à 40 %, c'est pas mal !
Pour finir, il faut que je vous dise une chose importante que j'ai constatée : tous les pantalons de chez Natalys, en 40 ou en 42, sont trop courts pour mes jambes. c'est très frustrant, j'ai de jolis pantalons prêtés, ou achetés sur ebay, qui m'arrivent un peu au-dessus de la cheville, alors que j'y suis très bien dedans au niveau du ventre et des hanches. Idem pour les chemises : les manches sont un peu trop courtes pour moi !! Il faut le savoir, Natalys taille petit, ou tout du moins "court".
Vous voilà prévenues.. à bon entendeur...

En attendant bébé..


Il se trouve que ma belle-soeur est enceinte, elle aussi, et avec presque 4 mois d'avance sur moi. Du coup, à suivre les préparatifs de naissance, d'aménagement de chambre et d'équipement variés, on est tenté de suivre le mouvement..
Alors voilà, nous avons investi dans La Poussette. Non pas dans un combiné 3 en 1 comme mes trois belles-soeurs, mais dans celle qui nous a plu dès le premier regard, à mon chéri et à moi, lors de notre première visite dans un magasin spécialisé dans la puériculture. Evidemment, c'était la plus chère, ç'aurait été trop beau.. Mais, après investigation sur ebay, après avoir constaté que cette poussette s'y vendait d'occasion presque le prix d'une neuve d'une autre marque, après avoir également testé les taux de soldes ridiculement bas dans la puéricuture, (20 %... ) il nous est arrivé une occasion inespérée : un magasin qui arrête de vendre la marque soldait ses deux derniers modèles, à moitié prix.. Nous voilà donc avec "la poussette des stars", la Bugaboo Gecko. Ce n'est pas sa réputation people qui nous a séduit, mais bien son apparence simple et épurée et sans coques de plastique et rembourrages variés, en plus de sa légèreté et de sa maniabilité incomparable testée en magasin.. La voilà donc chez nous, mais dans son carton. Evidemment on l'a ouvert, on l'a regardée et on a senti l'odeur du neuf sur la toile, mais il a bien fallu se résigner à ne pas la monter, et la laisser bien rangée dans son carton : il nous reste encore 15 semaines, normalement avant d'en avoir besoin..
Ma belle-soeur, par contre, devrait accoucher... aujourd'hui ! C'est le jour de son terme prévu, et on attend les nouvelles...

23.7.07

Le Mac est de retour !

Il m'a manqué, ce bougre de Mac qui nous a lachement plantés là, alors que je commençais vraiment à l'utiliser avec plaisir, et de plus en plus fréquemment aux dépends du PC. Il faut dire que l'un à côté de l'autre, le PC ne supporte pas vraiment la comparaison, si ce n'est qu'il contient toutes mes archives informatiques à portée de clic.
Une carte mère neuve plus tard, et revoilà la machine sur les rails. Le SAV n'a rien eu à changer côté disque dur, et du coup j'ai encore tous mes favoris, (enfin mes signets), mon agenda iCal, mes podcasts, et mes mots de passe usuels pré-enregistrés. Tout va bien, pas de séquelles, et c'est reparti pour... 6 mois ?

10.7.07

Considérations de poids..


Voilà le 6e mois de ma grossesse qui commence, officiellement aujourd'hui, et si on regarde les chiffres, j'ai pris 6kg, et je ne sais pas combien de centimètres de tour de taille puisque je ne l'ai jamais mesuré avant, mais j'en suis à 92 cm de bidon.

6 kg, ça commence à faire.. surtout si l'on considère que je n'ai rien pris durant le premier mois.. et qu'ensuite c'était à peu près 1 kg par mois, sauf le dernier.. 2 kg pendant le 5e mois. Je ne mange pas plus que d'habitude, et même moins qu'au début, où je devais impérativement goûter le matin et l'après-midi sous peine d'hypoglycémie.. La seule différence dans mon régime alimentaire s'est portée sur les aliments sucrés qui ne m'attiraient pas du tout pendant le premier trimestre, et m'intéressent plus maintenant. Il faut dire qu'une tartelette au citron pour combler une fringale pendant une demi-journée de soldes, c'est plus attirant qu'une part de quiche ou de pizza.. d'ailleurs rien que d'y penser... Voilà, ma gourmandise est revenue ! Alors pour prévenir tout débordement, je me limite sur ce qui est sucré, à un dessert (ou glace, ou tartine de confiture ou de crème de marron) par jour. Et 2 carrés de chocolat. J'espère que pour le moment, ça sera suffisant pour me maintenir à un niveau raisonnable.
Donc non, je ne suis pas du tout affranchie de la "peur" de grossir par ma grossesse, car si je considère l'augmentation immédiate de mon poids successivement à chaque jour un peu différent sur le plan de l'alimentation, l'effet est très concret, et je vois qu'il serait très facile de crever le plafond. Chaque pâtisserie que je ne mange pas, c'est un peu plus de temps dans mes vêtements à ma taille habituelle, et peut-être un peu moins de temps à récupérer un poids normal après l'accouchement.. j'espère !

5.7.07

Du sommeil du juste

Je savais qu'était conseillé, utile et jugé bénéfique l'achat d'un coussin de grossesse, de maternité ou d'allaitement, et on m'avait aussi parlé de la possibilité de le remplacer par un simple traversin, étant donné le prix disproportionné de cet accessoire. Effectivement, sur internet, chez les marchands spécialisés, les prix vont d'environ 40 euro (pour le moins cher, chez babywalz) jusqu'à 160 euro. Ça laisse rêveuse.. Mais (merci Cécile) j'ai trouvé chez Leclerc ce même article pour une trentaine d'euro! Bon, évidemment, la housse en éponge était au choix rose Barbie ou jaune poussin, mais une fois le coussin habillé d'une simple taie de traversin, c'est beaucoup mieux. Je n'avais pas conscience de dormir spécialement mal, d'autant que pour le moment, ma petite demoiselle ne me réveille pas, mais avec le coussin pour me caler sur le côté, c'est une vraie révélation, je dors beaucoup mieux, c'est du bien-être en continu, dur de se lever. J'ai l'impression de dormir comme un bébé. Le rêve !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails