27.10.08

J - 5, gâteau d'anniversaire test 2


Deuxième recette, donc, après la plus simple, inspirée d'un gâteau au yaourt. Je ne pouvais pas faire mes essais sans essayer au moins un gâteau au chocolat... un peu adapté à ma sauce.
Ce gâteau est sans levure, j'ai failli en mettre, mais j'ai fini par décider de respecter la recette avant d'essayer de la modifier (radicalement, j'entends). 
Donc, pour 6 portions (adultes toujours, même si c'est un gâteau pour bébé..)
  • 200g de farine
  • 200g de sucre
  • 100g de chocolat en poudre
  • 250g de beurre mou
  • 150 ml de lait
  • une pincée de sel
Personnellement, j'ai fait mon essai en divisant les proportions par deux (au pire, je ne mangerai qu'un gâteau pour 3 à moi toute seule, pas un gâteau pour six qui contiendrait UNE ENTIERE PLAQUETTE DE BEURRE !!!)
Préchauffer le four à th. 6, environ 200° C. Pour la préparation, on mélange d'abord les ingrédients secs, farine, sucre, sel et chocolat sauf que j'ai remplacé le chocolat en poudre ( = cacao, en réalité.. le chocolat NE PEUT PAS être en poudre. Je vous expliquerais.. si vous me le demandez gentiment !), par du chocolat fondu, 65 g exactement. Et j'ai diminué aussi un peu le sucre, parce que je trouvais ça impressionnant, d'avoir autant de farine que de sucre.. donc j'en ai mis juste 60g environ.
Quand au beurre, on en réserve environ 25g pour le moule, et on ajoute le reste au mélange sec, dans le bol du mixeur qui tourne et malaxe à vitesse réduite. Au début, (avant le chocolat), l'appareil ressemble à celui d'une pâte sablée, et petit à petit, s'agglomère. Enfin, on ajoute le lait et après quelques minutes de malaxage, la pâte ressemble à une sorte de crème au chocolat, assez légère, étonnamment. A la voir, on dirait une crème au beurre..
Enfin bref, il ne reste plus qu'à beurrer le moule, le fariner légèrement et y verser la pâte sans en manger la moitié au passage. Enfourner pour environ 20 minutes, et vérifier la cuisson avec un couteau (ou une aiguille à tricoter n°2 en métal, on faisait ça chez moi quand j'étais petite..) blablabla, vous savez de quoi je parle.
Ce gâteau sans levure, et sans oeufs, ne lève pas. On obtient donc une sorte de galette, plus ou moins épaisse suivant le rapport diamètre du moule/quantité de pâte restante après le transvasage (rapport à ce que vous en avez mangé au passage..). Si votre "galette" est fine, faîtes plus attention au temps de cuisson, et éventuellement réduisez-le. 
En ce qui concerne mon test, il n'y avait pas d'indication de temps de cuisson dans la recette que j'ai trouvée (en même temps, sur un forum, on ne peut pas demander des précisions de chef trois étoiles au Michelin). Je me suis donc basée sur la dernière que j'ai faîte, en partant pour 25 min. C'était un peu trop, les bords de ma "galette" ont un peu bruni, et séché, et du coup sont un peu croustillant. Personnellement ça ne me dérange pas, mais pour un Bébé, le côté sec et friable, les petites miettes qui sont toutes prêtes à passer du mauvais côté quand on les avale, ça le fait pas. Donc, on ne cuit pas trop son gâteau, please. On le surveille, et même à l'odeur on peut savoir quand c'est OK, ou quand c'est trop tard..
Au final, si on adopte un moule un peu étroit, on peut avoir un joli gâteau, et je vous dirais que même la version portion individuelle vraiment trop cuite pour le coup, était plutôt bonne et moelleuse (juste au centre, mais bon.. ça donne une idée) Le gâteau ne fait pas les miettes de cake du précédent, il a une texture plus fine, et un bon goût de chocolat. Il n'est pas trop sucré, ni trop gras.. Honnêtement, je crois que ça pourrait le faire pour samedi.. et en attendant, ça le fera vraiment bien pour le petit dèj' demain !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails