16.10.08

Je n'y vais pas avec le dos de la cuillère..


mais avec la pointe de la fourchette.. Hmm, bref, il me fallait bien trouver quelque chose pour tenir mon tricot à peu près à plat, afin de vous le montrer, car mon tricot roulotte pas mal... et l'association ustensile de cuisine/travaux d'aiguille de Wouimardis m'est revenue en mémoire.. Sauf que je vous ai un petit peu sorti le service en argent. J'aime bien, ça brille, et vous pouvez voir que le ciel de cet après-midi est tout autre que radieux. Il est juste, bêtement, blanc.
Mais pour en revenir à mon gilet de berger, il faut savoir que j'ai vraiment bien avancé, puisqu'en plus du dos et du devant droit complet, j'ai fait les 2/3 du devant gauche. J'en suis aux diminutions de l'encolure, et après viendront les finitions.. relever les mailles faire les coutures, rentrer les fils.. 
Ceci-dit, même si j'ai presque fini, et que ce n'était pas difficile, j'ai quand même fait quelques erreurs, qui se voient.. un peu, et empêchent de croire à un tricot industriel (voilà, une bonne raison de ne pas le faire parfait). 
Par contre, je me suis carrément emballée sur la longueur, et comme je redoute le détricotage (ou plutôt la reprise des mailles sur mon aiguille APRES le détricotage), j'ai continué et adapté le devant. 
Ce sera plutôt un gilet tunique, qu'un gilet de berger, mais peut-être qu'ainsi il sera porté plus longtemps ? 

1 commentaire:

  1. J'aime beaucoup le colori de la laine !!! il sera très joli ce gilet, c'est sûr... d'ailleurs, même l'argenterie ne s'y est pas trompée :)
    Bonne soirée, ravie que tu ai reçu le p'tit modèle.
    Christine.

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails