5.10.08

Perdu de vue...


J'avais dans l'idée de tricoter un bonnet style péruvien pour ma petite souris, bien chaud, pour protéger ses oreilles du mistral glacé qui ne saurait tarder de se manifester, et pour ce faire, j'avais juste sollicité une de mes belle-soeurs possédant les précieux ouvrages de la Droguerie "Des bébés toute l'année", et "Les bébés de la droguerie". Après examen minutieux en commun, elle m'en a laissé un, pendant que nous étions chez nos beaux-parents.. Je l'ai compulsé frénétiquement, attentivement, et ... laissé sur la table. Au moment de partir et de récupérer l'objet de mon désir, impossible de le retrouver. Plus rien. (Je précise qu'aucun étranger n'est entré dans la maison entre temps). Mais personne ne se souvient l'avoir déplacé, posé, ou rangé quelque part. Dans une maison où le salon même est tapissé de portes-revues et bibliothèques sur trois côtés, vous pouvez imaginer que si il a été posé au milieu des livres ou des revues, il peut falloir des années avant qu'on ne le retrouve. Frustration maximale pour moi, de ne pas avoir le livre pour tricoter, mais aussi de ne pas pouvoir râler à l'envi après ma belle-famille qui est aussi tête en l'air... Deux personnes sont susceptibles de l'avoir déplacé, ma belle-mère, qui est très gentille, mais très étourdie, et une autre belle-soeur, maniaque du rangement expéditif qui est fortement pressentie en cas de déplacement intempestif de tout ce qui se trouve (ou se perd) dans la maison.. Autant dire que je ne peux rien faire que leur rappeler de temps en temps que QUELQU'UN a déplacé ce livre, et que ce serait SYMPA de le retrouver.
En attendant que ce miracle se produise, j'ai été fortement tentée par le gilet de berger vu sur un blog très sympa (un de ceux des frénétiques du tricot et de la couture ;p ) 22 rue..  Et voilà, il y avait même le tuto pour le gilet de berger, les instructions de réalisation, quoi ! Ni une ni deux, j'ai imprimé la fiche, vérifié la quantité de laine nécessaire et foncé à la Tricotine prendre 2 pelotes de laine Bergère de France, alpaga mélangé (Lima), couleur gris beige dénommée Toundra.
J'ai fait tellement vite que je n'ai pas remarqué qu'il me manquait une paire d'aiguilles en 3 pour la bordure, ce qui m'a contrainte à attendre le lendemain, pour en récupérer chez ma Môman. Chose faite, j'ai attaqué, fini les rangs de bordure et monté d'une demi-douzaine de centimètres.. 80 mailles, en 3 puis 3 1/2, c'est loooooong.. Mais ça me console du "bonnet perdu"...

2 commentaires:

  1. Bon tout d'abord, la "Lima" BDF moi j'adore !!! ensuite les deux livres dont tu parles, et ben moi je les ai !!! oui oui - tous les deux !!! alors le bonnet péruvien je vais chercher... et t'envoyer les explications, comme cela le gilet de montagnard ne sera plus seul ... ben oui !!! ça sert à quoi la BloGosiNon !!!
    Christine- les wouimardis.

    RépondreSupprimer
  2. C'est adorable, un immense MERCI d'avance ! J'ai pas mal avancé le gilet (il ne me reste qu'un demi devant à tricoter, et puis les bordures et tout et tout, mais le gros est fait), mais mon tricot roulotte pas mal.. ce qui n'est pas du tout photogénique ! Je vais voir quand même demain, si je trouve un moyen de montrer l'avancement de la chose.. Et la moumoute alors, tu en es où?

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails