3.11.08

La suite

Voilà, me revoilà.. Je disais sans trop y penser, ce matin, que je prévoyais de revenir publier pendant la sieste, si sieste il y avait.. et en fait, ben non, pas de sieste aujourd'hui. Le lundi, c'est toujours le risque : comme la petite souris refuse de dormir hors de son lit (ou du siège-auto.. éventuellement), le dimanche quand on sort, eh bien elle ne dort pas. Et le lendemain, complètement décalée, elle ne dort pas non plus. Les autres jours, ça se passe très bien, par contre.. heureusement !! 
Enfin, me revoilà après le goûter.. J'ai hésité à vous montrer l'étendue du désastre en ce qui concerne mes gâteaux au chocolat.. et puis bon, c'est la vie on en réussit pas toujours tout, et ce serait trop facile de prétendre que je suis une parfaite cuisinière, tous les jours. Donc, si vous voulez savoir à quel point mes gâteaux étaient friables, ben voilà, je vous ai mis les formes les plus complètes. Avec la petite fleur en pâte d'amande souvenir du gros gâteau que nous nous avons mangé : un énooorme millefeuille pour 20 personnes. Pas raté, celui-là. Normal, c'est pas moi qui l'ait fait !!! Enfin, pour en finir avec cette recette de gâteau au chocolat, (quand même très très bon.. croyez moi sur parole), vous pouvez la tenter (si malgré tout vous vous sentez l'âme de relever le défi..), en un seul morceau : coupé en tranches, ça se tient un peu mieux... ça se tient, disons au moins jusqu'à l'assiette à dessert. 
Plus de satisfaction, en revanche pour ça : mon ouvrage au point mousse était l'écharpe du kit Tiboodoo que je zieutais depuis un bon moment. Bon, elle est loin d'être parfaite, c'est rien de le dire MAIS mon point mousse est à peu près au top. Quand à la forme générale, j'ai dû me tromper au tout départ et faire les augmentations tous les rangs au lieu de tous les deux rangs car j'obtiens une magnifique forme arrondie. Un arc de cercle parfait, ah ça, pour être rond, il est bien rond. Mais de l'autre côté, c'est plutôt triangulaire, la fin de l'écharpe. J'ai donc un nouveau modèle de chez Tiboodoo, l'écharpe asymétrique. Vous ne connaissiez pas? C'est un modèle unique. Et puis il faut aussi bien vous avouer que mon cerveau de gauchère (enfin, je ne suis pas blonde, et il doit bien exister une raison indépendante de mon intelligence pour justifier ça) a mis bien 5 rangs (plus une dizaine de mailles défaites et refaites) avant de comprendre la diminution penchée vers la gauche en point envers. J'ai bien vu en le faisant que ça n'allait pas. J'ai bien regardé et relu les explications dans "l'Encyclopédie du Tricot" qui me sert de Bible en ce moment, mais impossible. Dubitative au début, je me suis dit que c'était peut-être ça, et j'ai continué pour voir comment ça se présentait. Dans l'autre sens, penchée à droite la diminution, c'était finger in the nose.. D'autant plus frustrant d'arriver de nouveau sur ces diminutions penchées à gauche, et de nouveau de ne pas y arriver. Bref, j'ai défait plusieurs fois cette maille pour la refaire, en passant le fil devant, puis derrière, en l'enroulant dans un sens puis dans l'autre jusqu'à ne plus savoir dans quel sens je devrais le faire normalement.. Et puis en désespoir de cause, ben j'ai continué. Pendant 10 rangs (diminutions un rang sur 2), je n'y suis pas arrivée, mais j'ai continué parce qu'au moins d'un côté du travail le défaut ne se voyait pas. (J'ai donc une écharpe asymétrique, et qui a un endroit et un envers). Et puis d'un coup, l'illumination, j'ai compris. En piquant dans le brin arrière comme indiqué, je n'arrivais pas à tricoter à l'envers, et je faisais une maille endroit. Bref, celles qui savent déjà faire tout ça, ça doit vous paraître idiot, genre le B-A-BA du tricot, mais bon.. ça y est maintenant je sais. Et j'ai pu finir bien comme il faut la fin de mon écharpe. Je vous avais dit que j'étais une débutante : à chaque tricot, j'apprends un truc nouveau ! Et ça, ça me plaît bien! C'est hyper stimulant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails