11.12.08

Chronique des jours (et des nuits) pas tout à fait ordinaires


Petit plateau suédois (turc)

Je suis encore là.. Je réduis de manière drastique mes messages sur ce blog, ces jours-ci pour de bonnes raisons, n'en doutez pas. 
Tout d'abord, depuis 2 jours la petite souris a un comportement étrange. Elle qui nous garantissait des nuits de 21h à 7h réglée comme une horloge et sans difficultés d'endormissement, nous a fait retrouver les joies des nuits hachées, avant-hier. 
Elle a commencé avec la sieste de l'après-midi, celle dont je profite pour tricoter en regardant éventuellement une série débile, et pour écrire ici, celle-là a été un cauchemar. Elle avait l'air prête à dormir comme d'habitude quand je l'ai couchée, on a fait un petit câlin, sa tête posée contre moi, toute calme, et puis je l'ai laissée. 5 minutes après elle criait. Je n'ai fait qu'aller la voir, lui parler, lui remettre la sucette, je l'ai laissée aussi (en restant derrière la porte et en me retenant de craquer et la sortir de son lit), plusieurs minutes interminables, sans qu'elle se calme. Au contraire, je l'ai rarement entendue pleurer comme ça. Je suis donc allée la voir, je l'ai prise avec moi et on s'est allongées toutes les deux. Ca ne la calmait pas, et puis allongée sur mon ventre, (comme elle ne veut plus rester depuis des mois, petite chose remuante) elle s'est calmée, et s'est endormie.. Incroyable et... j'avais pas prévu de faire une sieste ! Bon, on est restées comme ça un bon moment, elle semblait dormir profondément, j'ai décidé de tenter le recouchage dans son lit, pleine d'optimisme. Elle n'a pas bougé, mais en entrant dans sa chambre j'ai vu qu'elle avait les yeux ouverts, et quand je l'ai reposée, évidemment, elle s'est remise à pleurer. C'était la fin de la sieste.
Le reste de la journée, elle a été assez irritable, et fatiguée, évidemment. Je pensais que la nuit allait être réparatrice, et qu'elle allait bien dormir.. Grossière erreur. Elle s'est réveillée 3 fois et elle était inconsolable. Elle pleurait à chaudes larmes, et se débattait quand on la prenait (même si on essayait d'être surs qu'elle ne dormait plus, puisque c'est quelque chose qui peut arriver), avec nous dans le lit, idem, elle jetait la sucette quand on la lui remettait, une seule chose a fini par la calmer, lui donner le sein, même sans beaucoup de lait. A 0h49, 1h40 et 5h19.. avec une bonne demi-heure de pleurs à chaque fois. On a fini par lui préparer un bib en fin de nuit, et prier pour que ça marche au moins le temps qu'on dorme un peu. Ca a marché jusqu'à son heure habituelle, 8h, où elle s'est réveillée comme un charme. On pourrait croire qu'elle avait juste faim, mais ce n'est pas mon avis. Elle ne pleure pas comme ça quand elle a faim, et surtout, elle se calme quand on la prend. 
Le matin, la sieste s'est passée sans problème, mais à 14h, de nouveau, la crise. Des hurlements, des pleurs, elle se lève sans cesse, pousse de toutes ses forces avec ses pieds dans la gigoteuse qui la gène pour se lever, se tortille, contente d'être debout dans le lit tant que je suis là, hurlant dès que je quitte la pièce. Je me suis résignée à faire la sieste avec elle, tout en me disant que c'était passager, mais de nouveau, être avec moi ne lui suffisait pas, j'ai dû lui redonner le sein, et elle s'y est endormie, comme quand elle avait 3 mois.. J'ai réussi à m'échapper au bout d'une petite heure, et elle est restée à dormir pendant 3 heures !!!
Cette nuit, 5h19 de nouveau, (une horloge suisse..) réveil intempestif. Mais là après le sein ça allait  et on l'a recouchée sans problème. 
Mais ce matin à 11h : rebelotte, comme on dit : pleurs et hurlements.. pendant 1/4 d'heure. A dire la vérité, ses cris étaient différents de ceux de la nuit de cauchemar, c'est ce qui m'a aidée à tenir les 15 minutes avant qu'elle ne s'endorme d'un bloc. 
Et là je touche du bois, on dirait que tout se passe bien.. Je ne sais pas si ce sont les dents, l'eczéma (elle a une poussée en ce moment), l'angoisse de la séparation (mais là normalement, elle est déjà passée.. ) ou .. des caprices... Ou un peu de plusieurs choses. Enfin les caprices peut-être en journée, mais pas la nuit en tout cas... L'avenir nous le dira peut-être.

Bref, je peux donc vous raconter les autres raisons qui font que j'ai moins de temps à consacrer à l'écriture.. Samedi nous avons laissé la petite souris au milieu d'une horde de cousins et cousines hurlants et ravis, pour la journée, et nous avons pris la direction du grand magasin suédois le plus proche.. 1h30 de route. Je pense que nous n'y étions pas allés depuis 2 ans. Et comment dire.. on s'est rattrapés? Bon, enfin le but était de ramener une bibliothèque, grande, pas juste une paire d'étagères, pour mettre tous nos livres (les miens, en fait) et tout ceux que nous aurons (que j'achèterais)...  Evidemment, nous en avons profité pour prendre d'autres choses tout aussi indispensables que des abat-jours, (sincèrement, il nous en manquait vraiment plusieurs, et on a même oublié d'en prendre un pour le salon), des housses de rangement pour les vêtements, des déco de Noël, un chouia de vaisselle et un rien de petits jouets en tissu. Très vite un petit aperçu de mes achats.

Enfin, les cartons de la bibliothèque sont dans le salon, la moitié des meubles est à moitié montée (pas évident de trouver le temps de clouer les fonds entre le retour de l'homme à la maison, le repas de la petite souris, le bain et le coucher.. ben oui, on ne va quand même pas planter des clous pendant qu'elle dort dans la pièce à côté..). L'ancienne étagère est à moitié vidée (et se pose rapidement la question : où poser les livres en attendant, puisqu'on ne peut pas encore utiliser les nouvelles étagères..) et l'appart à moitié rangé.. "A moitié", MAGARI!!! comme disent les italiens ; si seulement il n'était qu'à moitié en bazar.. 
Donc dans ce joyeux bordel, il faut vraiment que je ferme les yeux pour aller jusqu'à l'ordi et me poser pour écrire, sans être rongée par la culpabilité. 

Pour couronner le tout, en fin d'après-midi, c'est-à-dire après le goûter, il semblerait que la petite souris a décidé de ne plus rester dans le parc. Je dois donc cesser toute activité de rangement (internet, lecture ou tricot) séance tenante, m'armer de patience et ... la suivre. 
Vous comprenez pourquoi mon temps "libre" se réduit comme peau de chagrin : il y a plus de bazar, et moins de temps pour le ranger. Il en va de ma survie de .... ranger, ranger, ranger...
Abat-jour brodé, pas spécialement destiné à une chambre d'enfant, à l'origine, 
mais tout à fait adapté à ce que je cherchais pour la petite souris. 
Je suis très contente de cet achat ! 

3 commentaires:

  1. J'ai honte mais...ça me console un peu de savoir qu'à 5h19 du matin on n'est pas les seuls à se poser des questions devant un petit ver de terre qui se tortille en hurlant! Courage...

    RépondreSupprimer
  2. Penser aux oreilles... les otites passent souvent inaperçues mais font très mal... quant aux caprices..... un enfant qui pleure est un enfant qui a un besoin, un sentiment qu'il ne sait pas ou ne peut pas exprimer...
    Ln maman de 7 qui ne connait pas les caprices...

    RépondreSupprimer
  3. Oui, je pense qu'il y avait quelque chose vraiment qui n'allait pas, et d'après le pédiatre (qui ne l'a pas vue, mais que j'ai eu au téléphone), c'est probablement une poussée dentaire. Enfin, elle n'avait pas de fièvre, on a fait ce qu'on a pu pour la soulager, Doliprane et des calins !

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails