23.12.09

De saison..


Les décorations sont accrochées, par les douces mains de ma petite souris qui a bien trouvé que ça piquait un peu, mais ça lui a plu.. Je ne résiste pas au plaisir de publier cette image..

Et puis aussi, j'ai reçu un petit cadeau avant l'heure : la semaine dernière, arrivé de chez Esther de Bologne, qui pendant tout le mois de décembre a fait profiter ses lectrices de petites et délicates attention confectionnées avec grand soin.. Un "giveaway", comme on l'appelle en Italie. J'ai été ravie d'être tirée au sort, et très étonnée, je me suis sentie privilégiée. Mais l'Internet aboli la distance et les frontières, et la Poste a bien mené jusqu'à moi ce petit extrait de l'univers d'Esther, 3 petits sachets de lavande cousus dans ce joli tissu et remplis par les mains de ses deux petits anges.
Alors oui, c'est encore un blog en italien.. et je ne sais pas si le traducteurs automatique pourra vous donner une idée juste de ce que l'on y trouve en la lisant.. Quelques mots pour décrire ce que j'y trouve ? La chaleur, la générosité, le bonheur de savoir apprécier les mille choses du quotidien, une certaine philosophie de vie, en somme. La personnalité de son auteur rayonne, Esther nous fait entrer dans son foyer, en toute simplicité et en toute amitié.

Foto : Kosenrufu Mama


Un très joyeux Noël à tous et à vos famille, à bientôt!

21.12.09

L'Italia, i libri (premier message bilingue..)

Non, non, je ne vais pas en Italie. Enfin, peut-être la semaine prochaine, mais rien n'est sûr. Ceci-dit, j'ai fait un petit voyage virtuel ces dernier jours, en découvrant le blog d'une sicilienne, que je me suis régalée à visiter. Pour la beauté et la simplicité de sa mise en page et de ses photos, pour les recettes à tomber qu'elle publie, et surtout pour ses créations. Une découverte que les passionnées de livres et de belles réalisations apprécieront comme moi, je pense.. Simona fabrique des livres, de tout petits livres vierges à remplir de quelques mots, de secrets ou de recettes précieuses, recouverts de cuir ou de papier comme les ouvrages anciens, cousu en carnets selon une technique japonaise, et utilisant du papier artisanal ou italien de grande qualité. J'ai adoré d'abord ses petits livres magnets, à coller sur le réfrigérateur mais aussi à emporter au fond de son sac à main, et ensuite ses petits cahiers cousus et protégés par une couverture crochetée en jute ou en chanvre, et ses reliures de cuir souple fermés par une lanière qui tient bien fermé tous les secrets confiés aux feuillets.. Il y a aussi les petits livres à porter en collier, ou même en boucles d'oreilles, toujours vierges, où écrire un message, une recette ou un secret à emporter et porter avec soi.
Malheureusement, je vous donne cette adresse un peu tard pour la date fatidique de cette semaine, mais à s'offrir pour le plaisir, ou à offrir pour un petit cadeau à une amie, sans occasion spéciale, juste pour faire plaisir..



No no, non è che vada in Italia, o per lo meno non subito, forse la settimana prossima, ma non si sà ancora. Tuttavia, vi ho fatto un viaggetto virtuale, in questi ultimi giorni, scoprendo il blog di una siciliana, che ho percorso con delizie. Per la bellezza e la semplicità della messa in pagine e delle sue foto, per le ricette strepitose che lei scrive, e sopratutto per le sue creazioni. Una scoperta che gli appassionati di libri e di belle cose apprezzeranno, quanto me, penso!
Simona fabbrica piccolissimi libri, vergini, da riempire di parole preziose, di segreti o di una ricetta antica di famiglia. Sono ricoperti di pelle naturale morbida, o di carta a modo dei libri antichi, cuciti in quaderni secondo una tecnica giapponese, usando carta artigianale o italiana di grande qualità. Sono stata rapita prima dai suoi libricini minuscoli con calamita, da mettere sul frigo ou da nascondere in fondo alla propria borsa per portarli ovunque con se, e poi dai quadernini cuciti e protetti da una coperta di juta o di canapa, dalle rilegature di pelle spessa e morbida con laccio da arrotolare intorno per tenere ben chiusi i segreti raccolti nelle pagine. Sono fatti anche ad orecchini, o a collana per portare parole preziosi, magari scritte da un caro essere, ovunque con se.
Sfortunatamente, vi do' quest'indirizzo un po' tardi per i regali di Natale, ma è da tenere per regalarsi da sola un qualcosa per puro piacere, o anche per il piacere di fare una sorpresa ad un'amica, senza un motivo speciale..


Photos : Anticovalore sur Etsy

16.12.09

Ciabattine


J'avais fait il y a quelque temps, mes premiers chaussons feutrés pour la petite souris.. Après diverses tentatives la solution la plus efficace pour les rendre moins glissant a été la colle au pistolet : ça tient toujours et ça ne glisse plus.. Merci Cécile pour le conseil!
Il me restait de la même laine, et il me fallait une deuxième paire pour laisser chez la nounou, alors j'ai fait ça.

Petit problème, le feutrage a été encore plus efficace que sur les premiers, au point qu'ils sont maintenant trop petits!

Allora cosa se ne pensa, dalle parte di Valenza, sono per Marta? Ti piacciono?

13.12.09

"Tic tac tic tac, je suis en retard" disait le lapin..


Pour le dernier Trico'13, je n'ai jamais été aussi en retard.. pas pour le tricot, qui lui est totalement terminé depuis 3 jours, mais pour le publier et le photographier.. Ah si, quand-même, un petit détail : toujours malade, je n'ai pas pu sortir pour acheter les boutons, il en est donc dépourvu. Mais comme la petite souris est malade elle aussi, de toute façon, on ne pourra pas aller voir son nouveau petit cousin à qui la petite veste est destinée, donc pour les boutons, on peut attendre un peu..
Modèle du livre : "Les bébés de la Droguerie", tricoté en Cascade Eco+ que j'aime de plus en plus.

11.12.09

Il y a parfois des découvertes qui ne peuvent pas rester secrètes.. Bien sûr l'Internet regorge de créatrices, de bloggeuses talentueuses et sympathiques, d'univers toujours personnels, plus ou moins originaux. Mais quand je suis tombée par le plus grand des hasard sur le sien, je n'avais plus envie d'en sortir..
Son univers est riche, peuplé de personnages issus de ses mains: modelés, de ses aiguilles: brodés, ou de son crayon: dessinés. Il est aussi très personnel alors que l'on ne voit rien d'elle, pas une photo, pas l'ombre d'une bouille d'enfant, pas non plus (pour autant que j'ai vu) de vues de son intérieur.. Mais pourtant on est happé par son petit monde, par ses paroles écrites en quelques lignes qui flirtent avec la poésie, ses personnages si expressifs..
Beaucoup beaucoup de choses à voir, une incroyable déclinaison autour de l'escargot que j'ai adorée, (intitulée "l'escapade", en 15 épisodes illustrés), un calendrier de l'avent qui se déroule au rythme d'un ruban brodé et enroulé autour d'une bobine, qui forme la coquille de l'Escavent:


Tout ça et bien plus encore, pour découvrir que finalement, c'est aussi une illustratrice et auteur de livres pour enfants, Véronique Caylou. Et que ses petits personnages peuvent aussi venir peupler notre maison.. notamment dans ses merveilleuses "Boites à housses" :



A vous de plonger..

10.12.09

Pause forcée

Mon blog et moi en mode repos.. arrêt de travail jusqu'à mardi, le temps de me reposer, j'espère! Malheureusement, je n'arrive pas vraiment à profiter de ce temps pour préparer Noël ou commencer de nouveaux projets, il me manque de l'énergie pour ça.. Si au moins j'arrivais à me faire une tournée de petits gâteaux de Noël, ça me mettrait un peu dans l'ambiance, mais rien que l'idée de chercher une recette me semble une montagne et je n'imagine même pas me tenir debout dans la cuisine..
Bon, normalement, je pourrais quand-même vous montrer un trico'13, puisqu'il n'y a plus qu'à le monter, alors je vous dis à dimanche!

6.12.09

Dimanche soir

Je ne sais pas comment va se dérouler cette semaine. Ce que je sais c'est que demain, à l'heure de partir pour le travail, je vais juste téléphoner au secrétariat de l'ensemble scolaire pour annoncer mon absence.
Malade. Depuis vendredi, mais vendredi, je n'ai pas voulu céder à la tentation de rester chez moi, j'ai voulu assurer mes 3 heures spéciales du vendredi, en particulier, où j'ai des groupes d'élèves fixes. Résultat, j'étais au radar toute la journée, parfois désagréable avec les élèves pour qui ma patience n'avait plus d'énergie. Pire, j'étais tellement fatiguée qu'au terme de cette journée, en cours de route, j'ai heurté un trottoir. C'est la deuxième fois que ça m'arrive, et je sens très bien que c'est la fatigue, près de l'épuisement qui me fait ça.
Bref. Le soir j'ai essayé d'appeler mon médecin, qui m'a dit de quand-même porter un masque pour protéger les jeunes enfants avec qui je pouvais être en contact, ma fille donc, et aussi un tout nouveau petit bébé, un cousin tout neuf pour la petite souris, né lundi soir : Augustin!
Je suis restée à bonne distance de ce petit bonhomme tout juste sorti de la maternité, et avec mon masque donc, mais ce qui me manque le plus, dans tout ça, ce sont les bisous à ma fille, et aussi de ne pas pouvoir sentir son odeur. J'espère que ça ne va pas durer longtemps, mais en même temps, si ça peut la protéger des microbes, évidemment que je vais le garder ce masque..

2.12.09

Décembre..


Je rêvais de faire un calendrier de l'Avent en tissu, sous forme d'un grand lutin qui aurait eu 24 poches sur son pantalon.. mais voilà, évidemment, je n'ai pas eu le temps de me pencher sérieusement sur cette réalisation, même simple, et on est déjà le 2 décembre, et je n'ai rien de prêt!
Mais j'ai trouvé mes sauveuses sur ce coup là ! Pas de poches à remplir de surprises ou de gourmandises, mais bien de ravissants dessins, d'Anaïs, d'Audrey, et d'autres aussi, mais qui?
A collectionner, imprimer et afficher chaque jour.. J'aime beaucoup cette idée! A voir sur le blog du swap Happy Doll!

27.11.09

Je ne suis pas à Montreuil

mais je dois bien avouer que ça m’aurait bien plu. Par contre, en faisant mon travail aujourd’hui, comme le salon est d’actualité, j’ai pensé à vous, à toutes les mamans bloggeuses qui s’extasient devant les œuvres artistiques de leurs enfants, et c’est dit sans ironie, et avec beaucoup de tendresse, soyez-en sûres.

J’ai pensé à vous parce qu’en faisant un petit tour de la presse aujourd’hui, un petit article à attiré mon attention, dans le supplément du Monde d’aujourd’hui. C’est Claude Ponti qui présente au Salon de Montreuil un site destiné à accueillir toutes sortes de réalisations artistiques. Il lance un musée virtuel d’œuvres pour enfants, « le Muz », espace d’exposition et d’échange entièrement dédié aux réalisations artistiques faites par des enfants. Tout le monde peut envoyer au site une œuvre d’enfant, récente ancienne ou contemporaine, mais numérisée. Certaines sont sélectionnées pour figurer dans les collections permanentes du musée et des expositions temporaires autour d’un thème commun devraient être également organisées.
On trouve parmi les parrains du musée Jeanne Ashbé, François Place, Art Spiegelmann, Jacques Tardi, Chen Jian Hong, pour ne citer que quelques-uns de mes préférés.. Ils choisissent parmi les œuvres leurs coups de cœur, et les commentent.
Il devrait aussi y avoir des ateliers artistiques organisés à distance, mais pour le moment, je n’en ai pas trouvé trace sur le site.
En même temps, je suis au travail, et je ne peux pas me permettre de faire une visite exhaustive de ce musée.. mais les œuvres que j’ai vues m’ont beaucoup plues, notamment la première, cet éléphant plein d’une grâce touchante, et l’eau sur les cailloux, incroyable réinvention du bleu Klein dans une composition très réussie..



Aymelle, tu peux envoyer le dessin de ton garçon..

25.11.09

Actualité tricotesque

Je ne vous en ai pas dit grand'chose, depuis mon dernier trico'13, mais bien sûr je tricote toujours, beaucoup, voire avec acharnement. Dernièrement, il faut bien le dire, c'est quand-même un peu la loose du tricot.
Ca a commencé avec mon Ishbel, que j'ai commencé il y a déjà un bail, en Malabrigo Lace que j'avais depuis longtemps. Je trouvais que c'était la laine la plus appropriée de mon stock pour ce tricot, et je l'ai donc adoptée. Mais rien qu'à la mettre en pelote, j'ai senti que ça n'allait pas être de tout repos : très très fine, elle s'accroche aussi sur elle-même.. Elle n'est pas très duveteuse, mais le peu de matière un peu mousseuse du fil s'accroche sur elle-même. Je n'avais pas encore mis autant de temps à dévider un échevau, (hormis le coton de la Droguerie, mais là c'était spécial, c'était un sac de noeuds..). Et puis dès que j'ai commencé de la tricoter, je l'ai trouvée vraiment fine.. l'effet était joli, et la matière très douce, j'avais envie de continuer..
Sauf qu'en plus de la finesse de la laine, je me suis trouvée aux prises avec des erreurs dans ma dentelle, dès le 5e rang (comme elle.. il n'y a pas une erreur à ce 5e rang, dont je ne serais pas au courant, dîtes?) J'ai détricoté une fois, puis une autre fois, et je ne suis jamais arrivée à trouver mon erreur. J'ai fini par vouloir bidouiller, rajouter une maille là où elle manquait, en enlever là où j'en avais trop.. Au final, évidemment, c'était un désastre. Sur la moitié du châle, parce que la deuxième moitié était bien.. Très très frustrant et énervant de voir le joli motif de la deuxième partie (où il y a quand-même des erreurs, mais je ne les avais même pas vues! ), et le fouillis de la première, sans remords, j'ai détricoté le tout, alors que j'en étais arrivée à la dernière partie du patron, la semaine dernière. Comme c'était le soir, j'ai juste pu prendre une superbe photo au flash de la chose, histoire de l'immortaliser avec de la désintégrer. Et ça c'est la "bonne" partie.

Pour le refaire (je n'allais quand-même pas abandonner comme ça, alors que j'avais eu un bel aperçu de la jolie dentelle), j'ai finalement choisi de reprendre le même fil, mais avec en plus un fil d'alpaga Drops couleur prune.. La couleur chinée me plaît bien, et l'épaisseur de la matière ainsi constituée aussi! J'étais donc bien motivée pour le tricoter, mais j'ai dû quand-même le laisser un peu de côté parce que pour samedi, je voulais finir un petit gilet de berger pour le garçon de mon amie Cécile, qui a juste 3 semaines de différence avec ma petite souris.

J'avais choisi le Classic Alpaca de Drops, très doux, et que j'ai bien aimé tricoté, pour ce modèle déjà réalisé l'an dernier pour ma mini. Tout allait bien, et je pensais bien être dans les temps jusqu'à jeudi soir, où, au moment de commencer les diminutions du 2e devant, je me suis rendue compte qu'au lieu de le tricoter en vis-à-vis, j'avais fait juste exactement le même que le premier devant, j'avais donc 2 devants droits devant moi. Et moins de 48h pour refaire ledit devant, mais aussi les bordures en point de riz sur les mailles à relever.. Au final, j'ai refait le devant le lendemain dans la soirée, et j'ai pu commencer les bordures samedi, mais quand j'ai vu le temps que ça me prenait, je me suis rendue compte que je n'aurais pas fini pour l'heure du goûter d'anniversaire.. Il m'a manqué une paire d'heures environ..
Mais la loose ne s'arrête pas là, voyez-vous.. C'est-à-dire que le soir, j'ai relevé les mailles et tricoté la bordure de la 2e emmanchure, et j'ai crocheté les liens dimanche.. (Je vous passe les petits ratés, parce que ça finirait par durer..) J'étais contente d'avoir enfin terminé pour pouvoir l'apporter à la gare à son petit destinataire dans l'après-midi. J'ai commencé de prendre des photos en me désolant de n'avoir pas le temps de le bloquer.. et là je me suis rendue-compte que les emmanchures ne sont pas symétriques! J'ai du relever moins de mailles, et j'en ai une plus petite que l'autre. Je suis atterrée! Comment est-ce que je ne m'en suis pas rendue compte avant?? J'ai bien hésité, je l'avoue, à le donner tel quel en l'état, prise de découragement, mais finalement je n'ai pas pu.. Il a déjà un aspect rustique en lui-même, je n'avais pas envie qu'il finisse définitivement "Deschiens". Alors je lui donne une seconde chance, et une à moi aussi de remonter dans ma propre estime de tricoteuse. Cécile tu sais tout, je suis désolée, je pense que pour Noël, ça sera bon!
En avant-première, une petite photo sans les emmanchures.. (c'est pas pour ma dignité, hein c'est juste que je ne les ai pas prises en photo ensemble. Bon du coup je vous met aussi celle où l'on voit la plus petite des deux. Emmanchures. )


Vous croyez que c'est tout? Eh bien non, figurez-vous que hier soir ayant joyeusement enfin engagé la dentelle de mon Ishbel, arrivée au milieu du 7e rang de dentelle, il me manque une maille. Je reste zen. Je reconte toutes les mailles depuis le début. Pas d'erreur visible. Je reconte une autre fois. Je ne vois rien. Il manque une maille. Je détricote ce demi-rang et je laisse la nuit passer là-dessus. Je vais m'y remettre tout-à-l'heure, on va voir si je dois détricoter aussi tout le rang envers, et aussi tout le 5e rang..
Vous êtes sûres qu'il n'y a pas un truc avec ce fichu 5e rang???

18.11.09

R PEL r



Il m'est arrivé une chose, par hasard, que je n'avais pas vécu depuis longtemps.. La semaine dernière, en salle des profs, une collègue a trouvé un livre, sur son sac posé devant les casiers, qui n'était à personne, et vraisemblablement tombé du dessus des casiers, où il faut bien le dire, il y a un beau bazar dont personne ne se préoccupe. Un vieux livre, un peu malmené, à la couverture datée très visiblement des années 70-80. Rien de très glamour, ni de très attirant.. A mieux le regarder, on a vu qu'il était couvert et qu'il portait une côte apparemment du CDI, même s'il ne portait pas de numéro d'inventaire. Je l'ai donc récupéré.
"Le renard dans la maison", Pierre Pelot. Bof.. un rapide coup d'oeil à la quatrième de couverture que je ne lis même pas jusqu'au bout, mais bon, pour vérifier qu'il n'y ait pas de numéro d'enregistrement, je l'ouvre, je tourne les premières pages, et arrivée au début, je jette un oeil sur les premières lignes. Lignes qui finalement se laissent bien lire, et même qui m'intriguent et me poussent à lire la deuxième page, puis la troisième, et je n'arrive plus à m'arrêter. Par hasard, je n'avais pas d'élèves au CDI en ces deux premières heures de l'après-midi.. mais j'étais tellement plongée dans ce roman, que je pense que je ne les aurais pas entendus arriver sans une pointe d'agacement. Je suis restée dans mon fauteuil, ou plutôt dans mon histoire, avec les 3 personnages d'un presque huis-clos jusqu'à la dernière page.
Ca faisait longtemps que je n'avais pas lu aussi avidement un livre, que je n'avais pas autant été happée par une histoire et j'avais presque oublié que c'était possible. C'est un peu de ma faute, je prends moins le temps de lire, ma première passion, mon passe-temps dévorant qu'est le tricot m'absorbe, je n'ai jamais assez de temps pour tricoter, et puis aussi, il faut bien le dire, je trouve rarement des livres dans lesquels je me plonge totalement comme avant. Rarement, mais celui-là, à ma grande surprise, en était un!


Ne connaissant pas l'auteur, Pierre Pelot, je suis allée chercher un peu sur internet, et j'ai trouvé un vieux site perso, (ancêtre du blog..) plus à jour depuis quelques années, mais où il écrivait (dans "bavardage"), avec un humour et une verve qui me plaisent beaucoup..

13.11.09

Trico'13 - Accessoires


Voilà, ça y est je peux enfin vous présenter un ouvrage terminé pour mon Trico'13. C'est une vieille histoire entre ce Textured Shawl d'Orlane, et moi. Je l'avais trouvé à mes débuts sur Ravelry (il doit y avoir presque un an, en décembre, je pense..) et j'ai réellement décidé de le faire en achetant la laine, en avril dernier. Mais j'ai traîné, les explications en anglais ne m'inspiraient pas beaucoup, (surtout le démarrage en fait), et puis de trainouillage en trainouillage, une âme charitable a fait la traduction, et voilà je pouvais enfin le faire. Mais j'ai encore traîné, c'était l'été, il faisait chaud, je tricotais du Kaléido et de la fleur de coton.. et puis malgré la chaleur, on a commencé à le voir fleurir un peu partout, de plus en plus, jusqu'à ce qu'il y ait même un KAL, et un site dédié!
Bon, moi en toute franchise, c'est pas pour faire ma snob, mais je ne voyais plus trop l'intérêt de le tricoter, c'est idiot, mais je crois que je ne voyais pas ce que je pouvais apporter de personnel à ce châle (surtout en ayant choisi la même laine, et la même couleur que le modèle original.. ), et sa réalisation relativement simple ne me motivait pas non plus par sens du défi ou du dépassement d'une difficulté technique..
Il me fallait autre chose qu'un KAL, une autre motivation, et c'est Silo qui m'a motivée en me proposant de le tricoter en duo. Là forcément ça prenait une autre dimension, et un côté convivial qui me plaisait beaucoup, alors bien sûr, j'ai accepté. Le sien, vous l'avez vu depuis belle lurette, et moi je n'avais pas fini quand elle commençait déjà son deuxième, mais finalement, j'ai trouvé entre temps le moyen de me le rendre un peu plus personnel, en ajoutant un écheveau de la même laine, mais d'une autre couleur. Ce n'est pas exactement la couleur que je recherchais, mais je suis quand-même très contente de l'avoir fait comme ça : il est plus grand, la bande claire lui donne un je-ne-sais-quoi de danois, (dans mon idée..), et puis voilà quoi, ça y est, je l'ai fait! Il est chaud et très doux! Il s'est beaucoup agrandi au blocage, et cette étape m'a un peu effrayée quand j'ai vu la quantité de poils que perdait la laine. Mais finalement une fois sèche, elle est plus sage et se disperse moins. J'aurais fini par le donner à qui l'aurait voulu si elle avait continué à faire sa mue..

11.11.09

Pas de moutarde au menu


Non, pas de moutarde, j'aime pas trop ça, de base, même si je dois dire que j'ai vu quelques réalisations qui me plaisent énormément aujourd'hui, moi ça ne m'inspirait pas, et puis aussi, j'ai d'autres ouvrages sur le feu.
Notamment, en cours et à finir pour la semaine prochaine si possible, un petit gilet de berger, le même que celui que j'ai fait l'an dernier pour ma petite souris, mais avec un alpaga différent, le Classic Alpaca de Drops, un peu plus épais et beaucoup plus doux que celui de BDF pour un petit garçon à gâter, qui aura 2 ans le 21. Sitôt la laine reçue je l'ai commencé, mais j'ai aussi un Ishbel en cours qui réclame un petit peu d'attention que je dois bien lui accorder. Et là je me dépêche d'avancer le gilet, parce que j'ai comme un doute quand à la quantité de laine nécessaire.. Je pensais m'en tirer largement avec 2 pelotes (normalement c'était 80g, avec des aiguilles plus petites) et plus j'avance et plus je doute.. à tort, j'espère. D'autant que j'ai profité de cette commande pour faire un peu de stock chez Kalidou, et là je n'aurais pas grand'chose à y ajouter si je devais y revenir..
Enfin bref, en dehors de ça, il faut quand-même que je fasse voir aux copines qui ne sont pas sur Ravelry les photos de mon Nimbus porté.. 2 mois après, ou pas loin, mais enfin, mieux vaut tard que jamais.. Le seul petit reproche que je lui ferais, c'est que la bordure verticale au point mousse se détend un peu.. je pense que j'essaierai de passer un fil dans la bordure pour la maintenir. Sinon je suis ravie, il est souple, chaud, confortable et vite tricoté.. le pied!

10.11.09

Je ne vous oublie pas..

mais pour aujourd'hui, parce que ce qu'elle fait est d'une rare délicatesse et que son univers me plaît beaucoup, un petit coucou à Mulot Bricole dont c'est l'anniversaire de la boutique!


2.11.09

1er novembre 2009




Et un petit clin d'oeil à Silo pour ce ravissant papillon qui s'est posé sur mon rayon de soleil... Merci pour elle!

1.11.09

Mon rayon de soleil


2 ans aujourd'hui. Quand j'ai ouvert les yeux, après l'effort ultime, les premiers rayons de soleil entraient par la fenêtre, je n'avais même pas vu qu'il y avait une fenêtre dans cette salle, et mon petit coeur, mon trésor, mon rayon de soleil était là, posée sur moi, toute tiède pour me réchauffer.. Et la deuxième chose qu'elle a fait pour me réchauffer, était son premier pipi à l'air libre, mais sur moi.. ça m'a fait rire!
Mon rayon de soleil, ma petite souris n'a pas cessé d'être une source de joie et d'émerveillement depuis, je la regarde grandir en essayant de ne pas en perdre une miette..
Vous dire tous ses mots et ses phrases serait bien trop long, mais elle me fait fondre quand par exemple, alors que j'étais un peu grippée et que je toussais, elle est venue vers moi en me regardant bien sérieusement, a mis ses deux mains sur mes joues comme quand elle veut faire des caresses, et m'a dit "Tousse pas maman chérie".. Et aussi cette semaine, alors que je faisais les coutures de mon Nimbus, elle est venue près de moi et a attrapé le bout du fil qui pendait de mon aiguille, en le tenant entre ses doigts et essayant de le faire passer dans le tricot, elle a commenté "Moi a tricote"... Du coup je lui ai prêté une paire d'aiguilles circulaires grosses et peu pointues, et une dans chaque main, elle les croisait dans la couverture au crochet de sa poupée.. Si c'est pas de la vocation ça!
Ma petite souris, mon rayon de soleil, joyeux anniversaire!

28.10.09

Ce que vous n'aviez pas encore vu..



Chose promise chose due, aujourd'hui je vous montre mon premier ouvrage au crochet. Bon, pour le premier, je me suis limitée à un carré, crocheté en 8, avec la magnifique laine donnée par Céline à cet effet précisément : faire une couverture de poupée au crochet, colorée (sans avoir à changer de fil, d'où la laine multicolore). Ceci-dit, les changements de couleurs cachent un peu le motif du carré.
J'ai un peu souffert quand-même à cause de cette laine, parce que c'était celle du bonnet de rasta, que j'ai détricoté, sauf que sans connaître le modèle, j'ai imaginé qu'il était tricoté du bas vers le haut, logiquement dans ma tête. Et j'ai donc galéré des deux bras, de longues soirées, pour arriver à détricoter à l'envers!! Il y avait des jetés, des surjets, et tout le tralala pour un joli point dentelle, avec un fil qui accroche beaucoup, pour couronner le tout. Détricoter ça dans le mauvais sens, est une expérience que je recommanderais plutôt à quelqu'un à qui je voudrais du mal..
Mais bref, j'y suis arrivée, et j'ai enfin mis en pelote mon fil de Noro Iro, puis je l'ai crocheté. Et je me suis régalée à crocheter. Une fois le truc pris pour bien tenir le crochet et le fil, et deux ou trois décrochetage au début, pour cause d'erreur de lecture (de compréhension, en fait) du diagramme, après ça tout a roulé comme sur des roulettes, j'aurais voulu un autre écheveau pour continuer. D'autant que finalement, j'ai juste obtenu un carré de 25 cm par 25.. pour une couverture, c'est plutôt un chauffe-pied, ou un plaid de poupée.. Bref, ça c'était le 7 octobre.


Encore un autre ouvrage que je voulais faire depuis longtemps, c'était le chauffe-coeur des Intemporels Tricots, pour la petite souris. J'étais prête à le faire, avec la laine Fonty de ma dernière commande (que vous avez vu avant-hier..), sans urgence, mais samedi soir j'ai appris que l'on fêterait l'anniversaire de l'une de mes nièces en avance, c'est-à-dire le lendemain même, le dimanche. Et mon cadeau commandé chez Silo n'était bien sûr pas arrivé, vu que je m'y suis prise au dernier moment, et que de toute façon, son anniversaire était juste hier. Enfin bref, j'ai quand-même voulu ne pas arriver les mains vides, j'ai eu l'inspiration et j'ai puisé dans mon stock de laine de base : Bouton d'Or Club couleur Vieux sofa et Diwa de Filatura di Crosa, blanche, pour un tricot aux aiguilles 5 mm, histoire que ça monte vite.

J'y ai passé quelques heures intenses, tout de même, même si c'est un modèle rapide, et j'ai profité de l'heure supplémentaire du week-end pour arriver à terminer, et coudre les boutons dimanche à midi. Je suis assez contente du résultat, surtout que la maman a beaucoup apprécié le modèle et la couleur, qui allait parfaitement avec la tenue de la petite Noémie. Ceci-dit, j'ai comme un petit souvenir douloureux dans la main droite pour ce tricot, comme Karen, ça doit être la saison..

Et puis enfin, un de mes objectifs pour ces vacances, finir mon Nimbus, mon Trico'13 de septembre, enfin, faire les coutures! Ca fait un mois, à 2 jours près, qu'il est entièrement tricoté, et je n'ai fini de l'assembler qu'hier soir.. tard! Enfin, je m'y suis mise hier après-midi (pour me reposer un peu du tricot, ma main droite n'est pas trop d'accord avec mon rythme..) et je suis contente que ça soit enfin terminé! Alors au final il n'est pas trop grand, il me va juste bien. Un tout petit peu court, bien que j'ai rallongé le modèle (ou alors j'ai mal lu les instructions.. ça vaudrait le coup de vérifier.. ), il m'arrive à la taille. Je pensais que j'aurais du mal à trouver un bouton qui me plaise, et puis finalement j'ai fait un truc que je ne fais jamais, j'ai pris un bouton de remplacement, donné avec un gilet acheté couleur mastic. Je trouve qu'il va plutôt bien avec, il ne me reste plus qu'à le coudre. Et peut-être même que vous pourrez voir des photos de la chose portée, un de ces jours.. Si mon photographe perso est bien disposé et se montre avant la nuit tombée..

27.10.09

Dans ma boite il y a aussi..



Il y a moins de deux semaines, mais je ne me rappelle plus quand exactement, j'ai aussi trouvé dans ma boite aux lettres une petite boite à voyager, contenant cette illustration..

Je ne m'y attendais pas vraiment, parce qu'après avoir gagné (pour la première fois sur la blogo..) chez elle, elle m'avait confié avoir beaucoup de choses en cours, et puis aussi, je ne savais pas ce qu'elle allait faire pour moi..
Et je dois dire que je suis enchantée, cette illustrations est ravissante de finesse et de détails, j'adore les collages et la matière qu'ils amènent, et j'aime aussi beaucoup le support de cette illustration, c'est un carton à la texture très fine, mais de quelques millimètres d'épaisseur, sur lequel la peinture acrylique a de jolis effets.. J'ai du mal à traduire en mots toutes les petites choses qui font de cette illustrations plus qu'une "simple" illustration, elle a du poids, une présence, et la photo ne lui rend pas assez fidèlement hommage.. Vous pouvez l'entrevoir, mieux photographiée, , et aussi . Encore merci Anzil!

26.10.09

C'était juste il y a deux semaines..

Je suis en retard, mais heureusement, les vacances sont là pour me permettre de rattraper un peu de ce retard..
Le 9 octobre, pour être précise, un vendredi soir en rentrant j'ai trouvé ma boite aux lettres pleine. La factrice avait réussi à empiler et faire tenir, consciencieusement, un petit carton, un gros carton, une enveloppe à bulles et le courrier courant.. Je pense qu'un journal supplémentaire ne serait pas rentré dans l'espace restant..
Hum mais bref.. j'ai passé des petites commandes..
Dans le gros carton, de la couleur en pagaille, des fleurs, de la laine et des accessoires dont j'ai hâte de me servir : feuilles de feutrine de laine pour réaliser des fruits, légumes et autres aliments de dînette, que j'avais envie de faire depuis fort longtemps, et pour lesquels ma belle-soeur a un livre japonais génial.
Les pelotes de Fonty devraient se transformer en chauffe-coeur des Tricots Intemporels pour la petite souris, et les fleurs de ce Liberty Daisy Fields sont.. ben je ne sais pas encore, mais ce que je sais c'est que ce Liberty me plaît beaucoup et qu'on ne le voit pas souvent.. J'ai complété ma commande avec ce coupon, dont les couleurs vont parfaitement avec la garde-robe déjà existante de ma Mini.. donc...
Et puis des crochets, parce que j'ai vraiment envie de me lancer dans un vrai projet de crochet, après mon premier ouvrage.. Euh, vous l'avez déjà vu mon premier? J'ai comme un doute.. Il se pourrait que seules les "Ravelriennes" l'aient vu..
Bon, je ne vais pas pouvoir tout faire en un seul post, ça risquerait d'être vraiment le bazar et aussi indigeste à lire. Disons que je vous poste ça dans la semaine, ça vous va?
Il faut quand-même revenir à mes moutons : ma boite au lettres.. Il y avait aussi ce petit carton, mais qu'est-ce qui peut arriver dans un aussi petit carton, à votre avis?
Et puis pour finir, l'enveloppe à bulles..
Vous avez certainement déjà vu ce qu'elle contenait, puisque leur créatrice a eu la gentillesse et la générosité d'accepter de me faire les mêmes que les siennes, qui me plaisaient tant..


Elle n'a pas besoin de publicité, mais je peux pas manquer de la remercier encore une fois, c'est Emma qui m'a gâtée..


23.10.09

Ma petite cuisine du dimanche soir

Je le lui ai promis, et je ne l’ai pas encore fait, même si l’ingrédient principal n’est pas son préféré: donner ma recette de.. soupe à la courge !
J’ai fait, dimanche dernier, la meilleure des soupes à la courge que j’ai jamais faite ni même mangée, d’ailleurs.. Si j’avais pu faire une photo, les couleurs auraient été belles : le roux de la courge muscade, à côté du violet luisant de l’aubergine.. C’est rare qu’elles se rencontrent ces deux-là, d’ordinaire, l’une succède à l’autre. Mais avec l’arrière-saison que nous avons eu, les aubergines réussissent encore à pousser, et à nous régaler !
C’est juste une association d’ingrédients que je voulais partager avec vous, pour ma soupe j’ai mis :
Un bon kg de courge muscade
4 petites aubergines
4 gousses d’ail en chemise
2 clous de girofle,
2 pommes de terre
1 feuille de laurier
1 oignon
1 tranche de poitrine de porc fumée.
1 cube bio de bouillon de légumes

J’ai fait revenir l’oignon avec de l’huile d’olive et la courge coupée en gros cubes et puis tous le reste en vrac, sans ordre particulier, puis j’ai ajouté de l’eau (au moins un litre, je pense) et fait cuire..
Enlever la tranche de lard, la feuille de laurier, les clous de girofle et la chemise des gousses d’ail avant de tout mixer.
Le truc c’est que l’aubergine donne une douceur et un velouté incroyable pour une soupe qui n’a pas de crème dans ses ingrédients, et presque un petit goût de chataigne... On s’est régalé !

20.10.09

Petits petons au chaud!



Pas de blablas, je ne suis pas souvent là en ce moment, et je ne voudrais pas en faire des tonnes pour un si petit truc, tricoté aussi vite.. C'est même je pense mon tricot le plus rapide de tous les temps!
C'est juste que samedi matin oblige, je me suis rendu compte que les chaussons sur le pyjama de la petite souris, ça passait plus. Pas envie de l'habiller ou de lui mettre des chaussures dès potron-minet, et pas tellement motivée pour commander une paire de chaussons de la marque que je préfère, parce que maintenant elle atteint les grandes tailles c'est un peu plus cher et il y a moins de choix..
La solution : tricoter ! Et pour que ça soit chaud et solide : feutrer!
Pelotes pure laine : achetées le samedi matin même : Natura de Bergère de France, couleur "Roselite" je trouve ce nom très laid, vraiment, mais j'adore la couleur ! Tricotée en 6, comme prévu par le modèle.
Patron : Drops Garnstudio, en français s'il vous plaît..
Mesure adaptée à la longueur de peton (de bientôt deux ans) de la petite souris (plus petite que la plus petite du modèle..)
Et voilà.

J'ai adoré faire ça, surtout quand j'ai vu (rassurée..) qu'après le feutrage, j'avais une taille raisonnable : avant, je pouvais moi-même porter ces chaussons.. La prochaine fois, je rajoute deux petits pompons et un tour de mailles serrées à la bordure, en beige caramel..
Le seul petit problème c'est que ça glisse sur le carrelage. Il ne me reste qu'à acheter demain de la peinture textile gonflante, il paraît que ça fait un parfait anti-dérapant!

13.10.09

Trico'13 - on s'arrange comme on peut



Bon. Je n'avais pas tricoté ça pour le trico'13, surtout que j'avais commencé ce projet, alors que le thème d'octobre n'était peut-être même pas encore annoncé, mais il faut se rendre à l'évidence, si je fourmille de projets et d'envies, le temps n'est toujours pas élastique, et mes journées (nuits incluses) n'ont pas plus de 24h. Si j'en profite un peu pour me faire plaindre, je vous dirais que cette nuit même, par exemple, pour bien commencer la semaine, la petite souris nous a réveillé juste 5 fois, entre 00h45 et 3h55. Oui, je suis précise, parce qu'à partir de 00h45, je ne me suis jamais rendormie, jusqu'au petit matin (une heure de sommeil, histoire de dire que j'ai somnolé avant d'entendre le réveil), je sais donc exactement à quel rythme elle a pleuré désespérément, en proie à des terreurs nocturnes.. Bon, c'était la première fois, et en pleine nuit, pas facile de réaliser ce qui est terreur nocturne, cauchemar, ou autre.. a posteriori c'est bon, j'ai bien identifié la chose, et on fait tout notre possible pour éviter que ça se reproduise.
Euh, oui, sinon moi je ne vais certainement pas finir la semaine saine d'esprit, ou, au choix, sans avoir étripé un élève un peu trop agaçant.
Hum enfin bref, revenons à nos moutons. Ce petit gilet que j'avais hâte de tricoter pour la première fois, issu des Tricots Intemporels, était pour le petit garçon le plus adorable de la blogosphère, un certain Ernest... C'est sa maman qui m'a demandé si c'était mon Trico'13 d'octobre, sans elle, je n'y aurais même pas pensé, mais il faut bien dire qu'il me sauve la mise, pour cette fois!
Tricoté en Bouton d'Or Baby Super Wash couleur gelée.. J'ai fait une bidouille pour avoir une taille 6-9 mois, et j'adore tricoter ce fil très sec, sans bouloches ni noeuds, ni poils..


LinkWithin

Related Posts with Thumbnails