30.1.09

Vous venez manger?

Hier soir, une fois n'est pas coutume, en semaine, nous devions accueillir à notre table un ami et collègue de mon mari, qui pauvre de lui tout seul toute la semaine, aurait déjà dû venir la semaine dernière.
Je n'avais aucune idée du menu jusqu'à 17h environ (je ne suis pas stressée comme fille) et l'appartement n'était pas encore présentable à cette heure avancée de l'après-midi et de la sieste de la petite souris. Par chance, elle a dormi jusqu'à un heure incroyable : 18h45! Ce qui m'a laissé le temps de faire un maximum d'ordre, et de choisir mon plat principal.
Les penne con cozze allo zafferano. Parce que j'avais des moules dont j'avais bien envie de faire quelque chose, et que le risotto c'est toujours un peu plus long.
Vers 19h15, quand-même ne voyant pas l'homme et son invité arriver, j'ai commencé à m'inquiéter de leur venue, et j'ai appelé. Que croyez-vous que mon homme ait fait? Il avait négligé d'inviter explicitement son ami pour le soir, qui avait donc autre chose de prévu. Il ne l'avait pas fait, volontairement, en pensant qu'avec le salon du livre à midi et l'état de l'appart', je n'aurais pas été capable d'assurer le repas et le rangement.. J'adore quand il pense des trucs que je ferais ou ne ferais pas, tout seul dans son coin, sans rien me dire : communication, mon chéri!!! Et tout est plus facile!
Je me suis mise en quatre, mais j'y étais arrivée. Sous le coup de la déception, toute envie de cuisiner m'avait abandonnée.. Et puis finalement, j'avais quand-même envie de mener à bien ce que j'avais commencé.. J'ai bien fait, parce que c'est vraiment très simple comme recette, et très bon. 
Je vous la donne, pas en version originale parce que je suis sympa et que j'en connais 2 tout au plus, d'entre-vous, qui pourraient la faire en V.O. sans risquer pour leur santé.  
Les ingrédients pour 4 personnes : 
  • 2 kg de moules (coquilles comprises bien sûr)
  • Penne (ou autres pâtes courtes) 350 g (pour les affamées, 400g)
  • Champignons frais 100g
  • Crème fraîche 25 cl (moi j'en ai mis un peu moins, le pot était entamé)
  • Vin blanc sec 15 cl
  • Beurre 25 g
  • Un bouquet garni (persil, céleri, carotte)
  • 1 oignon
  • 1 sachet de safran (bon, en Italie ils ont des petits sachets de safran en poudre, de quelques grammes.. je ne sais pas l'équivalent en France)
  • 1 jaune d'oeuf (je l'ai pas mis)
  • Poivre noir moulu
  • Basilic
Nettoyer les moules si nécessaire et les laver à l'eau courante, enlever les coquillages ouverts. Mettez-les dans une grande casserole avec la moitié du vin, 150 cl d'eau et le bouquet garni, couvrez et laissez bouillir pendant 5 min., jusqu'à ce que les moules s'ouvrent. Sortez -les sans le bouillon, faîtes-les refroidir et détacher les moules de leur coquille.
Mettez les penne à cuire dans une grande quantité d'eau bouillante salée (je rappelle les principes de base de la cuisson des pâtes, 1 litre d'eau pour 100g de pâtes, que l'on met uniquement quand l'eau bout déjà. Normalement on sale l'eau des pâtes, mais si on utilise des moules fraîches, on peut utiliser un peu de leur eau dans la recette, et dans ce cas il vaut mieux attendre de goûter la sauce pour rectifier l'assaisonnement).
En même temps (oui oui, vous sortez votre deuxième paire de mains de leurs poches, on n'a pas que ça à faire), faîtes fondre le beurre dans une large poêle, et faîtes-y revenir l'oignon. Couper les champignons en fines tranches et mettez-les dans la poêle, environ 2 minutes. Ajouter le restant de vin, une pincée de poivre et le safran (j'ai ajouté un peu d'eau de cuisson des moules, pour aider à la cuisson des champignons). Faîtes réduire d'environ la moitié le vin puis baisser le feu et ajouter la crème et ensuite les moules. Laissez bouillir quelques minutes. Otez la poêle du feu et incorporez à la sauce le jaune d'oeuf cru (moi j'ai pas fait, assez de crème et protéines comme ça). 
Egouttez les pâtes aussitôt cuites et mélangez-les à la sauce. Garnissez avec le basilic.

Moi je ne suis pas sûre qu'une autre configuration idéale de ma journée se reproduira de sitôt pour réussir à la fois le ménage de la maison et un super plat pour notre invité, mais on peut quand-même espérer.. Ou faire l'impasse sur le ménage.
Enfin, au moins j'ai testé cette recette qui nous a beaucoup plu, et je pourrais la refaire. 
Je ne vous avais pas dit : j'adore les moules ! 
La prochaine fois, c'est moi qui invite.

4 commentaires:

  1. Argh!
    Alors ça m'a tout l'air d'être une tuerie mais ce que j'aime par dessus tout ce sont les "spaghetti vongole" avec beaucoup d'aïl est une base légèrement tomatée, un malheur!
    Voilà, c'est malin, j'ai faim maintenant, pfff.
    Le safran, il se vend ici par mini-pots dans un grand, mais je dirais plus de l'ordre des milligrammes que des grammes...

    RépondreSupprimer
  2. La recette à tomber !
    Qu'est qu'on doit être bien reçu et on doit bien manger chez toi.

    RépondreSupprimer
  3. Mmmmhhh...ce que ça a l'air bon...

    RépondreSupprimer
  4. ça m'a l'air d'une recette à tenter !
    mais pas avec 2,5l de crème fraîche alors ;o)

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails