18.2.09

(...)

Je ne peux plus parler, et à peine écrire.. j'ai trop mangé! Deux, non trois, repas gastronomiques en trois jours, c'est plus que je ne peux supporter.. enfin, assimiler. 
Le repas de la Saint Valentin : le premier repas surprise de Saint Valentin de ma vie.. et pas des moindres.. Vous voulez un petit aperçu du menu?
Mise en bouche de crevettes au lait de coco avec coupe de bulles roses
Duo de foie gras poêlé et noix de saint Jacques et sa petite salade
Filet de sole et accompagnement que j'ai oublié
Pavé de biche et idem
Assiette de fromageS secs (en quantité, il devait  y avoir un l'équivalent d'un demi camembert.. chacun)
Gâteau aux framboises à partager (heureusement..)
C'est bien simple, à part la mise en bouche, je n'ai pu finir intégralement aucune de mes assiettes, dès l'entrée c'était déjà trop.. Mon estomac n'a plus la santé de mes 18 ans. J'ai mangé de tout, et presque tout, mais par chance mon Valentin, courageux compagnon de festin, a pu finir ce qui aurait été vraiment de trop.. Très bon, mais trop. Et le trop est l'ennemi du bien, on ne le leur a pas appris à l'école hôtelière? Comment voulez-vous passer une soirée romantique si vous la passez à vous demander si vous allez vraiment pouvoir digérer tout ça, sans encombre? Non, mais je vous demande un peu? Enfin, loin de moi l'idée de me plaindre, j'ai beaucoup apprécié l'intention et la surprise, c'était adorable!
Mais dès le lendemain, repas chez nous de ma belle-famille.. J'ai cuisiné pour 9, toute la matinée, à jeun et sans goûter une seule fois ce que j'étais en train de faire.. Je n'avais pas encore retrouvé la faim!
Menu bien moins sophistiqué que la veille (j'aurais eu du mal..) mais repas du dimanche oblige, une certaine quantité de calories et de nourriture en général s'est présentée.. Sans compter que la grand-mère de mon mari avait ajouté au gâteau au chocolat (au thé..) que j'avais fait, une mousse ... au chocolat. Que du light, je vous dis. On a bien tenté une petite sortie au jardin d'enfants histoire de digérer tout ça, mais notre élan a vite été interrompu par le vent glacial qui soufflait dehors.. Nous avons tenu un quart d'heure. Certains en pareil cas auraient profité de l'occasion pour faire un chocolat chaud, mais il était hors de question de faire chauffer autre chose que de l'eau!
Et puis voilà que mardi, c'était prévu, j'ai eu enfin la visite (même pas annuelle) de Granoland.. Alors pour son séjour en France, je me devais de cuisiner quelque-chose de bon! Et en même temps j'avais quand-même envie de légumes, de quelque-chose de léger.. J'ai cherché une recette de soupe d'endives, j'en ai trouvé trois que j'ai interprétées en une, et puis pour le vrai plat, un bon risotto allo zafferano, ça le fait toujours.. En plus mon nouveau riz bio a été particulièrement sympa et n'a pas du tout accroché à la casserole, en plus d'être bon.
Je vous passe les macarons ET les gâteaux que nous avons engloutis dans la journée passée ensemble : il ne reste de ces agapes que 3 macarons et un suisse-tronc.. 
Voilà où nous en sommes, mercredi et je pourrais vivre sur mes réserves pour le reste de la semaine.. Je m'en vais faire chauffer de l'eau, il paraît que ça fait fondre le gras.

1 commentaire:

  1. Tu sais quoi ?
    C'est trop pour moi aussi rien que de te lire, mon estomac se remet à peine de la Saint-Valentin (aussi) et du menu gastronomiquement monstrueux de l'anniversaire de ma filleule (je vais me faire taper sur les doigts car la personne incriminée passera sur ce blog dans quelques minutes mais tant pis) et j'en peux plus...des bouillons et du thé, pfff!
    Mais trop de la chance (comme disent mes enfants) d'avoir vu Granoland:)

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails