30.4.09

Souvenir d'enfance : Self Portrait Thursday #3

Je savais évidemment où j'allais aller pour faire cet autoportrait, mais je dois bien avouer qu'avant d'être sur place, et d'avoir fait le tour en promenant un oeil scrutateur, je n'avais pas la moindre idée de ce qui allait me servir pour me mettre en scène, et surtout pour apparaître en même temps qu'un souvenir d'enfance sur une photo..
La maison familiale, les frondaisons des grands arbres, les murs en pierre et les vieilles fenêtres..
La fenêtre de la cuisine de ma grand-mère qui vivait au rez-de-chaussée, et nous au premier et 2e étage.
Sa cuisine à l'ombre des arbres, fraîche les après-midi d'été, sa pièce préférée, où elle lisait, faisait ses mots croisés, regardait la télé, en plus d'y cuisiner et d'y manger..
Sa cuisine dans laquelle on entrait sans frapper, où on allait goûter de temps en temps, parfois faire les devoirs le mercredi après-midi, regarder la télé avec elle, assises à sa table ronde, puis plus grande discuter, l'embrasser de retour de voyage, de la fac.. en ayant de plus en plus conscience de la chance de l'avoir gardée si longtemps, autonome, l'esprit vif et espiègle, jusqu'à 91 ans, en 2002.
Il y a deux fenêtres à sa cuisine, et j'aime les deux photos que j'en ai faites. Il y en a une grande, nette et bien visible, et puis il y a la toute petite fenêtre, poussiéreuse où l'on ne me voit qu'à peine, et encore moins les arbres..
Ma photo officielle pour l'autoportrait du jeudi est celle-ci, elle n'est pas très esthétique, mais elle est plus personnelle, (et parce que je ne sais pas choisir; c'est un trait de caractère hérité de ma grand-mère, demain je vous montrerai celle qui m'a fait tellement hésiter..)

29.4.09

Du soleil en pagaille..


Quoi, le troisième jour de la semaine, et le troisième message ? On risque l'overdose non? Enfin pour vous, parce que pour moi, ce serait plutôt la crampe de la main.. Oui, enfin bon, on est d'accord, niveau rédactionnel, je ne fais pas non plus dans le roman fleuve (par contre le délayage.. ;o) )
Bref. Deux ou trois petites choses pour ce message, et encore si je voulais continuer sur ma lancée, je pourrais faire durer trois jours avec tout ça! Bon, OK, j'arrête.

Samedi est arrivé un véritable rayon de soleil venu du Plat Pays, dans ma boîte à lettres. Qui aurait cru, qu'un objet puisse être tellement lumineux et estival, à en faire pâlir le ciel provençal, qui paraît presque fade à côté? Il est vraiment adorable, ces couleurs vives et les toute petites fleurs sont ravissantes et vont à ravir à ma petite souris, je suis gâtée, ravie et très touchée : c'est la première fois que je reçois un cadeau d'une personne que je n'ai jamais vue en vrai, avec qui je n'ai jamais parlé de vive-voix, une bloggeuse quoi! D'ailleurs vous l'avez peut-être vu déjà vu et admiré sur sa fille à elle.. 


Et c'est samedi aussi que j'ai pu enfin offrir mon terrible cardigan au petit Maël que j'ai vu pour la première fois. Il est vraiment adorable. La maman a dû rester plus longtemps que prévu avec lui à la maternité car il continuait à perdre du poids au lieu d'en reprendre, et les débuts de l'allaitement se sont mal passés, il n'arrivait pas à prendre le sein, les sages-femmes ont commencé à lui donner des biberons et à contrecoeur, la maman a abandonné l'allaitement. J'ai bien essayé de lui dire qu'à 8 jours de l'accouchement, ce n'était pas trop tard pour essayer de garder un peu de lait, mais je crois qu'elle a fait son choix.. Je ne voudrais pas la culpabiliser encore plus que ce qu'elle ressent déjà. 
Enfin, les parents ont beaucoup aimé ce petit gilet, et j'en suis ravie! 


28.4.09

Joachim est né!

Hier à 15h11 est né le bébé surprise, dont les parents n'avaient pas voulu savoir si ce serait une petite demoiselle ou un petit gars. Voilà le mystère levé, c'est un petit cousin qui rejoint la famille.. Lui et la maman vont très bien, sa grande soeur et le papa, bien sûr sont ravis!
Je n'ai plus qu'à choisir ce que je vais lui tricoter, sachant qu'ils vivent à Aix, donc dans la chaleur, mais dans une maison fraîche, et que comme c'est un petit garçon, il ne pourra pas vraiment mettre toutes les affaires de sa grande soeur (au moins je sais que je risque moins de faire quelque-chose en double).. La seule chose que je sais, mais vous avez peut-être déjà deviné,  c'est que je ne vais pas refaire un cardigan aux aiguilles n°3.. 

27.4.09

Happy Monday Morning

J'aimerais souvent participer avec les nombreuses d'entre-vous au Happy Sunday Evening de Poppyrose, mais il n'y a rien à faire, je n'arrive pas à le caler dans mon rythme du week-end.. Le préparer plusieurs jours à l'avance, ça ne me convainc qu'à moitié; souvent c'est une photo du week-end que j'aimerais publier.. Mais le dimanche soir  c'est vraiment mission impossible. Moi je serais plutôt du lundi.. Mon petit Happy Monday Morning, si je peux me permettre de reprendre le titre à mon compte, c'est un petit défilé de 2 CV d'un club de voitures anciennes, hier qui a mis un peu de couleur dans la grisaille générale.. 





23.4.09

Un petit tour à Aix!



Voilà de quoi je venais vous parler, 4 jours après : de mon week-end en famille à Aix en Provence! A part le temps qui a été froid, pluvieux et avec même des orages de grêle le samedi, c'était un chouette week-end, et en partie parce que dimanche a rattrapé le coup, avec un beau soleil.. 
Nous sommes allés au Musée Granet, voir l'exposition Picasso. Je ne vous en parlerais pas aussi bien que leur site, si j'essayais, mais je peux vous dire que c'était très agréable, très didactique et ludique, et très bien fait! Et la librairie.. j'ai trouvé deux objets en particulier, qui m'ont fait craquer : un livre, "Mais que fait ce bébé", (de Béatrice Fontanel, éditions Palette) adorable, à regarder avec Bébé (et ne pas lui laisser, le papier est fin, pas du tout adapté à être manipulé par des enfants en bas âge). Les illustrations de bébés, à travers la peinture, du Quattrocento italien, ou hollandais,  à l'impressionnisme, et jusqu'à Picasso, accompagnées par un commentaire (arggh, non ne parlons plus de commentaires, pour un petit moment..) amusant, décalé par rapport au véritable sujet du tableau.  Dans tous les styles (figuratifs, quand-même, histoire que l'enfant puisse reconnaître la figure humaine) les positions et les situations familières sont montrées : l'allaitement, le sommeil, le repas, le bain, les câlins.. J'adore le concept, et le livre aussi. Quelques extraits en images..





Et puis aussi, en relation avec l'exposition Picasso, ce cube avec des reproductions de ses tableaux, non seulement sur les six faces, mais aussi à l'intérieur.. Je ne saurais pas vous dire combien de tableaux sont reproduits, mais ce cube est en fait formé de 8 petits cubes reliés entre eux par un seul côté, et qui portent eux-même sur leurs faces des partie d'autres reproductions, qui se forment selon la façon dont on ouvre et reforme un cube ou un parallélépipède.. On dirait que c'est sans fin, et les reproductions sont de belle qualité.. 





Et puis le soleil sur le cours Mirabeau, avec les platanes qui mettent juste leurs feuilles, c'était un véritable enchantement de dimanche après-midi..

La fille qui était à la rue..


J'arrive, et je me rends compte que ça fait déjà une semaine que j'ai publié (ou que je n'ai pas publié, c'est pareil, finalement) et je m'aperçois qu'en plus, quand j'ai remis la modération des commentaires avant de partir en week-end, j'ai oublié de remettre mon adresse mail pour la notification desdit commentaires.. qui attendaient bien sagement d'avoir la permission de s'afficher.. Et 9 d'un coup! ça fait plaisir, mais je suis désolée pour celles qui m'ont laissé un commentaire, (avec qui par ailleurs j'ai eu des contacts par mail, pour certaines), et qui ont dû croire que pour une raison mystérieuse, je refusais leur commentaire.. Toutes mes plus plates excuses! Je suis confuse.. Je venais vous parler d'autre-chose, mais là pour le moment, je fais mon mea culpa... 

17.4.09

Maël est né!


Vous savez ce que c'est, ça? La dernière manche de mon boring cardigan, entièrement détricotée.. Ben oui. 
Après un instant de panique hier quand j'ai su que le petit Maël était né, le matin même, et que non seulement je n'avais pas fini son gilet, mais qu'en plus j'ai pris le temps de tricoter mon écharpe au point ajouré la semaine dernière, et de commencer une cotte de maille avant-hier soir, je me suis hâtée de reprendre ce minuscule gilet (et ces non moins minuscules aiguilles..) pour m'en débarrasser une bonne fois pour toute. 
Trop vite. 
J'avais fini, enfin, la deuxième manche, et je recomptais mes rangs et mes mailles pour être sûre d'arrêter à la même rayure que sur la première manche... Un truc clochait. J'ai mis un bon moment avant de réaliser que ce qui n'allait pas, c'est que j'ai totalement oublié de faire les augmentations sur la première partie de la manche, avant de commencer les diminutions du raglan.. 
Impossible de bidouiller, sur ce coup-là, rien à faire.. Ah si, tout détricoter et recommencer.. 
Perdu pour perdu, je me suis arrêtée pour vous faire une petite photo en mémoire de ce temps gaspillé, et de ce travail à recommencer.. et une photo de ma cotte de maille in progress, en lin fer, raide comme du fil.. de fer.

14.4.09

Les cloches sont passées..



Je suis assez contente de pouvoir vous montrer ma récolte du week-end.. Du chocolat, certes, mais aussi le joli petit panier à oeufs ou poules en chocolat, trouvaille de ma maman pour la petite souris que je trouve adorable (elle a immédiatement décidé de transporter son cher doudou avec , je sens que ce petit accessoire a de l'avenir..). Et puis grâce à ma petite soeur qui, elle, habite beaucoup plus près que moi de ce temple de perdition (oui, c'est une nouvelle expression, pour l'occasion) qu'est la Droguerie, j'ai une petite provision de fils et.. le nouveau livre de tricot! J'avais déjà prévu ma petite commande, mais vendredi j'ai découvert l'existence de cet ouvrage qui devait impérativement rejoindre ma bibliothèque.. Les tailles commencent au 2 ans, et c'est pile ce qu'il me faut. 
Un coup de fil, un petit mail et voilà dans mon panier tout ça.. L'occasion d'une petite visite chez elle hier, la petite souris ravie de voir sa marraine, et je suis repartie comblée ! J'ai beaucoup de chance..
 
Alpaga matin d'automne, kaléido été austral, et sorbet mûre.. 

13.4.09

Trico'13 me voilà..


Je ne suis pas superstitieuse, mais si c'est pour conjurer le mauvais sort que le Trico'13 a été institué, (prétexte de tricoteuses qui ne savaient plus quoi inventer pour encore et toujours plus tricoter et entraîner de faibles âmes à leur suite.. Emma et la Poule vous êtes de diaboliques tentatrices ;o) ), il faut bien vous dire que vendredi, je me suis effectivement demandé si ce n'était pas un vendredi 13 caché, dans un calendrier parallèle, peut-être, parce qu'on a bien cru que tout s'accumulait..
Oh trois fois rien, ma petite Twingo vieille de 13 ans, volée dans la nuit sur le parking.. la petite souris en crise totale à 8h du matin, et qui en plus voit son père partir, puis revenir prendre les clefs de l'autre voiture, et ne comprends pas ce qui se passe.. Plus tard dans la matinée, une petite frayeur quand elle veut tirer de son support la guitare de son papa qui bascule et manque lui tomber dessus, puis grosse frayeur quand, en un quart de seconde, à 50 cm de moi, elle se hisse sur la pointe des pieds, attrape et tire sur la première chose que trouvent ses petits doigts, et qui lui tombe dessus cette fois: un plateau avec 2 verres qui se brisent en dix-mille morceaux autour d'elle.. Elle a eu très peur, ne s'est pas fait mal, et un de ces deux verres était le joli verre à porto dans lequel j'avais mis mon petit bouquet de violettes. Evidemment je n'en avais qu'un. Il n'avait pas d'autre valeur que celle de me plaire.. tant pis.
Enfin bref, tout ça pour vous mettre dans l'ambiance, mais rassurez-vous mon trico'13 est bien là, terminé depuis une bonne dizaine de jours, bloqué depuis mercredi dernier et les boutons cousus depuis vendredi..  J'ai été un peu longue sur les finitions, mais comme certaines, une fois le tricot terminé, (et les deux autres dont je vous ai parlé commencés), je n'avais plus trop la motivation pour me mettre à fignoler. Mais bon, échéance du Trico'13 oblige, et de l'anniversaire de sa destinataire également, je me suis raisonnée.
Voilà la bête : l'étole Wisp, réalisé en KAL avec Choeurs en pelotes, et accessoirement en Kidsilk Night Fountain. C'est mon tout premier ouvrage en dentelle, et en Kidsilk. La couleur est entre le parme et le lilas, et il y a un petit fil argenté qui brille discrètement, comme si la dentelle était baignée de gouttes de rosée.. 
Bref, si j'aime beaucoup cette couleur, le brillant, ce n'est pas pour moi : je me suis juste adaptée au plus près aux goûts de l'amie italienne qui m'a appris à tricoter, et qui fête ses 68 ans ce 16 avril.  Elle a une passion immodérée pour le violet sous toutes ses formes et dans toutes ses nuances.. 
Absente toute la journée, je ne pourrais pas lire ni répondre à vos commentaires, aujourd'hui.. 
mais très bientôt, promis!

8.4.09

Tricot utile et tricot plaisir

J'ai commencé un nouveau tricot samedi, pour un des deux cadeaux de naissance dont je vous parlais, et puis finalement un aussi hier soir..
Le premier est un modèle du "3e Bébé de la Droguerie", le gilet rayé en bambou, que je fais avec le fil Ambre de Cheval Blanc, en bambou gris amande et ciel.. C'est un peu mou, ce bambou, mais en revanche c'est très très doux! J'ai du faire de savants calculs pour adapter les explications en 3,5 à mon fil qui se tricote en 3, et je ne sais pas encore si le résultat sera juste! 
J'ai fini le dos, et bien avancé le devant droit, mais pour dire la vérité, ce tricot rayé.. m'ennuie. 

Alors j'ai commencé l'écharpe fine au point ajouré de la Droguerie, en fleur de coton fer au lieu du bambou préconisé, et là je me régale! 21 mailles, les rangs sont courts, et la séquence de points se mémorise rapidement, pas de monotonie, ça avance tout seul! Bon, il y en a pour 1m80 normalement, mais je n'arrive plus à m'arrêter.. Encore un dernier rang avant de préparer le repas, un dernier rang avant de ranger le lave-vaisselle, un dernier rang avant d'aller me coucher.. de rangs en rangs, je me fais plaisir! 


7.4.09

C'est le printemps : la rhubarbe est là!!


Une fois n'est pas coutume, ce n'est pas une recette italienne que je viens vous proposer aujourd'hui, mais le printemps a porté jusqu'à nous, enfin, les premières tiges de rhubarbe. Aussitôt vue, aussitôt dans mon panier, sans bien savoir encore ce que j'allais en faire : une tarte, une compote, un crumble ou une crème? Je m'étais régalée l'an dernier avec une crème toute simple et délicieuse, et c'est ce que j'ai finalement choisi. Elle se fait en un clin d'oeil, et c'est impossible de la rater!
Ma recette est une interprétation libre de celle d'un livre "Bien cuisiner, du marché à votre table" et de ce que j'ai pu lire sur l'utilisation de la rhubarbe, sur internet..
Pour 1kg de rhubarbe, 3 cuil. à soupe de farine, 1/4 de litre de lait, 200g de sucre.
On peut mettre la rhubarbe lavée, triée et coupée en morceaux directement à cuire avec 2 verres d'eau, mais moi je la fait d'abord rendre son eau avec le sucre, et je n'ajoute pas l'eau, celle de la rhubarbe suffit. 
On fait cuire jusqu'à ce qu'elle soit tendre et se défasse. Hors du feu, on mélange la farine au lait froid, (en essayant de ne pas avoir trop de grumeaux, soit avec un fouet, soit en ajoutant le lait progressivement à la farine). 
Il suffit ensuite d'ajouter le mélange lait-farine à la rhubarbe, et de laisser cuire 15 minutes, à feu doux et en remuant de temps en temps. 
On met ensuite la crème dans des coupes individuelles ou dans un plat unique, au frais, et si la crème à bien pris, on peut la démouler comme un flan, c'est fondant et délicieux.
Il faut bien avouer que personnellement, ma crème est légèrement caramélisée, cette fois-ci, interrompue que j'ai été par la petite souris qui se réveillait, pendant la dernière étape de la cuisson.. C'est aussi très bon, et j'ai d'ailleurs vu plusieurs recettes qui associaient le caramel à la rhubarbe : ce n'était pas mon intention au départ, mais il était écrit que ma rhubarbe serait au caramel, cette fois-ci!!!
Enfin bref, passons. Si j'avais eu plus de temps, j'aurais fait la dernière étape de la cuisson au bain-marie au four, avec une petite meringue sur la crème.. Le goût de la rhubarbe s'accorde certainement très bien avec la meringue, dans l'idée de la tarte au citron.. Mais pour le coup, mon inspiration gourmande n'a pas pu être suivie d'effet. On se contentera d'un crème chantilly.. (j'ai laissé une bonne place spécialement pour elle dans mes coupelles..)
Mais si vous le faites, dites-moi si c'est bon!!

1.4.09

17 mois (post entièrement dédié à mon bébé qui grandit)

Ce n'est pas une blague, aujourd'hui la petite souris à 17 mois, pour de vrai. J'ai encore du mal à croire que mon petit bébé s'essaie aujourd'hui à faire du tricycle, je la vois debout (pour le moment elle préfère souvent se lever de la selle, et le pousser ainsi, plutôt que de s'asseoir dessus..), avancer avec cette première amorce de vélo, je n'en crois pas mes yeux.. Le temps où elle était allongée dans son parc et où elle ne faisait que rouler sur le côté et jouer avec ses mains me semble très proche.. 
Enfin bref, à propos du parc, on l'utilise toujours, même si elle est grande et qu'elle marche : il y a des jeux qu'elle ne fait pas hors du parc : rester assise, jouer avec son boulier, faire semblant de nourrir ses peluches/ animaux/ personnages/ poupées, jouer avec ses cubes.. Et je me suis aperçue que quand je la laisse hors du parc longtemps, faire ce qu'elle veut dans l'appartement, elle est fatiguée très tôt dans l'après-midi, elle s'énerve, et la remettre dedans lui permet de rester tranquille, de jouer calmement et de se reposer. Enfin, je sais qu'on a beaucoup de chance qu'elle y trouve encore son compte, et que ça ne durera pas indéfiniment! En même temps, je vais retrouver mon salon quand il n'y sera plus!
Ceci-dit, toujours à propos du parc, j'avoue qu'il a été l'occasion d'une de mes plus belles frayeurs hier tout juste.. Il y a des moments où ma petite souris est une véritable escaladeuse, et elle a juste imaginé qu'elle était une athlète aux barres asymétriques, a grimpé sur un jouet (à peine plus de 10 cm de hauteur), s'est agrippée au bord, des deux mains, et je ne sais pas vraiment comment,  a pris son élan de manière à ce que ses jambes remontent assez haut pour la propulser au dessus, puis de l'autre-côté de la barrière, la tête la première évidemment. Tête sur laquelle elle est tombée. Enchaînement total d'une durée de 1 seconde.  Le tout vu par moi, bondissant de ma chaise en criant attention, mais pas assez rapide pour arriver avant qu'elle ne soit par terre.. Elle s'est très vite remise, j'ai eu très peur (l'image du choc de sa tête par terre.. les mamans me comprendront) mais.. tout va bien. Je crois qu'elle n'aura même pas de bosse. 
Enfin bref, à part cet événement tout récent, on constate de plus en plus de "mots" à son vocabulaire, et de compréhension de sa part.
"Nana", ben oui, ce sont les poissons, parce qu'une de ses toutes premières comptines préférées commence ainsi "Les petits poissons nagent nagent nagent nagent nagent". Donc les poissons, c'est nana.
On a aussi "shasha", qui est nouveau de ce mois-ci, et qui désigne la sucette, trop dure à dire et trop dure à différencier de chaussette, qui reste "schhhh", ainsi que "croucrou" (son émis la bouche fermée), pour demander le doudou. 
Depuis à peine quelques jours est apparu le bruit "nianiania", issu de miam miam, je pense, et qui reviens de plus en plus souvent depuis qu'elle a vu que l'on comprenait que c'était pour lui donner à manger.
On a aussi le très beau Oïoïoïoïo, pour les oiseaux: on assimile le mot au bruit de l'animal et ça donne ça.. 
Le "vélo" (tricycle sans pédales), arrivé avant-hier est déjà référencé sous le son de "Voua", et adopté aussi sec.
Et puis le Non, enfin plutôt quelque-chose entre "Na" et "Non", qu'elle maîtrise depuis tout juste une semaine, en secouant la tête. Pour le moment (croisons les doigts pour que ça dure un peu), c'est plus un jeu qu'une franche opposition. Mais si on lui demande son avis et qu'elle sent que c'est quelque-chose qu'elle ne veut pas faire, elle secoue la tête et dit "Nan". Pour le moment, c'est encore tout à fait adorable..
Tout comme ce qu'elle a fait aujourd'hui même : elle se désigne avec son doigt posée sur le ventre, mais à midi, elle voulait manger la même chose que nous, et elle a appelé "Papa!" en se montrant du doigt, d'un air de dire "Tu ne comprends donc pas que j'en veux aussi, moi, des pâtes all'arrabbiata???"
Une parfaite maîtrise du bisous envoyé avec la main, d'ailleurs, qu'elle distribue presque un peu trop généreusement à mon goût : faire au revoir avec la main à la crèche, d'accord, mais envoyer des baisers comme des papillons à des dames qui me chipotent sur les horaires, n'emporte pas toute mon adhésion.
Ce qui est vraiment cool, par contre, c'est que j'arrive à lui faire remettre une chose à sa place, en insistant un peu. Et même j'ai eu la surprise hier de retrouver un coussin qu'elle avait pris sur une chaise, remis à sa place, sans que je l'ai vue faire!!
On joue aussi de l'harmonica, plutôt bien, enfin assez bien pour que je ne puisse rien entendre d'autre qu'elle quand elle souffle et aspire dedans.. ça va qu'il est difficile de faire des fausses notes avec un harmonica..
Plus de poussées dentaires depuis un petit moment, et ça c'est génial. Elle dort plutôt bien, si jamais elle se réveille, en général elle se rendort toute seule, assez rapidement. Et elle mange toute seule. Je peux lui donner son assiette, un ou deux couverts (parfois elle aime bien avoir 2 cuillères, une dans chaque main!) et la surveiller pendant que moi je mange, et elle finit toute seule. Il me semble que son geste est plus précis de la main gauche, et elle a commencé de dessiner de la main gauche, d'ailleurs, mais elle change encore souvent de main. 
Par contre, je commence à n'avoir presque plus de lait. Je crois que j'ai un sein tari, juste depuis 2 jours.. Bon, je vais m'y faire, pour le coup, le sevrage aura été hyper progressif! 
On a passé une période où elle ne voulait plus rien faire dans la maison sans que je sois là, mais maintenant, elle est dans une période d'angoisse de la séparation assez intense. C'est même difficile pour elle de sortir de la maison avec juste son papa, et que je ne sois pas là. Elle demande toujours après lui, au réveil si c'est moi qui la lève, mais si c'est le contraire elle me réclame de façon inquiète. Elle en est même à refuser d'aller dans les bras de ses grand-mères avec qui elle est pourtant en totale confiance, et qu'elle voit très souvent. Enfin, j'ai lu que c'était normal, cette angoisse au moment où les expériences liées à l'acquisition de la marche lui offrent de nouvelles perspectives, un besoin de se rassurer, de se recharger émotionnellement. 
Il me suffit d'ajouter que ce mois passé a été aussi l'occasion de couronner ses petits genoux contre la terre (égratignés à travers le pantalon, n'allez pas croire que ma fille est en bermuda ou en jupe sans collants dès le mois de mars..) pour la première fois pour avoir été, je pense, exhaustive dans ce petit journal des progrès et des premières fois de mon bébé.. c'est peut-être un peu long pour vous, je m'en excuse, je l'ai probablement plus écrit pour moi.. 

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails