28.6.10

Saveur d'enfance


J'ai trouvé il y a quelque temps en magasin bio, une céréale qui m'a rappelé un souvenir bien précis, presque jusqu'à en avoir le goût dans la bouche.. Un jour, une seule fois, ma maman avait acheté un paquet de petit épeautre, et suivant la recette qui était sur le paquet, en avait fait un plat sucré, original qui avait enchanté mes papilles de petite fille. Sans avoir la recette, je me rappelais que c'était une préparation très simple, et j'ai eu envie de tenter quelque-chose. 
J'ai oublié ce sachet dans mon placard, mais il s'est très bien conservé, et je l'ai ressorti la semaine dernière. Pour le premier essai, je l'ai fait cuire à l'eau comme du riz, comme indiqué, sans aucun assaisonnement. Ce qui m'a permis d'en utiliser une partie en céréale salée, comme du riz ou des pâtes. Et là déjà, nous nous sommes régalés, petite et grands. Puis j'ai voulu essayer de sucrer le reste, encore chaud, avec du miel de lavande qui s'est immédiatement liquéfié et mélangé aux petites graines, et je me suis pâmée.. C'était ça, le goût de mon enfance, et le goût propre de l'épeautre ressort et s'accommode merveilleusement au miel. Et puis je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire, l'impression de manger quelque-chose de sain, naturel, nourrissant et bénéfique en plus d'être bon.. Vous savez que c'est une céréale très ancienne,  dont la culture demande peu d'eau, aucun pesticide, et qui contient beaucoup de calcium? 
Bref, je n'ai pas tardé à vouloir recommencer une autre version, pour essayer.. J'ai lu que l'on pouvait aussi procéder en faisant tremper les graines dans de l'eau, toute une nuit, avant de les utiliser. J'ai voulu essayer, et ça gonfle un peu, en effet. 
Je les ai cuisinées comme du riz au lait, ensuite, en les faisant cuire longuement dans du lait, sucré au miel. Mais il n'y a pas d'amidon comme avec le riz, le lait est resté tout à fait liquide, il ne s'épaissit pas. Et les graines absorbent moins facilement le lait que l'eau, pendant la cuisson, elles étaient donc un peu plus fermes que quand je les ai faites cuire à l'eau. Tiède je n'étais pas vraiment convaincue, mais une fois bien rafraîchi au réfrigérateur, c'était un délice! Un parfait petit déjeuner! 

Après concertation avec ma maman, entre mes souvenirs et les siens il apparaît qu'elle avait probablement simplement fait gonfler les graines avec un sirop, eau et sucre, pendant la nuit.. peut-être sans cuisson? 
En tout cas,  je suis totalement conquise et cet aliment fait désormais partie de ma liste de courses! 

9 commentaires:

  1. Je meurs d'envie d'essayer maintenant:)

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connais pas du tout mais, comme mon amie juste au-dessus, ton billet me donne très envie de goûter.

    RépondreSupprimer
  3. Pareil pour moi, je ne connais pas cette céréale, et je n'ai aucune idée du goût qu'elle peut avoir ! Mais ça donne envie d'essayer !

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai jamais essayer sucrée tu me tente là :)

    RépondreSupprimer
  5. je ne pensais pas à le faire ce cette façon , il est plutôt dans le pain chez nous.
    bises Lucie ...je serai un peu sur la blogo mais je me raisonne....

    RépondreSupprimer
  6. Ça fait un moment que j'ai envie d'essayer cette céréale mais je n'ai jamais tenté car je ne savais pas comment l'accommoder... Merci pour l'idée, je tenterai à l'occasion !

    RépondreSupprimer
  7. J'ai un petit Librio avec pas mal de recettes d'épeautre (la cuisine Bio ou la cuisine des gourmandes) et je me souviens de blinis aux aubergines super bons! Je vais essayer de remettre la main dessus!

    RépondreSupprimer
  8. je connais mais je n'ai jamais essayé ainsi. Je le connais surtout dans le pain.

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails