28.3.10

Le temps d'une inspiration, le week-end..

Pour vous dire, en quelques mots, la suite de mes aventures
Je prends mes marques, certes, mais je n'ai pas moins de travail au contraire, et comme je pointe, je peux vous dire que j'ai fait une semaine de 40h tout rond.
Je vais avoir encore plus de travail la semaine qui vient : saisie du stock d'inventaire (lundi et mardi)+ facturation de fin de mois (jusqu'à mercredi, si je ne me trompe pas..)+ la deuxième personne à l'accueil et au secrétariat avec moi en congé lundi.. Je pense que je peut tabler sur 36 heures cette semaine, mais sur 3 jours..
Mais je me plais bien dans ce travail, il y a plein de choses à faire, je ne m'ennuie pas une seconde, et je me sent très utile, c'est gratifiant. Je ne me réjouis pas vraiment à l'idée d'avoir déjà passé la moitié de mon temps de contrat, (même si en vrai, je ne voudrais pas continuer indéfiniment à ce rythme.. )
Et puis aujourd'hui, c'était relâche et un peu plus le printemps.. 

On sème le basilic en famille



Et on l'arrose aussi 
(dans la maison. Oui oui, le chef jardinier a lu l'étiquette, et il a dit, c'est marqué, "semer en intérieur".. Bon.. ben d'accord alors.. )



De nouvelles chaussures pour la petite souris, qui aurait bien voulu essayer toutes les paires qu'elle a pu voir (je me demande de qui elle tient ça.. ) et qui me disait après avoir entendu une fois la vendeuse "ça va, on les prends?" Des petites fleurs en pagaille.. 




Et au moment de partir, je vois ces babies en toile, que je lui avais déjà prises l'été dernier (avec un motif de petits pois gris oranges et beige), couvert de petites fleurs, aussi trop mignon.. et moitié prix. Et je craque. On a toujours besoin d'une paire de chaussures en toile, et en plus, à son âge son pied grandit moins vite que jusqu'à présent ; si ça se trouve elle pourra encore les mettre à la fin de l'été (!!).



Et puis j'ai vu après aussi les mêmes en vichy bleu ciel, et puis aussi en rose.. 
Mais non, ça va, je sais me retenir quand-même! Je ne les ai pas prises. 

Je vais le regretter.. au moins les bleues!!!

20.3.10

Au rapport!



Me voilà. Et avant même que ne soit écoulé ce mois de travail, comme je le prévoyais, le printemps a choisi d'arriver en douce. Un peu, plus ou moins, selon les jours, et en travaillant à l'intérieur, on ne se rend pas bien compte du temps qu'il fait.. Il paraît qu'il a fait 15 à 17°C, ces derniers jours.. Bon, eh bien moi je ne l'ai pas vu, tant pis. 
Ceci étant dit, il faisait assez beau aujourd'hui pour sentir la nécessité d'aller dans une jardinerie, et d'acheter un petit arrosoir juste pour ma petite souris, pour la Petite Maison comme elle l'appelle. Non non, nous ne sommes pas du tout vexés que la maison pour laquelle on sue sang et eau ne soit considérée par notre progéniture que comme une "petite" maison.. Hum bref.
Enfin, passons. Je n'étais pas sûre de trouver quelque-chose qui me plaise, et encore moins de satisfaisant, question lieu de fabrication et matériau, mais finalement, à ma grande surprise, j'ai trouvé un arrosoir en métal galvanisé et fabriqué en France, pas trop grand (1,75l) et tout joli. C'est la marque Guillouard qui fabrique ça. Bon, ce n'est certainement pas bio ni écolo comme fabrication, mais je suis quand-même contente de ne pas avoir dû acheter un arrosoir en plastique fait en Chine qui aurait fini par se décolorer au soleil et devenir un déchet.. je l'aurais vraiment fait à contrecoeur!  Le seul défaut que je lui trouve, c'est d'être un peu lourd pour ma petite souris. Il ne faudra pas trop le remplir, même si en fait, que ce soit un seau de 10l ou un arrosoir de 5l, elle essaie toujours de toutes ses forces de les porter et de les transporter.. je sais que ça ne l'arrêtera pas longtemps! 
Enfin, tout ça ce n'est pas pour noyer le poisson, mais au final, je ne vous ai toujours pas parlé du principal.. Le nouveau travail! 
Celui qui fait que je n'ai même pas eu la force de blogger le soir en rentrant, à peine ai-je vaguement lu quelques pages chez certaines, mais sans trouver l'énergie de faire un petit coucou, impossible de répondre aux mails, j'avais l'impression d'avoir épuisé tous mes neurones dans la journée et d'en être dépourvue à mon retour le soir. Mais tout ça, cette fatigue nerveuse et intellectuelle c'est la faute des chiffres. Je ne suis pas matheuse pour deux sous, en général, voir des calculs ou des formules (même parfois la règle de trois pour le tricot) me donne :

  1. l'impression de perdre totalement mes moyens, de ne plus pouvoir réfléchir, d'être devant quelque-chose de plus fort que moi 
  2. l'envie difficilement répressible de partir en courant. 
  3. un petit rire nerveux d'impuissance et un regard interrogatif, voire perplexe, loin de refléter de l'intelligence, envers la personne qui m'inflige ça
(Ces effets ayant été prouvés de nombreuses fois, en particulier au cours des années de première et terminale, durant les cours de math, ou bien avant, quand le n°2 prenait le dessus.. ainsi que pourraient l'attester certaines de mes lectrices..) 
Il a bien fallu me faire une raison et me retenir, parce que pour le coup, j'ai été violemment assaillie par des chiffres, des formules de calculs vindicatives, des tableaux Excel un peu louches, prise à la gorge par des coûts, des mètres linéaires, ou des surfaces à calculer, sans parler des codes, fourbes  qui mélangent les lettres et les chiffres. 
J'ai fini par poser mon cerveau à côté de moi, déconnecter, et demander de l'aide parce que je ne pouvais pas tout affronter. Jeudi a été le pire, mais j'ai bien fait de demander de l'aide parce qu'au moins je me suis sentie moins seule face à tout ça, on a galéré oui, mais à deux, et le collègue en question, responsable de l'autre partie du travail que je fais, a vu ma bonne volonté et les difficultés que je pouvais rencontrer. On a même sympathisé, malgré ma position particulière de belle-soeur du grand patron et d'épouse du chef de l'atelier, parce que la galère, ça créé des liens! 
Parce que, oui c'est un peu la galère quand-même, rien n'est simple, mais je ne m'ennuie pas une seconde, il y a toujours un nouveau défi à relever, et les heures de mes journées défilent à vitesse grand V il faut aussi dire que je mets 3h à ce qui pourrait être fait en 1h, forcément ça occupe
Côté petite souris, par contre, c'est bien ce que je pressentais, elle aussi est fatiguée. De manière flagrante, mercredi soir, la première fois depuis qu'elle va chez la nounou pour le troisième jour d'affilée, elle était épuisée, j'ai dû la coucher une heure plus tôt que d'habitude. Et pour la première fois aussi, vendredi matin, quand je lui ai dit qu'on allait chez Nounou elle m'a dit non. Au final, elle n'a pas manifesté plus que ça son désaccord, mais elle est fatiguée, un peu fatigante aussi, facilement énervée et moins "gentille" que d'habitude.. Enfin, tout cela était à prévoir, c'est normal, et cela ne durera pas longtemps! Au pire, encore 3 semaines.. et d'ici-là, elle a même le temps de s'habituer! 
Bref, au bout de cette première semaine tronquée puisque je n'ai pas commencé lundi, mais mardi, je peux dire que vendredi ça allait mieux, mais en même temps c'est trompeur parce que beaucoup d'entreprises qui sont clientes ferment le vendredi midi ou du moins tournent au ralenti.. Je pense que le lundi va être de la folie!  Mais j'ai déjà un peu pris mes marques.. petit à petit. 
Pour le reste, j'arrive un peu à tricoter mon Ishbel en cours, mais impossible de me fixer, de déterminer un nouveau projet, c'est comme si je n'avais pas l'espace disque disponible pour penser sérieusement à autre chose qu'à ce travail. Et c'est la même chose pour ce blog, et pour les vôtres, j'ai beaucoup de mal à "rentrer dedans", quand j'ai quelques minutes.. je suis donc désolée de vous dire que je serais certainement très discrète par ici et par chez vous dans les semaines à venir.. Mais je lis quand-même vos messages avec beaucoup de plaisir! 
Merci! 

12.3.10

C'est reparti!



Le Soleil est de retour, même si la neige n'a pas encore fondu partout, et si les premières violettes ont survécu à la neige, les températures ne sont pas encore remontées.. C'est drôle, un peu anachronique mais on s'y fait, finalement. 
Mon col a bien avancé, je pense que je ferais encore une répétition du motif avant de le terminer, je devrais pouvoir le porter lundi.. avant le retour des températures clémentes, tant qu'à faire! 
Par contre, je n'ai pas eu le temps de refaire du crochet alors que j'ai des projets en tête, petits ou plus ambitieux, et rien avancé d'autre.. pas de Défi'13 pour moi ce mois-ci. En plus, j'aurais presque pu finir mon gilet en fleur de coton pour le thème "croisière", mais j'ai pesé ce qui me reste de fil, et je n'en aurais pas assez pour la deuxième manche et les coutures.. même pas de possibilité de rattrapage pour moi!

Je n'étais pas très présente ici cette semaine, parce que en fait, j'ai su dimanche, que j'allais remplacer ma belle-mère à son travail dans l'entreprise familiale, à partir de mardi prochain, pour un mois. 
Un mois de travail à temps plein, avec ma petite souris chez la nounou 5 jours par semaine, elle qui avait besoin de notre mercredi pour récupérer un peu de ses journées riches et un peu agitées, et de nouveau les matins bousculés.. Ce n'est que pour un mois, je le vois comme une nouvelle expérience, même si ce n'est pas du tout mon domaine (travail administratif dans une usine de fabrication industrielle.. ) et je pensais que je m'en sortirais sans problème, avec quelques indications. Mais si j'ai été peu présente dans ces pages, c'est que j'ai fait quelques heures de formation, jeudi matin, puis devant l'ampleur de la tache, j'y suis retournée ce matin, et je vais y aller encore lundi, le plus possible, avant le départ de ma belle-mère. 
Hier en découvrant les choses, et les taches, je pensais que ça irait, mais après ce matin, je ne suis plus sûre de rien. Je connais les programmes informatiques utilisés, je connais un peu les produits et le vocabulaire technique, mais il y a en particulier des codes dont l'attribution est loin d'être intuitive ou simplement logique, et des procédures compliquées, et je me sent un peu comme une funambule.. j'avance sans jamais être sûre que ce que je fais ou vais faire est bien!  
Bon, je saurais au bout de la première semaine si je vais arriver à travailler correctement ou si je vais devoir laisser des choses en attente en prévision de son retour. Et je vous dirais ça! 

En attendant, la petite souris a attrapé un rhume carabiné, la nounou m'a appelée hier après-midi pour que j'aille la chercher plus tôt, elle avait de la fièvre, des rougeurs sur le visage, le nez qui coule.. Cela n'a fait que se confirmer cette nuit et ce matin.. Il faudrait quand-même que je puisse faire mon premier jour de travail dans les règles, mardi, ça me paraît un minimum.. 

J'ai pris une petite photo, mercredi, de notre dernier goûter du mercredi avant un petit moment.. Elle avait fait les courses avec son papa et voulait goûter les oreillons de pêche. Quel drôle de nom les "oreillons".. Je me suis laissée tenter et on a goûté toutes les deux la même chose, sauf le thé, bien sûr! (Très bon, ce thé reçu en cadeau pour Noël, d'ailleurs, "Fleur de Geisha" du Palais des Thés..)

PS : Les photos des fusains, pour la personne qui me les demandait sur mon dernier message, sont toujours là, mais comme toutes les photos de ce blog elles ne sont pas libres de droit : merci de demander mon accord et de me dire dans quel contexte elles seraient publiées, avant de les utiliser.  

8.3.10

Le vrai jour du blanc!


On pouvait difficilement faire plus blanc : ciel blanc, sol blanc, arbres blancs, voitures blanches.. Oui, ici c'est l'hiver sibérien, ou presque. 20 cm de neige environ, ce matin.. Donc c'est bon, je me suis résignée, ce n'est pas le printemps, on est en mars mais ça n'a rien à voir, j'ai ressorti mon bonnet et je l'ai porté avec bonheur pour affronter le vent glacial. 
Du coup, je me suis remise à tricoter, un col bien chaud que j'avais envie de faire  depuis le début de l'hiver. J'avais cette laine exprès pour, même si je n'étais plus très convaincue de la couleur pour ce col, mais finalement, j'en ai besoin, et puis j'avais envie de faire ce tricot. Le modèle est à torsades,  et la laine, c'est la Cocoon de Rowan. Particulièrement douce, mais qui perd un peu ses poils... Pour celles qui connaissent, elle est aussi douce que la Suri Merino de Blue Sky Alpaca, (celle du Textured Shawl), mais le fil est un peu plus rond et dense. Pour vous donner une idée! 
Si le froid continue, je vais aussi me faire un autre bonnet. Et il faut bien avouer que le thème croisière, dans tout ce froid, ça m'évoque plutôt la mer Baltique : pas très inspirée.. Je ne sais pas encore si je vais le faire ce défi.. On verra! 
En attendant, le lundi c'est aussi crochet, avec le CAL Amigurumi. Et voilà la tête du chat, avant rembourrage. On dirait une sorte de calebasse je trouve! 
Et encore du crochet japonais : j'ai fait ce petit napperon la semaine dernière, je me suis régalée de ce design complètement rétro, hyper simple à réaliser. Période japonaise, je vous l'avais dit.. Il va falloir être indulgentes, parce que ce n'est pas fini, et que dans l'engouement des japonaises pour le rétro, on frôle parfois le kitsch, j'en suis consciente, mais il n'est pas impossible que je le frôle moi-même.. Une seule chose, promis, je ne mettrais pas de napperon sur la télé, ni sur le haut du canapé.. 

3.3.10

On n'a pas tous les ans 20 ans?



Faut-il le dire? Je n'ai pas grand-chose à vous raconter aujourd'hui, si ce n'est que je me suis régalée à faire  un gâteau au chocolat avec une recette assez déroutante pour moi, mais qui a l'air de marcher plutôt bien, tirée du livre que j'aime vraiment bien de Donna Hay "Gourmandises", déjà utilisé et montré ici, qui en plus est vraiment beau.. (ah, les photographes culinaires.. ). Je vous donnerai peut-être la recette (si il est bon) avec une petite photo une fois qu'il sera entamé (et s'il en reste) : on verra ça à midi. 
Mais si Clem se posait hier la question, moi je sais déjà que je n'ai pas dans mon placard les 34 bougies à mettre dessus, j'ai juste une boite de 20.. On va dire que j'ai 20 ans, d'acc'? 

1.3.10

Mon C.A.L que vous n'aviez pas encore vu

Je vous l'avais dit, que je participais à un Crochet Along amigurumi, mais je ne vous avais pas encore montré ce que j'ai réalisé. Tous les lundi, on reçoit les nouvelles instructions pour la suite, et en attendant, aujourd'hui, pour tromper mon impatience, il ne me reste qu'à publier ce que j'ai déjà fait. 
Bon, j'ai fait lundi dernier en une seule fois, les deux premières séquences, et je me suis d'ailleurs rendue compte que j'allais être juste en fil, alors que je croyais qu'un gros reste de pelote suffirait. 
Mais non, mon amigurumi sera donc certainement bicolore, je pourrais le parier sans risquer gros.. (vu que je ne vais pas refaire une commande d'alpaga gris, là maintenant, alors que le printemps est à nos portes!!!) J'espère juste que le fil que je vais associer pour continuer sera suffisamment épais, crocheté en double, pour répondre au premier. Enfin, l'avenir nous le diras. 
Donc bref, voilà, ça c'est la tête. Enfin le début de la tête. A bientôt pour la suite! 

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails