30.7.10

{this moment} - 8

{this moment} - 
A Friday ritual. 
A single photo - no words - capturing a moment from the week. 
A simple, special, extraordinary moment. 
A moment I want to pause, savor and remember. 



D'autres moments, chez SouleMama

29.7.10

Aux portes du mois d'août

Eh bien voilà, on arrive à la fin du mois de juillet, déjà, dernier jour de nounou pour la petite souris, aujourd'hui.. et quand on reprend, dans un mois, ce ne sera plus pareil, ce sera en attendant l'école, la rentrée, la première rentrée.. 
Juillet est passé plus vite que son ombre, entre chaleurs caniculaires, mariage, baptême, petite maladie (un syndrome pieds-mains-bouche carabiné pour la petite souris, qui ne peut pratiquement plus manger, ni prendre la sucette, ni le biberon, depuis lundi, à cause des boutons qu'elle a dans la bouche - et vous pouvez imaginer ce que donnent les nuits dans ces conditions), le tout rythmé par les visites quotidiennes, de mes infirmières.. La plaie n'est pas encore cicatrisée, même s'il ne reste pas grand-chose.. je devais revoir le chirurgien lundi pour la dernière fois, à ce qu'il m'avait dit, mais il semble que cela pourrait encore un peu se prolonger.. 
Pas de vacances à l'horizon, pour les travaux qu'il va falloir mener pendant les congés annuels de l'homme, et pour les soins que je dois encore faire.. Peut-être, je dis bien peut-être, un mini voyage en Italie? Rien de moins sûr, mais je dois dire que ça suffirait à me contenter.. Margherita, se ci sei, batti un colpo.. 


Enfin, pour la Nounou, un petit cadeau de fin d'année, donné ce matin, que, je crois bien, elle a beaucoup apprécié, et que je me suis amusée à confectionner, petit à petit, pendant ce mois de juillet, aux couleur de son salon : 6 dessous de verres sur un modèle japonais sur Ravelry et sur le site de Clover, et aussi une petite pochette faite de deux carrés (sur le modèle de base d'un cardigan de mon fameux livre de crochet japonais), carrés augmentés d'un tour, assemblés par un rang de mailles serrées dans les arceaux du bord, sur trois côtés, et fermés par une chaînette avec le fil en double, (toujours du coton de Drops, le Safran, très agréable à crocheter) et deux petites perles par chance de la bonne couleur, rescapées d'un lot récupéré chez mes parents.. de mon enfance quoi! 





La nouveauté de ce mois de juillet, c'est que j'ai cousu quelque-chose dont je suis assez fière, techniquement, un chapeau entièrement doublé, et réversible.. Cela faisait très longtemps que je voulais faire pour la petite souris, le chapeau des Jolis Mercredi de la Droguerie, et quand j'ai voulu m'y mettre, il y a quelque temps, impossible de remettre la main sur les planches de patrons du livre.. Je me rappelais très bien les avoir enlevées du livre un jour où je l'emportais, pour ne pas les perdre, mais de là impossible de savoir où elles étaient passées.. J'ai longuement cherché, un peu énervée, quand-même, et puis frustrée, j'ai décidé de chercher un modèle sur internet. J'ai trouvé, un modèle de Ottobre, et pour la petite histoire, comme je n'avais pas d'imprimante, (en panne), j'ai mis à contribution mon homme pour mettre le dessin à l'échelle exacte à l'écran, et puis j'ai décalqué mon patron, directement sur l'écran de l'ordinateur.. (sans commentaires..) Je me suis lancée, j'ai trouvé une bonne âme qui avait fait un chouette tuto, que j'ai suivi, et jusqu'à ce que je finisse de retourner l'affaire, jusqu'à la dernière couture, je ne croyais pas que ce serait aussi réussi! J'ai utilisé du coton blanc d'un drap ancien, et du Liberty Mirabelle, où ce qui y ressemble fort, acheté il y a bien longtemps sur ebay. Mais voilà, il faut me croire sur parole, parce que depuis, ce petit chapeau est toujours avec ma fille, et je n'ai pas encore réussi à la photographier.. Voilà ça y est, la photo! Par contre, depuis, j'ai retrouvé les planches de patrons de la Droguerie, la semaine dernière, ce qui me soulage et me permettra de faire d'autres choses.


Ceci-dit, ce succès qui m'étonne encore m'encourage beaucoup, j'ai envie de me lancer à faire une petite robe à smocks pour la petite souris, certaine de pouvoir faire beaucoup mieux (sans être prétentieuse..) que celle que j'ai achetée en début d'été, dans un magasin de chaîne, Orch*stra, qui est horriblement mal coupée.. Les smocks baillent, et les bretelles sont placées trop sur l'extérieur, elles ne tombent pas, mais sont comme coincées sous le bras..  ça m'apprendra, c'était la première fois, mais certainement aussi la dernière, que j'achetais là-bas.. Du coup, hier je voulais acheter du fil élastique fin, mais là où je suis allée, je n'ai trouvé que de jolis tissus qui m'appelaient.. Légitimée dans ma pulsion de shopping par la récente utilisation de tissu longuement engrangé, je me suis laissée tenter, d'ailleurs les prix étaient tout à fait raisonnables, à 6,90 euro du mètre! 



Par contre, je me suis rendue compte que j'ai mis légèrement mal à l'aise la vendeuse, en lui demandant si ce coton à petites fleurs était bien du sergé, de toute évidence elle ne savait pas ce que c'était, à sa réponse évasive et la rougeur subite de son visage. Et après vérification sur internet, je crois bien, en effet, que les deux tissus à petites fleurs, avec leur trame en diagonale, sont ce qu'on appelle sergés. Si une couturière plus aguerrie que moi peut me le confirmer.. Enfin bref, j'ai craqué sur celui à petites fleurs brunes et grises, mais je savais bien que pour ma fille qui est une vraie fille, c'était le rose qu'il fallait.. J'ai donc pris un peu des deux, et en rentrant chez moi, au lieu de me lancer dans la robe, j'ai commencé par utiliser un peu de ce tissu fleuri rose, pour coudre une housse de matelas pour le lit de poupée (sur un tuto de housse de coussin avec un rabat, dont je ne vous donnerait pas le lien car il est faux, ou suffisamment mal expliqué pour que je doive tout découdre et recoudre, une fois terminé, car le petit rabat au lieu de venir sur le grand, se trouvait dessous.. ). Mais je n'avais pas de matelas, donc j'ai ensuite cousu, à l'arrache au pif (sans patron, en traçant grossièrement à la craie le contour de ma housse terminée sur un vieux drap en coton de ma belle-mère) un petite housse, garnie de molleton d'un tour de lit récupéré. Tout à fait satisfaisant, à mes yeux.

Là, je suis bien partante pour la robe. La petite souris a vu un tissu de mon stock qu'elle a aussitôt adopté, (au milieu, ou plutôt sous une pile de dizaines de tissus, elle en voit un et l'attrape au cri de "Oh c'est beau ça", et ne le lâche plus), c'est du Free Spirit, violet à fleurs roses de deux tons, (ligne Urban Garden) et je pense qu'il est assez fin pour y faire des smocks.. En tout cas je suis à chaque fois admirative devant la qualité des tissus de Free Spirit, ils sont vraiment superbes! Dès que j'arrive à quelque-chose, je vous montre.. 

23.7.10

{this moment} - 7

{this moment} - 
A Friday ritual. 
A single photo - no words - capturing a moment from the week. 
A simple, special, extraordinary moment. 
A moment I want to pause, savor and remember. 






D'autres moments, chez SouleMama

22.7.10

Les trois T



Torta, temporale, tè..
Bon d'accord ça ne marche qu'en italien, mais en faisant ma tarte (d'anniversaire de l'amoureux), je pensais "torta e temporale, ci manca solo un bel tè!"
Una tarte, un orage et un thé, voilà de quoi illuminer mon après-midi, à défaut de soleil.. 

Tarte aux figues

Pâte brisée toute simple, 200g de farine, 120g de beurre coupé en morceau, une pincée de sel, et cannelle à volonté. On mélange le tout jusqu'à avoir une pâte homogène, on fait une boule que l'on laisse au réfrigérateur 1h.

Faire préchauffer le four th. 6-7.
60g d'amandes en poudre mélangée à 50g de sucre, on met les deux tiers du mélange sur la pâte étalée dans le moule, ensuite on place les figues coupées en quatre sur le mélange et on répartit le reste de la poudre d'amandes sucrée sur les figues.
Enfourner et faire cuire 35 à 40 minutes. 

Et si on veut vraiment se faire du mal du bien, servir avec une petite crème chantilly maison.. pour le plaisir! Nous on va mettre des bougies, et peut-être même des petites perles multicolores (comme les vermicelles, mais en version petites boules minuscules).. c'est pas très adapté à mon gâteau, mais la petite souris m'a fait lui promettre qu'on en mettrait sur le gâteau d'anniversaire de Papa, pour faire beau, et elle s'en réjouit d'avance.. 


Le tre T. 
Funziona solo in italiano, ma facendo la mia torta (di compleanno di mio marito), pensavo come una cantilena, torta e temporale, torta e temporale, ci manca solo un bel tè! 
Ecco cosa ci voleva ad illuminare il mio pomerriggio, senza sole per questa volta.. 

Crostata ai fichi

Pasta frolla semplicissima, con 2 etti di farina, 120g di burro a pezzi, un pizzico di sale, e per me anche cannella, quanto basta. Si impasta il tutto e si lascia riposare un'oretta in frigo. 

Mettere a riscaldare il forno già da questo momento, th. 6-7
Mescolare 60g di mandorle macinate con 50g di zucchero di canna (grezzo o no, vedete voi, ma è più delicato il gusto dello zucchero di canna bianco). Poi, adagiare due terzi del composto mandorle zucchero sullo sfondo della pasta nella teglia, in seguito i fichi lavati asciugati e ritagliati in quatro pezzi, a spicchi, e infine il terzo rimasto delle mandorle macinate con lo zucchero, sopra. 
Infornare per 35 o 40 minuti. 

E per accompagnare, ma proprio per sfizio, si puo' anche fare una bella panna "chantilly".. Noi ci mettermo le candeline di compleanno, e forse anche quelle perline minuscole di zucchero colorato.. non sono proprio da crostata, ma mia figlia me l'ha chiesto come un favore, per mettere sulla torta di compleanno di Papà, per bellezza, e non vede l'ora.. 

16.7.10

{this moment} - 6

{this moment} - 
A Friday ritual. 
A single photo - no words - capturing a moment from the week. 
A simple, special, extraordinary moment. 
A moment I want to pause, savor and remember. 





D'autres moments, chez SouleMama

9.7.10

{this moment} - 5

{this moment} - 
A Friday ritual. 
A single photo - no words - capturing a moment from the week. 
A simple, special, extraordinary moment. 
A moment I want to pause, savor and remember. 




D'autres moments, chez SouleMama

7.7.10

Essais de petite cuisine


Entre la chaleur qui réduit ma volonté de faire le ménage, (et les vitres, et le rangement que 4 semaines de convalescence ont bien compromis), l'impossibilité de sortir en semaine seule, et un manque d'envie de tricoter mon en cours, en jersey monotone qui fatigue mes doigts et m'assomme, la seule chose qui me reste c'est la cuisine. Enfin, la petite cuisine, pas la gastronomie, la tambouille, quoi! 

En fait, j'ai reçu mes nouveaux pots que j'attendais depuis quelques jours, destinés à remplacer les pots de ma yaourtière, un peu trop grands, et comme ils sont vendus par douze, j'ai eu envie de faire des essais de verrine. 
J'ai mélangé dans ma tête des influences méditerranéennes variées avec comme envie d'utiliser ensemble des aubergines cuites (à la vapeur ou au four), des tomates concassées marinées au citron, de la crème de sésame, et du mascarpone. 

J'ai fait deux versions de mes verrines, un peu pour tester, et surtout pour en avoir une plus douce, que ma petite souris voudrait bien manger. 

La version qui pique (un peu) : 
Les aubergines cuites et refroidies sont mixées finement, avec un peu de crème de sésame, une demi gousse d'ail nouveau, sel et poivre. C'est le fond de la verrine. 
Par dessus, les tomates concassées, simplement salées et bien citronnées (j'adore les tomates fraîches au citron, depuis que j'ai goûté le fried rice philippin.. et ça m'y fait toujours penser!) 
Enfin, le mascarpone assoupli à l'huile d'olive, salé et poivré, avec du basilic ciselé est rajouté par dessus, et une petite tomate séchée à l'huile d'olive pour contrebalancer le côté piquant de la crème d'aubergine. 
  

La version qui pique pas:
Les aubergines sont mixées, salées et mélangées à un peu d'huile d'olive, les tomates sont les mêmes, et par dessus, le mélange mascarpone huile d'olive basilic, parsemé de petites graines de pavot pour faire joli et parce que j'aime bien.. 

Pour ce premier essai les conclusions : 

  • J'ai voulu mettre la tomate sur l'aubergine, parce qu'elles s'accompagnent bien, mais le jus de citron et de la tomate n'est pas très joli, dans le verre. Pourtant, le mascarpone par dessus je trouvais que ça allait bien aussi, esthétiquement.. Mais du coup, j'ai fait une  deuxième version, en mettant le mascarpone après l'aubergine, ce qui isole et sépare plus nettement les ingrédients. C'est plus joli dans le verre. 
  • J'ai voulu utiliser la crème de sésame (que j'avais achetée pour faire de l'houmous, plutôt, mais comme je n'ai pas de pois chiches.. ) et j'avais pris de la crème semi-complète : je ne sais pas si c'est à cause de la semi-complète mais le goût est assez fort et un peu amer, du coup  j'en ai mis assez peu (2 cuiller à café) et c'était bien suffisant. 
  • Le mascarpone va très très bien avec tout ça, c'est fondant.. 
  • On peut très bien utiliser tous ces composants séparément pour des tartines d'apéritif, ou en accompagnement de grillades.. 

Indicativement, pour cet essai j'ai utilisé (répartis ensuite entre les deux préparations) : 
3 aubergines de taille moyenne (20 cm environ)
4 cuil. à soupe d'huile d'olive
2 cuil. à café de crème de sésame
les deux-tiers d'un citron pressé
2 cuil. à soupe de mascarpone
Sel, poivre, graines de pavot, feuilles de basilic frais

Voilà, si vous voulez plus de précisions, n'hésitez pas à me demander.. 


5.7.10

Délices de l'été


Ce n'est même pas une recette, c'est juste la redécouverte, à chaque saison, des goûts que l'on oublie presque d'une année  à l'autre. Je ne me rappelais pas à quel point peut être rafraîchissante (et addictive) une simple compote de griottes.. Avec ou sans un yaourt maison, pour l'accompagner, le fait est que faire cuire des griottes doucement (en laissant le noyau, qui donne une saveur supplémentaire), avec un couvercle et quelques cuillères de sucre, une goutte d'extrait de vanille, donne un résultat hautement appréciable. 
A manger bien froide, et à volonté.. 

2.7.10

{this moment} - 4

{this moment} - 
A Friday ritual. 
A single photo - no words - capturing a moment from the week. 
A simple, special, extraordinary moment. 
A moment I want to pause, savor and remember. 




D'autres moments, chez SouleMama

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails