27.9.10

Les lumières du dimanche



Celle du soleil, dans ses derniers rayons au moment de partir, sur les fenêtres de la "Petite maison".
Sur les plantes de notre jardin qui nous offre encore des surprises: ces boutons sont arrivés juste à temps pour éviter l'arrachage de ce qui ressemblait vraiment à une mauvaise herbe, les "marguerites jaunes" qui fleurissent maintenant, et le rosier qui semble pris d'un soudain regain de vigueur, sortant feuilles et boutons, alors que l'on n'y croyait plus.
Celle du soleil voilé qui rafraîchit l'atmosphère et nécessite de sortir les petites laines.
La lumière électrique, ensuite, que l'on allume en rentrant, déjà, et la lumière du sourire de la petite souris qui nous dessine un bonhomme pour la toute première fois, sans préavis et sans chichis, comme un point d'orgue à cette douce journée passée tous les trois. 

24.9.10

{this moment} - 15

{this moment} - 
A Friday ritual. 
A single photo - no words - capturing a moment from the week. 
A simple, special, extraordinary moment. 
A moment I want to pause, savor and remember. 



D'autres moments, chez SouleMama

22.9.10

Merci dame Nature


Ouf! Après un début de semaine tout en urgences et horaires à tenir, un peu de fatigue et ouf, ouf, c'est mercredi. Lundi, après une matinée tranquille, je travaillais l'après-midi et ensuite nous avions une réunion prévue à la maison avec le maître d'oeuvre pour les travaux de la maison.. (toujours pas commencés, mais enfin on se dit que ça n'a jamais été aussi près). Caser le repas, gérer la petite souris en fin de journée fatigante, être prêts (et comme si de rien n'était) à 20h30 et ne pas pouvoir se reposer de la journée, rester concentrés sur les problèmes et les questions, réfléchir, trouver des solutions, c'était un peu dur. Réunion jusqu'à 23h. O.K. 
Mardi, journée de travail complète et plus condensée que d'habitude, pour pouvoir partir une heure plus tôt, je dois caser une heure de plus dans la journée, en arrivant plus tôt, en faisant une pause plus courte à midi, et bref, enfin, finir à sortit à 17h. Et là la course commence : aller chercher la petite souris chez la nounou, la prendre, l'emmener chez l'amie qui va la garder le temps que nous puissions aller à la réunion de parents, aller à la réunion, tout ça avant 18h et en comptant que je deviens folle en ce moment, à cause d'une rue fermée pour travaux qui transforme les axes inévitables de ma petite ville en bouchon phénoménal. Je met moins de 10 min pour aller du travail au centre ville et 20 min pour faire 3km ensuite.. Il y a de quoi enrager, surtout quand on a un horaire à respecter et 3 fois le bouchon à traverser (aller chez Nounou, revenir poser la poussinette, repartir vers l'école.. )  Enfin bref, la petite souris récupérée, et nourrie, il ne nous restait plus qu'à la mettre au lit, et pour une fois, tomber devant "Desperate" sur le canapé, avec un plateau-télé. 
Tellement fatiguée (et absorbée aussi,il faut bien le dire) j'ai eu beaucoup de mal à suivre le fil de mon tricot.. J'en suis aux feuilles du Cedar Leaf, et je met un temps infini à les faire, je ne sais jamais à quel rang j'en suis.. 

Mais aujourd'hui, ah, aujourd'hui, bonheur et joie, c'est mercredi, il fait un temps splendide merveilleux, chaud, c'est l'anniversaire de ma maman, mais c'est elle qui m'a fait un cadeau : 2kg de cèpes tout frais cueillis de ce matin.. 
Du coup, pas de tricot pendant la sieste de la petite souris, mais triage de cèpes.. C'est un peu plus fatigant, mais pas désagréable pour autant. Et je me réjouis de les manger bientôt et aussi cet hiver, car j'en congèle une partie. 
Enfin bref, il fait beau, j'ai des cèpes dans la cuisine, je n'ai pas avancé mon tricot, et le jardin de son côté nous régale les yeux et nous révèle déjà, des pousses d'hiver : une jacinthe plantée l'an dernier dans un coin, et mes muscaris sortis de leur pot et oubliés pendant tout l'été, déjà, sortent des petites feuilles, les nigelles de Damas sont en graines et avec la petite souris, nous avons récolté celles qui n'étaient pas encore tombées pour les semer un peu plus loin, pendant que les crocus, une mer de crocus a envahi le jardin.. J'oublie mes petits soucis avec les petits plaisirs de la vie.

20.9.10

Du bleu japonisant..



Comme promis, un aperçu de ma robe et de son tissu, et puis en voyant comment je m'étais habillée ce matin je me suis rendue compte que j'avais vraiment un truc avec les motifs circulaires, bleus, de préférence, et finalement un peu japonisant.. 
Il fait beau finalement aujourd'hui, plus beau que ce que les deux derniers jours auraient pu le laisser prévoir et plus chaud que je ne le pensais en habillant la petite souris ce matin pour la journée...  La pauvre, je pense qu'elle est un peu trop couverte! 

Belle semaine à vous..

18.9.10

Souvenir de l'été : ma semaine japonaise et considérations d'une shoppeuse amateur

Ok, ok, j'ai eu beau choisir la photo des deux poulettes en maillot de bain comme dans un jardin d'Eden, hier pour ma photo de la semaine, je dois bien l'avouer, depuis dimanche dernier, les choses ont bien changé. Enfin, la température, surtout.. 
J'ai attrapé un vilain rhume, et non ce n'est pas à cause de la baignade de dimanche, je vous l'assure, ce sont les microbes de mon homme, attrapés ce jour-là, certes, mais probablement au contact de son frère qui lui ne pouvait pratiquement plus parler. Pour l'homme c'était dès lundi, je l'ai bien tenu à bonne distance pour éviter les vilains microbes, mais mercredi, c'était mon tour. Alors bon, effectivement, je me suis fait le premier thé de la saison froide, le thé de l'après-midi, avec plein de miel dedans.. (et vendredi, j'ai même du mettre des chaussures fermées, un jean, et mon Silkerchief pour aller à l'école- no comment) 
C'est bon le thé quand il fait froid, et surtout c'était l'occasion d'inaugurer ma tasse venue tout droit de Kyoto, d'un format que j'adore (et que l'on voit peu par ici), comme un mug mais sans anse.. C'est une cousine de l'homme, qui va régulièrement, aussi souvent qu'elle le peut, au Japon, et qui m'a ramené, à ma demande, un gobelet pour mon thé. Pour le détail, les caractères ce sont toutes les sortes de sushis.. Et elle m'a aussi rapportés deux ou trois autres bricoles aussi.. dont du thé Matcha! Depuis le temps que je rêve de le goûter (mais je n'ai pas le petit moussoir en bambou.. alors la boite est restée bien fermée, pour le moment), des KitKat au thé Matcha, et un éventail en papier : c'était au moment le plus chaud de cet été, je trouvais que ça serait bien utile de l'avoir dans mon sac.. 
Et puis comme par hasard, c'est la même semaine que Cécile m'a encore gâtée, en m'envoyant deux livres japonais : un livre de tricot, mais alors un livre... Du style à me faire repousser mes limites de tricot, celles que je connais et même celles que je n'avais même pas imaginées!! C'est le jacquard.. déjà moi le jacquard ça m'impressionne, mais en plus avec un tricot texturé (vous voyez les poignets des gants sur la couverture du livre.. ) et en japonais, je ne vous raconte même pas, vous pouvez imaginer toutes seules..  
Et puis un autre livre japonais, de couture celui-ci, qui regorge de patrons à tomber.. Celui-ci est un prêt, mais je suis totalement ravie de pouvoir en profiter un petit peu, et j'espère bien pouvoir décalquer bientôt quelques petites choses.. Ce n'est pas de ceux que l'on voit le plus souvent, mais les modèles vraiment.. il faudrait que je vous fasse quelques petites photos de l'intérieur, il vaut vraiment le coup! Il est de chez Clover, mais je ne saurais pas vous dire son titre.. 

Enfin petite découverte personnelle, cette semaine je me suis rendue compte que G*Darel taille vraiment petit, à ma grande déception : dans un magasin de déstockage j'avais trouvé un seul et unique petit blouson en cuir trop beau, à 70% de réduction.. Trop beau pour être vrai, en effet, le 40 qui aurait du être ma taille, était vraiment trop petit.. Je devrais le savoir, j'ai un manteau de la même taille qui est aussi trop petit, enfin, surtout trop court pour mes bras (d'ailleurs je vais le mettre dans mon vide-placards, ça ne sert à rien de le garder).. Mais la morale de l'histoire, c'est que je vais retourner dans ce magasin où je ne passe pas si souvent, histoire que, si quelque-chose de ma taille arrive, je le voie.. et je saute dessus! 
Et une autre trouvaille ce matin, inattendue: c'était la braderie (annuelle je pense, je n'y vais jamais d'habitude), et j'ai trouvé un robe Stella*Forest à 85% de réduc.. Elle me plaisait beaucoup, il y en avait une, et c'était ma taille, et une fois essayée de retour à la maison, je me suis sentie incroyablement bien dedans, et j'ai adoré la porter.. Il n'y a pas beaucoup de vêtements, pour moi, où je me sente sans aucun complexes, le genre de vêtements avec lesquels on sait que l'on est bien, sans hésitations, sans se demander si ça va vraiment, si c'est pas trop court, ni trop long, si ça ne baille pas, si ça ne fait pas trop mémère, ou trop sérieux, ou le contraire... (oui, je sais je me pose des questions existentielles.. mais pas toutes à la fois, quand-même..) Enfin voilà, cette robe elle était pour moi, et je l'ai trouvée! Demain je vous ferais une petite photo, au moins du tissu.. Et en plus, elle a un petit air japonisant je trouve! Vous me donnerez votre avis. Je ne fais pas ça pour tout ce que j'achète, mais pour cette fois, je voulais le partager! 

17.9.10

{this moment} - 14

{this moment} - 
A Friday ritual. 
A single photo - no words - capturing a moment from the week. 
A simple, special, extraordinary moment. 
A moment I want to pause, savor and remember. 


D'autres moments, chez SouleMama

13.9.10

Petit billet du lundi

ou les vracs du week-end suite..
La rentrée de la petite souris a eu lieu : ça ne va pas trop, en fait.. Le premier jour, elle a vu sa nounou sur le parking, sa cousine à l'entrée de l'école, et sa copine de nounou qui a un an de plus : drame au moment de rentrer dans sa classe, aucune de ces personnes n'est ou ne reste dans sa classe.. Quand en plus un petit garçon arrive en hurlant et en se débattant, la déception se mue en désespoir et on ne veut plus que maman parte.. gros chagrin.. Il a bien fallu pourtant, que je parte, le coeur gros. A ce que m'a dit le maître, elle s'est arrêtée quand le petit garçon a arrêté, mais je crois qu'il a pleuré plus longtemps qu'elle en fait (elle nous a raconté qu'ils avaient joué avec des cerceaux, et comme je lui demandais s'ils avaient joué tous ensemble, elle m'a répondu que oui, sauf le garçon qui n'avait pas envie et qui pleurait tout le temps..)
Mais le lendemain, rebelotte les pleurs, et même avant  que le petit n'arrive.. je suis partie plus vite, et puis c'était la maîtresse du vendredi, elle l'a prise dans ses bras, j'étais plus tranquille.. Mais hier elle m'a dit "à l'école je vais pleurer".. 
Rien à faire. Ce matin, c'était la nounou qui l'emmenait, je ne sais pas si c'est mieux ou moins bien.. on verra! 
Ceci-dit, après les pleurs du départ, (et en dehors du fait qu'elle continue de dire à la maison, quand on parle, qu'elle n'a pas envie de rester toute seule à l'école), je sais qu'elle en profite, et qu'elle s'amuse, elle est ravie de retrouver sa cousine et sa copine à la récréation, et elle nous raconte des choses qu'elle a bien aimé.. J'ai bon espoir.. en même temps, il faut!!
Enfin bref, ce matin en lisant le post de Célinette, je me suis sentie un peu concernée, question mère indigne.. Non pas que j'ai tricoté du 12 mois pour ma grandette de fille, mais je n'ai rien trouvé d'autre ce matin, à lui mettre pour la réchauffer que son gilet de bergèree, tricoté il y a bien deux ans.. heureusement qu'il n'y a pas de manches, et que ça supporte d'être un peu court.. mais enfin, avec tout ce que je tricote, je suis désolée qu'elle n'ait rien de plus approprié. Mais ça c'est la faute du Mistral qui sans prévenir, s'est levé hier soir  et  fait tomber la température de plusieurs degrés.. 
Hier encore je me suis baignée, comment je pouvais penser qu'au lieu de me faire photographier au bord de la piscine portant mon dernier ouvrage, j'aurais du activer mes aiguilles pour tricoter et habiller ma fille? je vous le demande..

Echeveau de malabrigo sock Ochre transformé en Traveling Woman avec bonheur..


Enfin erreur presque réparé : j'ai trouvé une petite polaire pour elle ce matin, en attendant de tricoter la veste que je voulais lui faire depuis longtemps, que je ne voulais pas acheter toute faite, et pour laquelle j'ai enfin trouvé un patron qui me plaît beaucoup, vu sur Ravelry, mais pas disponible en ligne.. Après quelques recherches, je l'ai trouvé chez Crafters basket, en Irlande, jeudi soir et je l'ai reçu ce matin! Le tout pour 3,10 euro, frais de port compris!! J'étais éberluée ce matin, en ouvrant la boite aux lettres, mais ravie. Sauf que je n'ai pas encore la laine, mais c'est un détail, bien sûr.. Je veux une laine sèche, un peu rustique (qui ne craigne pas l'école, la cour de récré, et les buissons du jardin.. ) jolie et pas chère. Des idées? Et puis pour les couleurs, je la voudrais marron chocolat ou anthracite.. par exemple. Si le Père Noël des Tricoteuses passe par là, il remarquera que j'y crois encore et pourra exaucer mon voeu.  

10.9.10

{this moment} - 13

{this moment} - 
A Friday ritual. 
A single photo - no words - capturing a moment from the week. 
A simple, special, extraordinary moment. 
A moment I want to pause, savor and remember. 


D'autres moments, chez SouleMama

8.9.10

Trouvailles du mercredi



C'est mercredi, vite, vite le temps libre est compté! D'autant que ce matin, une petite promenade nous a bien occupées, parties pour chercher une simple paire de bretelles pour les pantalons de la petite souris, nous sommes arrivées au milieu de la foire mensuelle de ma petite ville.. Il faisait très beau, après un violent orage hier soir, le ciel était limpide et brillant, le soleil bien présent et il n'y avait pas trop de monde, alors on a flâné.. Pas de bretelles au Monop, alors que j'étais presque sûre d'en avoir vu, en août, mais un petit stand de livres anciens devant l'église nous a fait trouver un livre de 1964, en très bon état,(j'ai pensé à elle, qui aime tant cet illustrateur) et le seul garçon de la maison, même grand, a beaucoup apprécié;  une figurine (parmi tant d'autres, mais ancienne et "de collection", comme nous l'a indiqué le vendeur, et made in Germany - pas sûre que ce soit le cas pour les plus récentes..) et plus loin, dans un petit magasin de vêtements d'occasion pour les enfants, aussi un  joli album de Martine, celui que la petite souris préfère entre tous.
Pas de bretelles toute faites à Monop, mais dans ma mercerie oui, si ce n'est qu'elles étaient très très laides. J'ai donc choisi la version DIY (Fai da te en italien, c'est ce qui me vient à l'esprit, ne pas chercher à comprendre) qui revient quand-même assez cher, (le double de celles Made in China vues dans la boutique pour enfant) mais qui devrait être plus jolie.. L'idée étant de recouvrir l'élastique avec le biais en madras qui m'a tapé dans l'oeil et de monter tout cela sous forme de bretelles.. 
Je vous tiens au courant de ce que ça donne. Et on y croit! 

5.9.10



Ces derniers jours, en vrac on: 
profite du soleil, de la piscine, tant qu'on peut (encore)
cueille des mûres, et fait une première tentative de gelée, bien prise, presque trop.. que l'on met dans les pots vides de la Rigoni di Asiago que l'on n'a pas pu ramener d'Italie; on y croirait presque, c'est la même couleur.. 
fait une petite coupe de rentrée (faite maison, et ça se voit) et du coup on a envie de faire plein de bisous dans ce petit cou (en même temps, ce côté "maison" lui va bien, j'aurais pas voulu un carré trop lisse, et trop sage..) 
tente des les légumes sous formes diverses et variées (à la façon d'Arrosoir) pour appâter le chaland (la petite souris) qui apprécie, sourit, et ne se laisse pas prendre pour autant : du caviar d'aubergine, et alors? ce sont encore des aubergines. Elle a mangé les olives.. et les morceaux de concombre qui ne touchaient pas l'aubergine.. 

Et sinon, on a repris le chemin du travail pour moi, et de la nounou pour elle, en attendant la rentrée qui aura lieu jeudi.. c'est un peu long.. 


Bonne semaine..

3.9.10

{this moment} - 12

{this moment} - 
A Friday ritual. 
A single photo - no words - capturing a moment from the week. 
A simple, special, extraordinary moment. 
A moment I want to pause, savor and remember. 




D'autres moments, chez SouleMama

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails