26.11.10

{this moment} - 23

{this moment} - 
A Friday ritual. 
A single photo - no words - capturing a moment from the week. 
A simple, special, extraordinary moment. 
A moment I want to pause, savor and remember.




D'autres moments, chez SouleMama

24.11.10

16:57 inside / outside




C'est un peu Noël, déjà, dans les odeurs de mandarine du goûter, mon objectif qui est revenu (réparé, et gratuitement) de SAV en deux semaines à peine, le parfum de vanille du premier Panettone de la saison, et le ruban doré qui entourait la confection.. Sans compter le calendrier de l'Avent qui se prépare (que je prépare!).. Un peu ambitieux peut-être, mais c'est mon premier.. Vous en saurez plus si j'arrive à mener à bien toutes mes idées! 
Un petit thé pour le goûter, et un coup d'oeil dehors aux derniers rayons du Soleil déjà disparu.. 
Cela m'a rappelé un lointain jeu entre bloggeuses, auquel j'avais participé à l'invitation d'Azélie, une photo de l'intérieur et de l'extérieur de notre chez nous, à l'heure où l'on se lève.. C'était l'été à l'époque! 


Et puis il faut croire que j'ai quelque-chose en moi de l'écureuil en hiver : hier, ma visite au magasin bio principalement pour des clous de girofles s'est soldée par un tas de petites graines! Petit épeautre, encore, (je n'y résiste pas), mélange de légumes secs pour minestrone, un mélange de céréales pour faire comme elle, du granola maison, (mais il me manque des flocons d'avoine) et farine de maïs pour faire des petits gâteaux vénitiens..
A suivre pour la petite cuisine! 

22.11.10

Impro tricot

(photo avec la vraie couleur de la laine.. )

Le voilà, ça y est, ce n'était pas vraiment prévu mais quelques photos correctes hier, de ce gilet m'ont décidées à vous le montrer aujourd'hui! 
Je voulais un cache-coeur, tricoté d'une pièce, de haut en bas (à la manière du Sweet Peasy, par exemple), sans coutures, comme j'aimerais que soient tous les patrons.. Et puis le fil bien rond et plein (Cérès de Bouton d'Or) m'a donné envie d'une texture à toucher, et comme j'avais bien envie aussi de faire du point de riz, c'était l'occasion! Je n'ai pas été déçue, il est parfaitement régulier ce fil, et se tient magnifiquement.. Quel dommage qu'il soit arrêté!
Au final, je ne suis complètement satisfaite de l'aspect de la bordure du col, parce que pour avoir la forme croisée, à partir d'un certain moment, j'ai monté plusieurs mailles à la suite, tous les deux rangs, et c'est dur de rattraper le petit décroché que cela crée, même avec le rang de mailles serrées qui fait la finition.. Si une tricoteuse plus expérimentée a une solution, je lui serais infiniment reconnaissante.. 




Enfin, mon but principal d'un tricot bien chaud est atteint, la double épaisseur de point de riz sur le petit bidon, ça remplit bien son office! Au point que souvent, elle décide de porter son cache-coeur ouvert! C'était bien la peine de me décarcasser.. 

19.11.10

{this moment} - 22

{this moment} - 
A Friday ritual. 
A single photo - no words - capturing a moment from the week. 
A simple, special, extraordinary moment. 
A moment I want to pause, savor and remember.


D'autres moments, chez SouleMama

15.11.10

La terre de mes racines - la terra delle mie radici

Jeudi, profitant d'un temps exceptionnel, nous sommes allés voir un vide-grenier dans un petit village que l'on ne fait que traverser, d'ordinaire, pas très loin d'ici. Hors de la route habituelle, nous avons découvert le visage caché de ce village préservé, sa petite église, son palmier et son lavoir encore en eau.. J'étais étonnée de ne pas le connaître, et en même temps, je me suis sentie vraiment chez moi, avec un sentiment d'appartenance à cette terre et à cette région.. Ces pierres, cette végétation,  cette architecture, tout est typique d'ici, de ce que je connais depuis toute petite, et ça m'a donné envie de ressortir de vieilles photos prises ça et là, au hasard de ballades dominicales, et de vous les faire découvrir.. 


Giovedi, approffitandoci di un tempo bellissimo, siamo andati a vedere un mercatino dell'usato all'aperto, in un paesino poco distante, ma dove di solito, si passa, senza fermarcisi. Fuori della solita strada, abbiamo scoperto il viso nascosto di questo paese antico, la piccola chiesa, la sua palma e il lavatoio sempre in acqua. Ero molto sorpresa di non conoscerlo, e allo stesso tempo, mi sono sentita proprio da me, con un sentimento di appartenenza a questa terra e questa regione. Queste pietre, questi alberi  e queste piante, quest'architettura, tutto è tipico di qua, di quello che conosco fin da piccola, e mi ha dato voglia di tirare fuori qualche foto, più o meno vecchia, scattate nelle passeggiate domenicali, e di farvele scoprire. 

   
    

Ces trois dernières photos sont celles de jeudi.. 
Queste ultime tre foto sono di giovedi

Et chez vous, c'est comment? A quoi ressemblent les lieux de vos racines? 
E da voi com'è? A cosa assomigliano i luoghi delle vostre radici?

13.11.10

Défi'13 - Mauvaise élève!?

Mauvaise élève du Défi'13, j'ai été absente longtemps (je ne compterais même pas..) et en plus je n'ai même pas travaillé pour, il se trouve juste que mon avant-dernier tricot en cours est de la bonne couleur, une couleur fanée, rose fané, plus exactement.. Mauvaise élève jusqu'au bout, il n'est pas fini. 
C'est pas ma faute, Madame, je n'ai plus de laine.. 
et en plus la couleur est en rupture de stock chez Kalidou (et pour 2 semaines, apparemment)
et même si une adorable tricoteuse de Ravelry m'en a envoyé une qui lui restait, elle habite en Finlande, c'est-à-dire que ça va pas arriver tout de suite.. 

Ceci-dit, j'ai fait ce mélange de fils complètement par hasard (faut-il l'avouer?) et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle je suis tombée en panne : quand j'ai reçu mes pelotes de BB Mérinos de Fonty, le rose layette était vraiment beaucoup trop "rose" (bonbon+malabar+barbie) à  mon goût, beaucoup plus que ce que j'avais vu à l'écran, et comme il me restait du rose de mon dernier Défi'13, ce rose mauve un peu passé, j'ai voulu essayer de les tricoter ensemble. J'ai tout de suite adoré ce chiné, la douceur et le moelleux des deux fils mélangés, alors j'ai continué avidement, même si je savais qu'il y avait fort peu de chances que j'arrive à tricoter, même en taille naissance, un petit gilet entier avec moins d'une pelote pour une couleur.
Alors non, en effet, même pour une petite taille, même avec un fil très fin comme l'alpaga, et même avec le fil en double, ça ne suffit pas, j'ai testé pour vous. Donc, j'ai dévissé mes aiguilles circulaires du câble, vissé les embouts de tricot en attente, posé le tout dans mon panier, et maintenant, satisfaite, j'attends la laine, patiemment...


Edit technique concernant l'outillage : les aiguilles circulaires que j'utilise sont les Knit Pro de Knit Pics,  interchangeables, et à la place des aiguilles, si on veut on peut visser ces embouts bien pratiques. J'ai trouvé les miennes chez Laine et Tricot, mais elles sont aussi vendues ailleurs.. 

12.11.10

{this moment} - 21

{this moment} - 
A Friday ritual. 
A single photo - no words - capturing a moment from the week. 
A simple, special, extraordinary moment. 
A moment I want to pause, savor and remember.



D'autres moments, chez SouleMama

5.11.10

{this moment} - 20

{this moment} - 
A Friday ritual. 
A single photo - no words - capturing a moment from the week. 
A simple, special, extraordinary moment. 
A moment I want to pause, savor and remember.



D'autres moments, chez SouleMama

3.11.10

Il était une fois un PIF..

Un jour, ma copine Céline m'avait écrit pour me parler d'un PIF (Pay It Forward, on s'inscrit chez une blogueuse qui promet de faire en envoyer un petit cadeau, et on promet sur son propre blog de faire la même chose, pour trois personnes), et me convaincre d'y participer.. Un peu hésitante au début, j'ai fini par jouer.. J'avais un an, normalement, pour envoyer à mes Pifettes (néologisme bloguesque..) un petit cadeau, et celle chez qui je m'étais inscrite aussi.. De celle-ci je n'ai plus eu de nouvelles, mais j'ai quand-même honoré autant que possible ma promesse. Val qui m'avait déjà tellement gâtée sans PIF a été la première à qui j'ai envoyé un petit quelque-chose fait de mes mains, que vous aviez aperçu..  




Il y avait aussi Aymelle dans les premières à vouloir participer, mais son dernier post, il y a plusieurs mois ne laissait présager rien de bon, je crois que la vie lui a joué un mauvais, mauvais tour, et n'ayant pas d'adresse postale, je n'ai rien pu lui envoyer, maintenant son blog est fermé, depuis peu. 
M.L si tu me lis, je pense bien à toi.


Et enfin, il me restait Mme Babioles à gâter, et ce fût chose faite cet été. Une petite pochette au crochet, encore, d'un modèle japonais qui me plaisait beaucoup, et un petit bavoir coloré pour son Loulou né dans l'intervalle.. 
 
Entre temps, j'avais aussi gagné chez elle, et j'ai reçu très récemment une enveloppe bien garnie, avec de très jolies choses, (bien malmenées par la Poste, par contre, malheureusement, il va falloir jouer du tube de colle!!)


Et en parlant des choses malmenées par la Poste, une enveloppe contenant une bricole pour remercier Cécile, s'est bel et bien perdue.. C'était juste un petit marque-page, (et envoyer quelque-chose au crochet, à cette virtuose des aiguilles et du fil sous toutes leurs formes, il fallait oser..) mais voilà, ils me l'ont perdu, et si je le montre ici, c'est que je ne crois pas que j'aurais envie de refaire la même chose, je suis trop déçue. 
J'avais pris un motif du Hexagonal Bag de Keiko Okamoto (du fameux Motif Book), crocheté en lin à broder DMC, pour que ce soit très fin, en bon marque-page qui se respecte. Enfin, il ne me reste que quelques photos, et une déception à surmonter pour retrouver l'inspiration!


1.11.10

Troizan, mon amour ma vie


A "troizan", elle a encore des bras tout fins (17cm de diamètre) et un bidon tout rond, qui émeuvent la maman, elle a toujours les longs cils hérités de son papa, et les yeux verts foncés de ma petite soeur. Un caractère bien trempé (pour ne pas dire, de cochon) est apparu récemment à mes yeux, me laissant parfois désemparée devant des caprices d'anthologie où la demoiselle commence par refuser une punition et fini par trépigner et taper du pied de rage, toute seule dans sa chambre.. Et aucun "chantage" ne fonctionne avec elle, même si je n'aime pas du tout le principe, les rares fois où l'on y a eu recours, c'est resté sans effet, elle assume totalement et sereinement, et ne reviens jamais sur sa décision.. 
D'un autre côté, un petit coeur très sensible, qui la fait fondre en sanglots en regardant "Mon voisin Totoro", quand la petite soeur se perd (alors même qu'elle a du le voir une trentaine de fois, et connaît la fin..) et aussi à la lecture de la dédicace d'un livre laissé pour elle pendant mon séjour à l'hôpital, et qui lui a rappelé mon absence.. Etrange, alors que sur le moment, elle ne l'avait pas si mal vécu, maintenant la possibilité d'une absence est souvent vécue avec la peur que je parte à l'hôpital..
A "troizan" elle ne sait pas encore mentir, et elle se sent blessée si les autres enfants mentent.. 
A "troizan", elle nous dit des "sucrés" à l'oreille, et elle nous demande si on va à "nos" maisons, parce que "notre", c'est trop difficile à dire.. Il y a aussi un petit garçon à l'école qui s'appelle "tablo", mais qui n'est pas gentil parce qu'il voulait tenir la main.
A "troizan", elle voudrait bien avoir "troizan et demi", quand on va souffler les bougies.. et aussi on arrêtera de prendre la sucette pour dormir cet après-midi (un futur indéfini "cet après-midi", chez nous), parce que comme ça on aura un parapluie de grande-fille: le rêve.. Elle a même parfois réellement essayé, en donnant la sucette à Papa pour qu'il l'emporte avec lui au travail, mais si l'intention était bonne, au moment de vraiment s'endormir, elle a fait machine arrière.. (et heureusement qu'il ne l'avait pas vraiment emportée..)
A "troizan", elle gratte une guitare en chantant "Ainsi font font font", on danse volontiers et surtout aux mariages, même le rock en tenant les mains et en se faisant tourner, avec des petits garçons que l'on ne connaît pas. On chantonne aussi les comptines apprises à l'école, et on essaie aussi de faire des blagues, et de changer les paroles des airs bien connus,  (comme Papa)..

A "troizan", elle connaît les princesses par leur petit nom, elle n'a que le rose comme couleur préférée mais elle ne peut pas décemment danser sans une robe.. qui tourne. Mais les héros préférés restent Totoro, Kiki la petite sorcière et Martine (petite maman). 

Trois ans après, je n'en reviens toujours pas de la façon dont elle a changé ma vie, dont elle m'a révélée à moi-même, je ne savais pas avant qu'elle naisse combien elle me comblerait et m'émerveillerait. Je ne sais plus comment c'était avant elle, j'ai l'impression que c'était une autre vie, et je n'espère qu'une chose, c'est qu'un autre petit être vienne nous prouver que l'on a des réserves infiniment renouvelables d'amour à donner. 

Le premier novembre était aussi l'anniversaire de mon grand-père, qui était à la fin de sa vie quand elle est née et l'a juste rencontrée, une fois. Sachant qu'elle était née le même jour que lui, il lui avait prédit un "fort caractère", comme lui. Elle me paraît bien partie pour, je dois bien l'avouer.. 


Pour toi, mon Papy

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails