30.12.10

Dans ma hotte..

Si j'étais le Père (ou la Mère) Noël, j'aurais une hotte, et des petits lutins qui m'auraient aidée à faire les cadeaux pour tout le monde. Bon, je n'ai ni la hotte, ni les lutins, mais avec mes deux petites mains, j'ai réussi à faire deux bonnets (deux et demi même, si on compte bien) et j'en ai bien encore 3 en préparation. 
Le premier, terminé au moins 10 jours avant Noël (une grande première pour moi, un cadeau maison avec autant d'avance..) : un 16 Sixteen Cable pour ma maman. Je le lui avais promis, et j'ai trouvé même le moyen d'utiliser de la laine de mon stock. C'est la Tao de Bouton d'Or, épuisée je crois, achetée sur ebay l'an dernier, laine et mohair, vraiment très douce, dans un gris cendre. J'ai tricoté le petit modèle et la petite taille, car ce bonnet, (ou en tout cas le mien, en Cascade 220) se détend beaucoup. J'ai pris toujours autant de plaisir à le tricoter que le mien l'an dernier!  (mais je crois que je ne vous  l'avais peut-être pas montré ici.. à vérifier, et réparer..)






Pour ma soeur, le challenge était différent. Elle travaille un mois sur deux en République Tchèque, et autant vous dire que là-bas, les températures basses battent nos records de froid à plate couture. Donc, j'ai décidé qu'un simple bonnet ne suffisait pas, qu'il fallait le lui doubler. 








Je n'ai pas trouvé de modèle qui me plaise, et qui soit doublé, sur Ravelry, du coup, j'ai tenté un mélange de modèles.. Un modèle tout rond et tout simple pour faire l'intérieur, la doublure, que je voulais faire unie, en Jo Sharp Silkroad, que Granoland m'avait offerte, mais il ne me restait qu'une pelote, et comme le modèle en prévoyait deux, j'avais grand'peur que cela ne suffise pas.. Je me suis résolue à faire finalement des rayures, en Debbie Bliss Donegal Luxury Tweed, fil à peu de chose près équivalent au Jo Sharp Silkroad. L'intérieur est tricoté en 4,5 mm. J'ai ajusté la longueur au fur et à mesure, sur ma tête, avant de faire quelques diminution en plus d'une bordure en côtes 1/1, de peur que le bonnet ne tienne pas bien sur la tête (un gros défaut pour un bonnet qui doit tenir chaud!). Après les côtes, j'ai tricoté un rang de jersey simple, puis un rang à l'envers pour marquer la pliure de ce qui serait la bordure. Après le rang à  l'envers, toujours en Jo Sharp, j'ai changé d'aiguilles pour passer en 3,5, et augmenté de 18 mailles en tout, pour arriver au nombre de mailles pour la plus petite taille prévue pour le Wurm (il faut un peu chercher sur le site, il n'y a pas de lien direct..), dont j'avais choisi le modèle pour faire l'extérieur. J'avais déjà essayé de le tricoter ce bonnet, et avec la Jo Sharp, la même, mais il s'était avéré trop large pour moi, et il ne me plaisait pas dans cette laine. Ensuite, j'ai pris mes deux fils d'alpaca drops (écru et gris, mon mélange préféré) et suivi les instructions du modèle normalement, si ce n'est que je n'ai fait que 7 sections de jersey envers, au lieu des 10 prévues, car ma petite soeur ne voulait pas un bonnet trop slouchy. De plus avec l'épaisseur de la doublure, il n'aurait pas été assez souple pour supporter plus de longueur. 
J'ai eu quelques soucis au moment de finir le bonnet et de rentrer le fil, vu que je n'avais pas accès à l'envers du bonnet, qui se trouve dans la doublure..
J'ai fait de mon mieux, et j'ai l'impression que ça ne va pas trop mal.. 

23.12.10

23 décembre






Le temps de l'Avent touche à sa fin, déjà.. Ici comme un pense-bête pour l'année prochaine, quelques-unes des réalisations faîtes ensemble, avec ce que l'on a trouvé dans les petits sachets. Quelques décorations toutes faîtes, bougie en forme de sapin en cire d'abeille, flocons transparents en plexiglas comme du verre, et surtout beaucoup d'autres à fabriquer, boules, petits porte-bougies en forme d'étoiles et recouverts de papier de soie coloré, petit sapin en bois à décorer et encastrer pour le faire tenir debout, lentilles qui ont poussé comme la mauvaise herbe, orange piquée de clous de girofle, mendiants, lanterne de San Martino sur une idée d'Ester, et aussi des friandises. Des petits coeurs en chocolat, des bonbons à la violette à l'ancienne, les "petits pois et lardons" et les mûres et les framboises de notre enfance, des bûchettes de praliné, quelques "martises" comme dit la petite souris qui n'arrive pas à prononcer le premier "s" du mot, des speculoos en emballage individuels colorés et très bons, des nougats de Papy.. Et dans les choses "achetées", une petite perforeuse  de scrap en forme de fleur, (un franc succès : le sol de la maison est régulièrement jonché de fleurs, c'est très poétique) et un mini playmo, petite fille avec deux chevreaux et un biberon, à tout petit prix..  
Je n'ai pas tout photographié, mais je le ferais pour les réalisations qui ne l'ont pas été et qui restent (pas celles qui sont déjà mangées, bien sûr.. ) 
En somme, faire ce calendrier avec autant de préparation de ma part m'a permis de réellement entrer dans l'attente de Noël, sans les creux  au moral qu'il peut y avoir en décembre, quand on ne sent pas encore Noël.. Et la petite souris a été enthousiaste! Côté bricolage, cela a été un peu un laboratoire d'essais pour moi, j'ai testé des choses que je n'avais jamais faites, et c'était intéressant, même si je ne suis pas convaincue par tout..  
Reste que je ne pense pas avoir autant de choses à tester et réaliser l'an prochain.. il faudra changer de registre!! 
Il ne me reste qu'à vous souhaiter un Joyeux Noël et de passer de bonnes fêtes, entourées de ceux que vous aimez! 

20.12.10

Dans le petit chemin - Vieni, vieni via con me..

Matières couleurs, sensations, lumières de l'hiver.. Ma petite promenade photographique du dimanche ne montre rien d'extraordinaire, juste un instantané de l'hiver.. 
Je suis restée presque jusqu'à la nuit dehors, je n'avais pas froid, je me suis emplie les yeux.. 
J'ai trouvé des couleurs, des formes, de la vie alors que tout semblait vide et froid et désert, à première vue.. 

Si tratta di materia, colori, sensazioni e luci dell'inverno. La mia passeggiata domenicale non fa mostra di cose straordinarie, soltanto una foto istantanea dell'inverno.
Sono rimasta quasi fino a notte piena fuori, non sentivo il freddo, ho riempito i miei occhi. 
Ho trovato colori, forme, vita, mentre tutto sembrava vuoto, e freddo, e deserto, a prima vista..











17.12.10

{this moment} - 26

{this moment} - 
A Friday ritual. 
A single photo - no words - capturing a moment from the week. 
A simple, special, extraordinary moment. 
A moment I want to pause, savor and remember.



D'autres moments, chez SouleMama

13.12.10

Défi'13 - Même pas exprès

Je ne l'ai pas fait exprès, j'avais envie de le faire depuis un bon moment, commandé la laine (sur la boutique Etsy de Madelinetosh), et puis je me suis rendue compte en lisant Cotcot, je crois, que ce tricot irait très bien, avec le thème géométrie de ce mois.. Alors tant mieux! 
Le voilà! J'ai commandé la Madelinetosh pour l'occasion, vu que j'avais très envie de l'essayer, depuis un bon moment. Je n'ai pas été déçue sur la qualité du fil, une merveille, et ce n'est rien de le dire,  mais par contre, l'écran de mon mac me joue des tours sur la couleur, elle est bien plus rosée en réalité que ce que je pensais.. Mais en fait, ensuite, je me suis rendue compte que le moment de la journée, et la lumière, changent réellement la perception de sa couleur.. presque indescriptible.
Il y a des moments où je la vois beige vraiment rosé, d'autres dorée avec des reflets cuivrés, mais celle que je préfère c'est quand elle a une couleur de banane, avec du miel et une pincée de cacao (ou de cannelle..) ça, ça me parle! Du coup, j'y ajouté une gousse de vanille : une bordure en fil double d'alpaga noir, au crochet, après avoir essayé 3 versions de couleurs et de mélanges de couleurs différents (qui du coup, ne s'accordaient pas toujours avec toutes les variations de la couleur du fil.. ), après avoir tricoté un rang et rabattu les 220 mailles, après avoir détricoté les mailles rabattues et le rang de couleur, plus un rang avec la madelinetosh pour rabattre avec elle, et me rendre compte au trois-quart du rabattage que je n'aurais pas assez de fil (j'avais défait un rang du motif avec la maille glissée.. qui utilise beaucoup moins de fil que le rang entièrement tricoté), j'ai détricoté de nouveau les mailles rabatues, et détricoté encore un rang, avant de enfin pouvoir rabattre toutes mes mailles!! 
Ce ne serait pas moi si tout marchait parfaitement du premier coup et sans bidouillages.. 


Edit du soir : Désolée, je ne vous avais pas prévenues que je ne pourrais pas vous lire, ni vous répondre dans la journée, ce post était programmé.. et pour info, le nom du modèle, que je ne vous ai même pas dit, c'est le Honey Cowl de Madelinetosh, vous pouvez trouver le patron, gratuit, même sans être sur Ravelry, ici.


12.12.10

Dans le ciel de décembre - Nel cielo di dicembre





Je vous emmène avec moi, dans une petite promenade en solitaire, comme ça ne m'arrive presque plus jamais ( je devrais vraiment laisser la petite souris de temps en temps chez la nounou, quand je ne travaille pas..) une échappée du dimanche après-midi sur les petits chemins de la campagne de mon enfance, celle qui ne change pas, qui respire le calme, où l'on n'entend que le grondement du Mistral glacé dans les hautes cimes des arbres. Je suis partie avec le soleil, et rentrée qu'il disparaissait déjà, par le chemin des noisettiers. Le Mistral m'a glacé les doigts (sans gants), rosit les joues et le nez, m'a poussée à l'aller et m'a transpercée au retour, mais bizarrement, cet élément incontournable ici, le vent du Nord me plaît, m'apaise et fait partie intégrante de moi, quand il m'accompagne sur les chemins, il me parle, me gronde peut-être, mais il ne me fait plus peur comme quand j'étais petite et qu'il rugissait dans le platane de la maison, la nuit,  il est avec moi, partie d'un Tout, petit élément vertical posé sur la Terre. 


Vi porto con me, nella mia piccola passeggiata, solitaria come non mi succede mai più (dovrei veramente lasciare la bambina dalla nounou ogni tanto, quando non lavoro), una fuga all'improviso, di una domenica pomeriggio, nei cammini di campagna della mia infanzia, quella che non cambia, che respira la calma, nella quale non si sente altro che il brontolio del Maestrale gelido negli alberi alti. Sono partita con il sole, e tornata che stava già sparendo dietro i monti, dalla via degli alberi di nocciole. Il Maestrale mi ha ghiacciata le dita, senza i guanti, e fatto arrossire le guance e il naso, mi ha spinta all'andata, e penetrata nelle ossa al ritorno. Ma stranamente questo potente vento da Nord mi va bene, da qualche anno, mi placa, e fà parte di me quando mi accompagna sui cammini. Mi parla, mi rimproverà forse, ma non mi spaventa più come da piccola, quando ruggiva nel platano immenso di casa, di notte. Sta con me, sono parte del Tutto, piccolo elemento verticale appoggiato sulla Terra.

10.12.10

{this moment} - 25

{this moment} - 
A Friday ritual. 
A single photo - no words - capturing a moment from the week. 
A simple, special, extraordinary moment. 
A moment I want to pause, savor and remember.



D'autres moments, chez SouleMama

8.12.10

Un petit tour..


de manège mais pas seulement... 
Un petit tour, oui, mais où? 
Une d'entre-vous a eu la réponse il y a quelques jours, mais est-ce que les autres sauraient deviner? 
Juste comme ça, pour le plaisir, et la curiosité? 

  
  
  

 Des indices se cachent (à peine), et si je vous montre les dernières images, je crois qu'il n'y aura plus de secret.. 





LinkWithin

Related Posts with Thumbnails