3.8.11

En attendant les vacances II






En attendant les vacances, redécouvrir les environs de chez nous, un peu perdu dans un vallon, à l'écart des voies de communication, mais en même temps, tout proches. 
Petite, on y allait faire des pique-nique, sous les chênes et au bord de l'un des trois ruisseaux qui confluent  dans ce vallon et donnent son nom au lieu "Aiguebelle", les belles eaux. Encore une abbaye cistercienne, habitée celle-ci, qui fait que l'on ne peut voir l'abbaye que de l'extérieur, exceptée la petite basilique, où l'on peut entrer. 
Je ne m'en rappelais pas d'ailleurs, pas bien, de l'intérieur, et j'ai été surprise de voir la place occupée par les stalles des moines, l'église n'est pas grande et presque toute la longueur de la nef est prise par les stalles, espace limité par une grille pour respecter la clôture. Il reste quelques bancs et la tribune pour les personnes extérieures. Et à voir cet espace, sans pouvoir y accéder, et les grands livres de prière posés sur les lutrins, j'avais l'impression d'être un peu voyeuse. C'est leur espace, leur vie, leur maison même.
Et puis aussi le Mémorial de Thibirine : l'abbaye Notre-Dame de l'Atlas,  dont faisaient partie les frères trappistes tristement célèbres du film "Des Dieux et des Hommes" était issue de cette abbaye. 
Voilà pour la minute culturelle. Reste que c'est un endroit superbe, tellement bien exposé qu'on y trouve des figuiers de barbarie florissants, comme si on n'était au bord de la mer (et c'est le seul endroit de ma région où j'en ai vus..) On y retournera, peut-être à l'automne, pour voir cet endroit sous une lumière moins franche. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails