30.9.11

{this moment} - 55




{this moment} - 
A Friday ritual.
A single  photo - no words - capturing a moment from the week. 
A simple, special, extraordinary moment. 
A moment I want to pause, savor and remember.


D'autres moments chez Soulemama

23.9.11

Déballage d'automne


J'avais un peu perdu l'inspiration côté tricot, depuis mon dernier ouvrage, fini en août (le 18, ce qui signifie que ça fait plus d'un mois que je n'ai pas touché une aiguille à tricoter, c'est quand-même très rare chez moi!), et avec ma couverture au crochet qui n'en finit pas, je suis restée occupée tout en me demandant ce que j'allais bien pouvoir me tricoter. Il y a plein de belles choses qui sont sorties, c'est vrai, et ma to do list ne fait que s'allonger, mais justement, peut-être trop, trop de belles choses, et aucune qui m'inspirait plus qu'une autre.. Incapable de choisir, de trouver le bon fil, j'ai commandé de la laine, en pensant que peut-être de jolis fils allaient réanimer la flamme, mais ça n'a pas marché. 
Et puis enfin, j'ai pensé aux prochains anniversaires de mes neveux, et j'ai pensé à plusieurs choses.. Un petit pull en Lett Lopi (en taille 2 ans, quel bonheur), un bonnet en jacquard (ce sera une première, mais ça me tente bien,  et celui qu'elle avait fait m'avait beaucoup plu), un autre bonnet, pour une de mes belles soeurs si j'y arrive (elle a son anniversaire début octobre..) J'ai reçu ma commande aujourd'hui, et quand j'ai vu sa photo, ça m'a fait rire, parce que j'avais à peu près la même chose à côté de moi.. Voilà. En plus de ces projets, du réassort sur des pelotes de Cascade que je n'avais qu'en 1 exemplaire, et de quoi tricoter un ou deux gilets pour la petite souris, qui seront à tricoter en taille 4 ans par contre.. 
Alors voilà, il suffisait de penser à faire plaisir plutôt que de se faire plaisir, pour retrouver l'inspiration.. 

20.9.11

Hier, l'été





Hier c'était encore l'été. Les abeilles étaient nombreuses à butiner les fleurs de sedum. On a goûté dans le jardin, et il faisait chaud. Des graines de roses trémières semées ont germé, pour mon plus grand bonheur, alors que j'hésitais à les semer maintenant.. Et puis je me suis fiée à la nature : si les graines sont prêtes maintenant, c'est bien qu'on peut les semer! 
En pleine terre, elles n'ont pas germé, il a fait trop chaud et sec, en n'étant pas sur place, je n'ai pas pu les arroser assez souvent. Mais dans les godets, après une dizaine de jours, des petites tiges vertes sont sorties de terre, l'une après l'autre, certaines avec encore la gousse de la graine au bout de la tige, c'est étonnant! 7 petites plantes à ce jour, sont en train de grandir. J'ai lu que quand elles ont 4 feuilles, on peut les planter à leur emplacement définitif, je suis déjà en train de les imaginer fleuries, l'an prochain. 
Hier c'était l'été, et puis l'automne est arrivé. 
Et je crois bien que c'était un peu trop brutal, j'ai déjà pris un vrai coup de froid. Infusion de thym au miel pour le goûter, ça s'impose et je vous passe les détails de mon état. Et j'ai du ressortir mon travelling woman pour réchauffer mon petit cou.
Mais enfin, il fait de nouveau soleil aujourd'hui, c'est déjà ça.. 

16.9.11

{this moment} - 54



{this moment} - 
A Friday ritual.
A single  photo - no words - capturing a moment from the week. 
A simple, special, extraordinary moment. 
A moment I want to pause, savor and remember.


D'autres moments chez Soulemama

13.9.11

Défi'13 - à l'arrachée!



Voilà, je me suis rendue compte ce matin, en arrivant au travail, que le lendemain du lundi 12, c'était le mardi 13. Véridique. 
Et moi qui pensait avoir le temps tranquillement de faire les photos demain.. ça m'a fait tout bizarre ce matin au bureau de réaliser que non, c'était bien aujourd'hui le Défi'13
Et encore, il est fini pour de bon (depuis le 18 août), bloqué même, fils rentrés et bouton cousu (bon le bouton ça fait 2 jours). Mais voilà, je n'ai que deux photos en cours de tricot à vous montrer.. Allez promis, je fais de vraies photos dès demain! Voilà, ça y est, c'est fait, même si je ne suis pas complètement satisfaite de ces photos.. 
Pour le thème (je n'ai pas encore regardé ce qu'il y a dans la galerie, pour tout dire), quand j'ai tricoté ce petit pull, pour moi c'était en pensant à l'école, je voyais ma petite souris dans sa classe, le matin, où quand je l'habille, quand il faut penser à la couvrir pour la journée.. Bref, c'était ma petite écolière que je voyais déjà.
Modèle Neighborly by Jennifer Casa gratuit sur Ravelry, alpaga drops (6736) et Guéret de Fonty (bois de rose), bouton vintage récupéré.. je ne sais plus où (oui oui, là on ne le voit pas en fait.. c'était en prévision des futures photos...) La couleur du bouton n'était pas forcément la plus évidente, mais la forme m'a conquise pour ce modèle.. 



9.9.11

{this moment} - 53




{this moment} - 
A Friday ritual.
A single  photo - no words - capturing a moment from the week. 
A simple, special, extraordinary moment. 
A moment I want to pause, savor and remember.


D'autres moments chez Soulemama

7.9.11

La rentrée


La rentrée de l'école s'est bien passée. Pas de stress. Une certaine impatience et excitation dans les jours précédents, mais rien de bien préoccupant. L'arrivée dans la classe par contre, m'a fait douter : à voir les autres enfants que je ne reconnaissais pas pour la plupart, les voir grands, et puis les tables disposées presque comme des bureaux, j'ai eu peur de m'être trompée de salle. Par deux fois j'ai du vérifier sur la liste affichée à l'entrée que c'était bien là qu'était inscrite ma fille. Je n'en revenais pas, mais c'était bien là. La maîtresse a aussi vérifié sur sa liste, et c'était bon, alors je me suis dit que ça devait être la bonne classe finalement. Il me fallait des preuves.. 
Pas de souci, un peu de timidité devant une nouvelle classe et une nouvelle maîtresse, mais aucune hésitation pour aller s'asseoir à une table, prendre une feuille et un feutre (le rose) pour commencer immédiatement un dessin (pour moi). 
Il paraît qu'elle s'est endormie au fond de la classe pendant le moment calme, de repos, en début d'après-midi, mais elle ne me l'a pas dit. Le changement de rythme de sommeil, pour ma grosse dormeuse est un peu rude, mais elle tient encore bien le choc. Elle a dormi ce matin, jusqu'à 9h30, pour compenser, et je pense qu'elle doit être en train de dormir aussi à l'heure qu'il est.
Le changement de rythme est aussi pour moi, mon mi-temps est réparti de manière différente cette année, et je dois dire que s'il me convient bien, je suis un peu frustrée du peu de temps que j'ai à passer avec ma fille. Avec ses journées à plein temps à l'école, et pour pouvoir conserver la nounou (on y tient beaucoup) que l'on a, on avait dû convenir de laisser la petite souris le mercredi après-midi chez elle, pour qu'elle n'ait pas uniquement les heures du périscolaire. Mais voilà, du coup, en semaine je ne suis avec ma petite souris que le mercredi matin, l'an dernier je l'avais le mercredi toute la journée et le vendredi après-midi.
Alors peut-être que quand l'hiver sera venu, j'apprécierais plus d'avoir quelques heures libres pendant qu'il fait encore jour (c'est-à-dire avant 17h30), et de ne plus être rythmée sur les siestes et les réveils, mais pour le moment je ne suis pas habituée, et..  elle me manque.
Je me dis que je vais essayer de faire toutes les taches d'intendance-bonheur (copyright Agathe) pendant ces heures, pour profiter au mieux du temps que l'on aura toutes les deux, (et pas uniquement pour blogger et tricoter). D'ailleurs, je vous laisse, j'ai des courses à faire, pour pouvoir refaire des petits gâteaux au maïs.. Bonne rentrée chez vous! 

3.9.11

Le soleil pour le goûter


Voilà plusieurs mois, plus d'une saison en tout cas, que je voulais faire ces petits gâteaux-là. Leur couleur jaune vif était très invitante, et la recette m'évoquait le souvenir des "pannocchie" italiennes à tremper le matin, dans le thé : j'ai acheté aussitôt la semoule de maïs fine. Et puis j'ai laissé passer du temps, la saison m'inspirait moins la confection de biscuits et puis en revenant de vacances, j'avais bien envie finalement de les faire. La canicule du mois d'août m'a encore retardée (avec 28 ou 29° C dans l'appart, je n'ai même pas imaginé allumer le four..) et puis voilà. La veille de la reprise de la petite souris chez sa nounou, enfin, je me suis lancée. Et puis aujourd'hui ici, il fait gris, j'avais bien envie de vous montrer du soleil pour le goûter. 

La recette vient d'ici, et étant une recette italienne, j'ai bien cherché une version originale, mais sans trop de succès, deux ou trois versions très similaires à la version française, et une autre version qui, après coup, vaudrait le coup d'être testée, avec la polenta cuite. Les italiens que je connais ne connaissaient pas ces biscuits. Mais peu importe, ils m'inspiraient alors voilà ma version modifiée de celle de Cakes in the City :
210g de farine (bio semi-complète)
210g de semoule très fine de maïs (bio aussi)
100g de sucre (j'ai diminué le sucre)
1/2 sachet de levure chimique
150g de beurre mou
4 jaunes d'oeufs
1 cuil. à soupe d'eau de fleur d'oranger (+1 cui. à soupe d'eau)

Le procédé est hyper simple : on mélange d'abord tous les ingrédients secs, puis on ajoute les jaunes d'oeufs et le beurre très mou, et l'eau de fleur d'oranger. La cuillère à soupe d'eau supplémentaire vient de ce que ma pâte était trop sèche, et les deux c.à.s. de liquide ont suffit à la rendre assez souple.
On fait ensuite reposer la pâte en boule au frais, pendant 30 min., ensuite en divisant la pâte en deux, on forme des rouleaux de pâte assez réguliers et compacts si possible, d'environ 5 cm de diamètre, que l'on enveloppe dans du film alimentaire avant de les mettre 20 min au congélateur. Cette étape sert avant tout à pouvoir couper des tranches de 1/2 cm d'épaisseur environ, des rouleaux de pâte. Sinon, on peut étaler la pâte et la couper à l'emporte-pièce ou au couteau, mais c'est une pâte sablée, friable, donc, et elle pourrait être difficile à manipuler.
Préchauffer le four à 150°C, couper les rouleaux de pâte en tranches et les mettre sur une plaque recouverte de papier cuisson. Pour moi, 15 à  20 min de cuisson ont été nécessaires, le bord commençait juste à se colorer. Et ils se sont légèrement étalés à la cuisson, donc bon à savoir, espacer les disques de pâte d'un peu plus de 3 cm.
Verdict : c'est bon, bien que un peu plus gras que ce à quoi je m'attendais, et un peu sucré à mon goût. Mais surtout ce qui me gène c'est que la semoule de maïs n'étant pas cuite dans un liquide, elle reste croquante, et on a parfois l'impression d'avoir mangé de la polenta crue. C'est léger comme impression, et ça ne nous empêche pas de les manger, mais à refaire je ferais différemment : soit avec de la farine proprement dite de maïs, et pas de la semoule, soit avec une recette différente qui prévoit de faire cuire la semoule de maïs, comme de la polenta, avant de l'utiliser. Il me reste la moitié de mon paquet de semoule de maïs, alors c'est dit, je réessaierai! 


2.9.11

{this moment} - 52



{this moment} - 
A Friday ritual.
A single  photo - no words - capturing a moment from the week. 
A simple, special, extraordinary moment. 
A moment I want to pause, savor and remember.


D'autres moments chez Soulemama

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails