26.10.11

Les vacances utiles

Polpettone gourmand aux cèpes - Polpettone goloso, con porcini
Une semaine depuis mon dernier post, et je touche juste terre.. Les vacances enfin! 
Utiles pour se reposer enfin, la petite comme la grande (le grand lui, n'a pas la chance d'être en congés cette semaine)
Pour reprendre en main un peu la cuisine et se remettre aux fourneaux (recette , juste améliorée avec des cèpes secs de l'an dernier, pour finir les réserves)


Pour se changer les idées en visitant les amis parisiens de retour "au pays" (et souffler en avance 4 petites bougies)


Pour tricoter enfin, le joli gilet à torsades de Solenn, en cascade 220 après mille hésitations (dont elle pourrait témoigner) et en changeant d'avis encore, au dernier moment


Petite brebis qui prend la pose et me regarde droit dans l'objectif
 Quant'è fotogenica la pecorella che mi guarda dritto nell'obiettivo? 
Pour voir en vrai, un petit agneau né dans la nuit, et même le caresser sous la surveillance soupçonneuse de sa mère (et se croire dans la crèche, en avance)

Oh, ah oui, j'oubliais, des vacances accessoirement pour la petite souris, pour préparer et servir une petite otite de saison à sa maman, ce qui est un bon prétexte pour regarder "Les Aristoc*ats" sur le canapé avec la bénédiction maternelle..

19.10.11

Instantané du mercredi

Instantané de retour du travail, 18h19, de la cuisine pendant que l'eau  du thé chauffe

Voilà, ça  y est, il pleut (un petit peu), il fait un vrai temps d'automne, du vent, humide et froid en plus. Cette semaine est une semaine de travail à temps complet pour moi et j'ai bien du mal à trouver le temps de tout faire.. et je ne parle que de ce que je suis sensée faire, même pas de ce que j'aimerais, qui est, pour le coup, de l'ordre du surnaturel. 
Enfin c'est déjà le milieu de la semaine, et j'en suis bien contente. Juste une petite escapade ici ce soir pour donner signe de vie. 
La petite souris a innové hier, dans le registre épuisement total.. Elle s'est endormie dans la voiture, à 18h15, pendant les 5 min de trajet où je la ramenais de chez la nounou. Elle s'est endormie tellement profondément et instantanément que j'ai du la porter, et tant pis pour mon dos, pour monter les 3 étages, elle n'a pas bronché, pas plus quand je l'ai posée sur son lit, que quand je l'ai à moitié déshabillée (en pensant que ce serait pour une petite heure, peut-être). En fait elle est restée totalement immobile (les bras en l'air) sur le dos, dans la position où je l'ai déposée, pendant plusieurs heures..  Et non, elle ne s'est pas réveillée. Vers 22h30 je me suis aperçue qu'elle s'était mise elle même sous les draps, mais elle n'a pas donné signe de vie avant ce matin, à l'heure habituelle de son réveil.  
Elle a juste dormi, comme un bébé, pendant plus de 12h.
J'aimerais bien en faire autant.. 

14.10.11

Mes épis de maïs- Le mie pannocchie

Merci Margherita pour la tasse à café que j'adore

Après mes essais de biscuits à la semoule de maïs pour faire les Zaletti, puis à la farine de maïs parce que la semoule était trop présente à mon goût, il ne me restait plus qu'à essayer la recette des Pannocchie (en italien épis de maïs) donnée par Mulin* Bianc* sur les paquets de ces biscuits pour le petit déjeuner italien, que j'aime tant. 
Je l'ai trouvée donc, testée, un peu modifiée, mais je suis plutôt contente du résultat! 
Mes proportions : 
290g de farine de maïs
225g de farine blanche
150g de beurre
200g de sucre
40g de corn flakes (non sucrés) réduits en poudre
1 oeuf entier
40g de lait
1 sachet de levure
1 pincée de sel

Travailler le beurre avec le sucre jusqu'à obtenir une crème bien mousseuse, ajouter les autres ingrédients sauf les farines et la levure qui sont incorporés en dernier, petit à petit. Travailler jusqu'à obtenir une boule de pâte homogène. 
Mettre au frais le temps de mettre le four à préchauffer, (th.6, 180°C) et de préparer la plaque de cuisson recouverte de papier cuisson ou beurrée. 
Etendre la pâte sur une hauteur de 3-4mm et découper les formes avec des emporte-pièces. (Option : confier une petite boule de pâte à votre aide-cuisinière qui se régalera à l'étaler et à imprimer les formes des animaux pendant un bon moment, et pourra aussi manger sa boule de pâte, petit à petit. Avant d'en redemander.)
Déposer sur la plaque et faire cuire 10 à 12 minutes. 

Ils sont parfaits pour tremper dans le thé ou le café, d'une jolie couleur dorée et les corn-flakes en poudre donnent un côté craquant, presque croustillant au biscuits que j'aime bien. A refaire par contre, je mettrais un peu moins de sucre, la prochaine fois. 
A vous d'essayer si ça vous tente! 

9.10.11

Le bruit de l'automne



Je suis restée admirative ce matin, devant ces feuilles, celles de figuier en particulier qui ont pris une couleur et un aspect incroyable, un velours d'or roux.. Celles de l'arbre de Judée ensuite, qui palissent en révélant le parcours de la sève, et celles du tilleul, qui forment un épais tapis et recouvre le sol et la végétation comme un manteau de neige.  
Il n'y a plus de soleil ni d'herbe verte, les fleurs se font rares, mais j'aime quand-même ce jardin après sa mue d'automne. 

7.10.11

Premières laines de saison


Les voilà, les premiers de l'année, les premiers bonnets, tous les deux ratés, l'un à la suite de l'autre.. Il y a de quoi rager un peu!
Tous les deux trop grands, mais comme je n'avais personne pour porter les bonnets au moment de faire la photo, ils font presque illusion, finalement.. 

Le premier est le Crooked Paths de Melissa Labarre, et je me suis régalée à le tricoter, vraiment. Mon échantillon était bon, pour le jersey et pour le motif (j'ai fait pas un mais bien les deux échantillons, c'est notable!!) 


Le deuxième devait être pour mon neveu, qui a 6 ans et une petite tête, mais malgré un échantillon bon, lui aussi, il est beaucoup trop grand : Norwegian Star Earflap Hat. Les points positifs, ceci-dit, sont que j'ai tricoté mon premier motif  jacquard, sans difficultés et avec grand plaisir, même si je ne suis pas du tout rentable, rapport au temps que je met pour le tricoter : je n'ai pas encore trouvé le biais pour tenir mes deux fils et ne pas en lâcher un quand je ne le tricote pas. L'autre point positif c'est que j'ai utilisé uniquement des restes (de Cascade 220) pour le tricoter, et c'est aussi un motif de satisfaction! 
En fait l'auteur du patron recommandait de modifier la taille d'aiguilles si l'échantillon était trop grand et non pas le nombre de mailles, à cause du motif j'imagine, mais pour moi, tricoter la cascade en 4mm ne m'allait pas du tout, le tricot était trop serré, je pense que si je le refais il faudrait que j'enlève carrément le nombre de mailles d'un motif entier pour tomber juste. Mais oui, je crois que je le referais, celui-là aussi, ou bien une autre version avec ce motif, je l'aime vraiment beaucoup!


Et enfin, heureusement quand-même, mon en cours actuel qui (pour l'instant) n'est pas raté, monte doucement, en Lett-Lopi (couleurs taupe, n°85) pour le plus petit de mes neveux qui  aura bientôt deux ans. En fait la laine est plus douce en pelote qu'une fois tricotée, mais j'aime beaucoup ce fil, il y a de subtiles variations de teinte et un texture que j'aime bien, j'espère que ça ne grattera pas trop à porter. C'est rare pour moi de tricoter petit garçon, mais ce modèle était trop mignon.. Pas grand'chose à voir pour le moment, mais.. à suivre.. 


3.10.11

Octobre

Asters
 
Cyclamen de Naples

Octobre déjà, et les fleurs continuent de pousser, de fleurir (et de réclamer de l'eau) et de m'enchanter. Les dernières arrivées dans le jardin sont les petits cyclamen de Naples, qui m'ont conquise quand je les ai vu pousser à l'état sauvage en pleine nature, sous des pins.. Auparavant je ne connaissais que la version "pot de fleur" du cyclamen, et ils ne m'avaient jamais particulièrement intéressée. Maintenant que j'en ai planté, je les couve et je guette les moindres pousses. Je suis gâtée, celui-ci, planté depuis 3 semaines, a pris tout de suite, il a déjà fait sortir 4 tiges de fleurs et des nouvelles feuilles.
Les graines de rose trémière aussi, continuent de pousser, elles ont pris des cm et presque toutes une troisième feuille. Deux nouvelles sont sorties de terre bien après les autres.  
Les petites satisfactions que me donnent encore le jardin sont bien utiles, pour compenser mes deux déceptions de tricot de la semaine, pied de nez à l'été qui ne veut plus partir et à l'automne qui se refuse encore à se montrer.. Un béret de Melissa Labarre et un bonnet avec un motif de jacquard, mon tout premier jacquard : j'ai beaucoup aimé les tricoter, l'un comme l'autre, mais malgré les deux échantillons réalisés, ils sont tous les deux bien trop grands! J'en suis à me demander si je ne tenterais pas le feutrage du bonnet jacquard.. 
Enfin, les photos à suivre, en espérant que la déveine du tricot va me laisser tranquille.. 

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails