15.10.12

Un arc-en-ciel de Bretagne








Il y a eu du tricot dans ma vie, ces derniers temps, il y en a toujours, en fait, mais peu d'ouvrages terminés à montrer. Deux cet été, (encore un qui me reste à publier ici) et un cet automne. Un toujours en cours dont il y a eu un petit aperçu rayé, et un qui l'a doublé, parce qu'il y en avait la nécessité. 
C'est l'une des choses qui me plaît dans les test-knit, avoir une date butoir permet de se concentrer sur un ouvrage et de le boucler, avant de passer à autre chose. L'autre côté qui me plaît, c'est la phase de test elle-même, le fait d'avoir à comprendre un patron, de pouvoir demander à la créatrice directement des précisions quand il en manque, et de contribuer un petit peu à la naissance de son projet.. 
J'ai eu cette chance avec le dernier patron de Solenn. Un joli petit gilet, facile à tricoter, simple mais pourtant soigné dans les détails et la finition, qui font aimer le projet terminé. 
J'ai beaucoup aimé le tricoter aussi grâce à la laine elle-même, la Gilliat, qu'elle nous a permis de tricoter  un peu en avant-première finalement.. Je crois qu'avec ce fil, j'ai enfin trouvé la laine idéale dans cette gamme, la plus versatile, dans le bon sens du terme, adaptée à des gilets, des châles, des bonnets, des torsades ou du jersey, pratiquement tout ce qu'on veut faire avec cette épaisseur de fil. Elle a un aspect rustique, mais un fini tricoté très régulier, doux et comme feutré, elle est légère et un peu chinée, j'adore sa couleur granit un peu doré (forcément, la Bretagne..), idéale pour l'assortir avec les couleurs vives de l'arc-en-ciel, ou un peu moins tranchées du coloris Archangel qui me restaient du dernier bonnet de l'année dernière. Et puis c'est aussi une démarche écologique à la base de l'intention de Solenn, de proposer un laine de moutons élevés en France, dont le fil aussi est cardé localement. Et comme la qualité est au rendez-vous, je ne tarirais pas d'éloges sur cette laine, au contraire, l'initiative est à encourager et soutenir, moi je suis emballée! 
Enfin voilà, le résultat du travail de Solenn, et de mes aiguilles.
J'ai tricoté la taille 4-5 ans alors que ma petite souris porte du 5 ans, parce que le 6-7 ans me semblait devoir être vraiment trop grand. Il m'a fallu à peine deux écheveaux (il me reste 20g de fil). J'ai ajouté une deuxième poche symétrique à la première, à la demande de la destinataire, et petite modification personnelle, j'ai tricoté l'intérieur des poches avec la laine des rayures, la Malabrigo Rios. 
J'ai tricoté la version avec rangs raccourcis, et les manches aussi, mais ça c'était involontaire : malgré un essayage de la première manche sur le modèle vivant et remuant, j'ai arrêté un peu trop tôt. Je peux encore les reprendre et ajouter quelques cm, ce n'est pas insurmontable et je pense que je le ferais. 
Mais pour ça il va falloir le lui enlever, le temps de revoir ça, et ça ne sera pas évident! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails