23.5.12

Comfort food


Un (très) bon bouillon maison et une tartine du pesto de l'an dernier, congelé, véritable gourmandise. De la nourriture qui aide à se sentir bien! 

Tout s'est bien passé. j'ai encore des effets secondaires désagréables, mais c'est supportable.
Merci pour tous vos petits mots chaleureux! 

20.5.12

Nascono fiori




Les fleurs poussent, et je me réjouis de découvrir les premières de chaque variété, que je retrouve, ou que je découvre pour certaines. 
Des moments relaxants et apaisants au jardin avant une petite intervention chirurgicale demain. J'ai subi le traitement préparatoire ces derniers jours, je le sent peser dans mon corps, et j'espère me sentir plus légère bientôt. Encore une semaine et ça devrait aller mieux. 
Je me repose, en attendant, et je tricote.. Je vous montrerais dès que possible. 
En attendant, bonne semaine à vous!

15.5.12

Gyllis - KAL







Avec Nathalie, on a souvent les mêmes envies de tricot, c'est comme ça. Il y a eu l'écharpe, (un bonnet aussi, mais je n'ai finalement pas suivi) et puis le Gyllis, ce modèle de Stephen West, assez moderne dans sa forme, mais quand-même très féminin avec son point ajouré. 
Pour la petite histoire, (il y en a toujours une, finalement), j'ai acheté ce patron dès qu'il est sorti, je l'ai adoré tout de suite, mais sans savoir avec quel fil le tricoter.  Et puis j'avais acheté un peu sur un coup de tête (non, vraiment??) deux pelotes de Madelinetosh Worsted 80/10/10 (Merinos cachemire et nylon) dans une très jolie couleur, et je me disais qu'elles seraient parfaite pour le Gyllis quand je voudrais m'y mettre. Je gardais ça dans un coin de ma tête. Et puis voilà, quand j'ai voulu m'y mettre, je me suis rendue compte que j'étais loin d'avoir le compte de fil nécessaire avec ma laine, pour ce modèle! Disons que je m'en suis rendue compte au moment de défaire l'écheveau pour le mettre en pelote. Et bien sûr, impossible de trouver du réassort pour ce fil teint en petite quantité, et dont la base n'est même pas toujours disponible auprès du site de la marque.
Du coup, il a fallu passer par dessus ma déception, me faire une autre idée, trouver ce qui remplacerait ce fil nuancé et si doux.. J'ai opté pour la solution de facilité, mélanger deux fils pour garder une couleur un peu nuancée, et un fil économique, pour ne pas tomber dans la surenchère. Un fil de Holstgarn Supersoft  couleur scarab, et un fil d'alpaga Drops (7233m) vert olive chiné. 2 pelotes de Holstgarn et 4 d'alpaga, presque utilisées en entier. 
Le tricot est très simple, régulier sans être jamais ennuyeux, et tricoté en aiguilles n°5 il monte vite, un projet très agréable à réaliser! Ma seule petite déception c'est qu'au moment de rincer l'ouvrage, pour le blocage et aussi pour adoucir la Holstgarn, un des deux fils a légèrement déteint, puisqu'il y avait du vert dans l'eau de rinçage. La perte de couleur n'était pas très forte parce que l'eau n'était pas saturée de couleur, mais elle a continué de façon quand-même très visible, jusqu'au 5e rinçage. N'ayant jamais eu de problème de ce genre avec l'alpaga de Drops, et utilisant ici la Holstgarn pour la première fois, j'ai un peu tendance à l'incriminer, mais dans le doute.. je ne peux jurer de rien. Juste, si vous l'utilisez, gardez cette possibilité à l'esprit! 
Enfin, en ce qui concerne le patron, par contre aucune réserve,  je suis conquise! Il est parfait en grande écharpe autant qu'en étole, sa forme le fait tenir parfaitement sur les épaules, et sa longueur permet de l'enrouler. J'aime beaucoup le côté ajouré et en même temps texturé, et sa forme arrondie.. 
En résumé, je m'en ferais bien un deuxième, puis aussi un troisième, et ça ferait aussi un chouette cadeau de Noël pour l'année prochaine, si on y pense.. 
Merci Nathalie de m'avoir accompagnée, vivement le prochain! 





11.5.12

Le rouge de mai





Le rouge n'est pas ma couleur préférée, mais que j'aime voir ceux-là! (Et même la rose qui semble plus rose que rouge, est vraiment rouge en réalité, mais il paraît que c'est une des couleurs les plus difficiles à photographier.. je l'expérimente!)
Les rosiers sont débordants de fleurs cette année, le froid leur a  fait du bien on dirait. Et puis la transplantation d'un plant de coquelicot dans mon jardin a marché, suffisament en tout cas pour qu'une fleur s'épanouisse.. Inutile de dire qu'après la disparition des coquelicots des années précédentes, celle-ci sera bien soignée jusqu'à, si possible, donner ses graines pour l'année prochaine..
Le vieux rosier, celui qu'on avait failli supprimer, qui semblait n'être que de vieilles branches recouvertes de lichens et d'épines a donné cette énorme rose, et de nombreuses autres. C'est la première fois depuis que je le connais.. 
Enfin, une gentille voisine à peine rencontrée nous a ouvert les portes de son jardin, pour nous faire profiter de son cerisier.. Les toutes premières, encore peu sucrées, mais tellement le goût du printemps.. 

Voilà, un peu de mon printemps pour celles chez qui il se fait trop attendre.. 

7.5.12

Le joli mois de mai


Ca y est, il est là, le mois de mai, le printemps, le vrai. Presque plus de pluie ici, ces jours-ci, mais encore des surprises qui arrivent dans ma boîte aux lettres.. 
Cette fois c'est Marisa qui m'a gâtée, de deux petites choses de sa réalisation, très joliment empaquetées. 
Un paire de petites boucles d'oreille, tout en finesse (et qui, oh miracle, ne m'irritent pas les oreilles comme les autres métaux fantaisie) et une petite barrette, avec la même petite touche de rose qui attire comme un aimant instantanément la petite fille de la maison, au point qu'elle a déjà décidé que je lui prêterais l'une et l'autre chose. Deux heureuses au lieu d'une, si c'est pas un peu Noël, ça! 
Mon problème, c'est que Marisa,  non seulement elle fait des bijoux de toute sorte, plus mignons les uns que les autres, mais elle coud aussi très bien, elle tricote et elle crochète parfaitement.. Que pourrais-je bien faire moi, pour la remercier? 
(La question n'est pas rhétorique, si vous avez des idées, je suis preneuse.. )

Et d'ailleurs, en parlant de tricot, j'ai comme un blocage, en ce moment, causé par un de mes en-cours. J'ai commencé le Twenty-ten, en février déjà, mais j'avais d'autres projets en même temps, et je voulais le finir avant de commencer autre chose. En fait, il est long, il dure plus que l'hiver, je n'ai jamais passé autant de temps sur un gilet, même en taille adulte, et j'ai fini par réduire mon temps de tricot, tellement je n'avais plus envie de le faire. Finalement, j'y suis presque, j'ai fini le corps et le col, et il ne me reste que les manches. Mais comme je pense les faire longues, je n'ai pas envie de les faire maintenant, j'ai envie de passer à autre chose. Et j'ai tellement rêvé de faire autre chose que celui-là, pendant que je ramais avec le point de blé, qu'une fois mis de côté, je me suis trouvée désemparée.. 
Résultat, j'ai fait une bonne petite période d'achat compulsif de laine, en cherchant celle qui allait me redonner envie, j'ai passé des heures et des heures à chercher le prochain tricot que j'allais faire (et je n'ai pas fini..) et je n'ai toujours pas recommencé à tricoter. 
Hier j'ai acheté un patron. Ce soir je l'ai imprimé. Mais j'ai toujours un doute sur la laine à utiliser, du coup je n'ai pas commencé.. 
Il vaudrait mieux que je retourne jardiner, je crois.. 
Bonne fête du 8 mai, et bonne semaine à vous!


LinkWithin

Related Posts with Thumbnails