1.4.13

... Pâques au tison (bricolage inside)





Dans mon envie de faire, fabriquer, bricoler de ce printemps, il y a eu aussi les oeufs de Pâques décorés, au dernier moment bien sûr, hier. Et puis comme j'aime bien me compliquer un peu la vie, j'ai voulu faire des oeufs teints avec la technique (polonaise si je ne me trompe pas), d'impression en négatifs de feuilles (et non pas peints), mais vidés parce que je ne voulais pas sacrifier les oeufs fermiers de ma grand-mère. 
J'ai donc vidé les oeufs, sans en casser, et ça c'était déjà un point positif. Par contre, il faut souffler fort, pas facile pour les enfants. Et puis avec la petite souris, on a coupé en tranches un bas tiré des chiffons, fait un noeud d'un côté, positionné les oeufs chacun à l'intérieur d'une tranche de bas, avec une petite feuille sur la coquille, noué l'autre extrémité du bas en l'étirant bien pour qu'il plaque la feuille, puis on a réfléchi aux couleurs.
Du vin rouge pour le plus sombre, qui tire sur le gris violet, puis du curry mélangé à du curcuma ou quelque-chose d'approchant, pour le plus clair (on dirait qu'il n'a pas pris la teinture, mais on distingue quand-même le motif végétal, alors finalement, si..), l'infusion de peaux d'oignons pour les deux rouges, le café pour le brun-roux, et du colorant alimentaire pour le vert. 
Ce qui n'était pas prévu, c'est que les oeufs vidés, recouvert du bas, et mis dans la teinture, allaient flotter.. Et impossible de les remplir d'eau ou autre, j'ai donc du bricoler des "poids" qui venaient les maintenir dans le bain, sans pour autant les écraser. Des cuillères à soupes un peu lourdes, un petit couvercle avec une pierre dessus, et même un coquetier à l'envers ont fait l'affaire. On les a laissé toute la nuit pour être sûr que  ça marche le mieux possible.
Le résultat est toujours une surprise : le vin a je pense un peu attaqué la coquille de l'oeuf, il a donné une surface rugueuse, comme cristallisé et le motif est très flou.. J'aime beaucoup par contre, la couleur qu'a donné le café. J'aurais bien essayé le thé noir, mais je n'en avais plus que du vert, (ou carrément du Matcha : non). Le curry lui, n'était pas assez dilué dans l'eau, en fait,  j'ai retrouvé la poudre au fond du contenant, ça aurait peut-être mieux marché en faisant plus attention à le diluer. Les peaux d'oignons était plus claires que la couleur que les oeufs ont pris, et c'était un peu magique de voir l'eau de l'infusion prendre une couleur dorée, puis cuivrée, puis rouge cerise! J'aurais bien aimé avoir du chou rouge, de la betterave ou même de l'oignon violet, mais j'étais un peu démunie question potentiel de teinture, donc j'ai fini par utiliser des fioles de colorant alimentaire que j'avais pour le dernier oeuf, mais d'une part la couleur n'est pas super, et en plus j'aurais préféré continuer l'expérience de la teinture naturelle ou végétale.. Maintenant, la petite souris est enchantée de cette activité, et selon ses paroles, elle a envie d'en faire tout le temps.. (Omelettes, et oeufs brouillés vont être au menu..) 
Enfin, mon idée du départ était de fixer les oeufs sur la couronne en osier fabriquée mercredi, mais le moyen de fixation n'a pas été trouvé dans les délais impartis, c'est donc plutôt un petit nid qui contient les oeufs qu'une couronne.. Mais qu'importe, la symbolique est là. 
Joyeuses Pâques à vous qui passez par là!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails