9.11.13

Epona !





Passons sur le temps qui s'écoule hors de ce blog sans que j'y laisse de traces, ça devient un lieu commun, et que dire, je n'ai pas d'autre justification que le temps qui passe et la vie qui court! Comme tout le monde, n'est-ce pas?
Enfin il y a des choses qui ne changent pas trop quand-même, c'est le temps et la passion du tricot.
Cette fois c'est Karen, une des premières blogueuses que j'ai découvert et dont j'ai admiré les ouvrages tricotés, il y a déjà longtemps, qui m'a proposé de tester un de ses modèles pour l'ebook qui vient juste d'être publié, collaboration avec des créatrices talentueuses et variées, pour les laines et sur l'initiative de Laurence.
Je n'ai pas eu la chance de pouvoir tricoter la Physalis prévue initialement, pour cette fois, mais ce sera pour une prochaine fois -où je m'y prendrais un peu plus à l'avance..
Mais du coup, c'était l'occasion d'utiliser enfin de la laine de mon stock! La Manos Silk Blend avait exactement les caractéristiques de poids/longueur et échantillon demandés pour le patron, et sa couleur plaisait beaucoup à la principale intéressée.
Le modèle de Karen est tout simple, facile à porter sur une robe ou une tunique, il se tricote d'une pièce, de haut en bas, tout à l'endroit donc, et les augmentations sont joliment placées pour être décoratives (les petits jours). Un motif original de tresse souligne la taille haute avant que la tunique s'évase. Les nuances de mon fil cachent un peu tous les petits détails, je trouve que c'est bien dommage. Mais la tunique est tout de même adoptée et portée sans façons. 
Un petit conseil qui n'a rien de nouveau, un de ceux que l'on connaît bien quand on tricote des laines nuancées ou teintes à la main de ce genre, mais que j'avais négligé de suivre ce qui m'a obligée à défaire plusieurs rangs pour recommencer : alterner deux pelotes. Oui je sais c'est un conseil de débutant, mais disons que c'est une note pour moi-même.. Je me suis retrouvée avec une sorte de tâche claire en plein sur le devant du tricot. Les variations des écheveaux teints à la main sont réparties à intervalle régulier et se retrouvent donc parfois toutes au même endroit sur un tricot.. ça ne me l'avait jamais fait de manière aussi flagrante, mais bon, on ne m'y reprendra plus!
Enfin voilà, un joli modèle qui va parfaitement bien avec l'automne en demi-teinte qui est le notre cette année, parfait pour réchauffer sans être trop lourd ou épais, et simple et charmant, tout ce qu'on aime.. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails