29.4.13

Célébrons le printemps! #5







C'est presque une blague de parler de printemps, à ce point-là.. Pluie, vent, grisaille et froid, 5 ou 6°C hier, on dirait qu'au lieu d'aller vers les beaux jours, c'est l'automne qui s'avance! Je n'aurais jamais cru, quand j'ai commencé ce jeu avec 5min30s, que le temps irait pratiquement de pire en pire.. 
Bon, on patiente, en attendant, et on profite avidement des journées exceptionnelles de soleil où, d'un coup, la chaleur dépasse les 25°C. Ca arrive régulièrement le mercredi, où je ne travaille pas, ce qui est quand-même un motif de satisfaction. Photo de la semaine sous la pluie style grain breton, un 28 avril, tout va bien.. 

En attendant, la végétation elle, n'attends pas et continue son évolution. Les fleurs de monnaie du pape sont toutes remplacées par les petites gousses vertes, on dirait presque des pois gourmands, les iris continuent de fleurir à un rythme incroyablement lent. Je croyais que certains ne fleuriraient pas cette année, mais ils ont finalement sorti des tiges de fleurs, depuis la semaine dernière, alors tout n'est pas perdu. Les herbes folles sont en train de monter en graines, et à  la demande de plusieurs d'entre-vous, je ne les ai pas tondues, elles doivent vous remercier. (Par contre, je n'exclue pas la possibilité de procéder à un arrachage minutieux des graminées qui poussent entre les fleurs, dès que le temps me permettras de ressortir au jardin sans imperméable ou anorak). Le lilas n'est pas encore complètement épanoui, et quelques roses sont arrivées à fleurir (l'an dernier elles étaient déjà en fleur le 7 avril). Dès qu'il ne pleut plus, les parfums du jardin sont enivrants.. Les arbres de Judée cette année, avec la fraîcheur et l'humidité gardent leurs fleurs plus longtemps que d'habitude, ce qui a permis aux abeilles de venir les butiner à qui mieux mieux, au point que leur bourdonnement m'a fait me demander s'il n' avait pas un essaim caché dans l'arbre.. En fait non, mais je n'ai jamais vu autant d'abeilles dans ces arbres de notre jardin.. 
La voisine par contre, a trouvé judicieux de mettre du désherbant sur le chemin que nous partageons, le long de notre grillage, et ça me fait bondir! Le lilas blanc qui est juste de l'autre côté en a pâti, il a quelques feuilles racornies, mais surtout quelle idée, mais quel besoin avait-elle de répandre des produits chimiques, toxiques? Je ne comprends pas. On peut tondre, ou arracher les mauvaises herbes, il doit y avoir deux mètres carrés, je l'aurais fait volontiers, mais mettre du désherbant? Maintenant l'herbe est rase, jaunie comme sèche, c'est moche comme tout, et polluant, je ne comprends pas.. Surtout qu'accessoirement cette partie du chemin est de notre propriété, pas de la sienne, même si elle a un droit de passage. Je ne l'ai pas vue depuis, mais il va vraiment falloir que je trouve un moyen de lui signifier "gentiment" que je suis totalement contre l'usage des pesticides, sur mon chemin, et qui plus est à des fins "esthétiques" (discutables). 
Enfin bref, ce sont les abeilles qui m'y ont fait penser, parce qu'on sait bien que les herbicides et les produits phytosanitaires sont particulièrement dangereux pour la population d'abeilles, et nocifs plus généralement pour l'environnement, les nappes phréatiques, et pour l'homme aussi.  
Voilà, c'était ma minute écolo, tout ce que nous faisons à la nature à des conséquences, il faudrait quand-même en être conscient.

24.4.13

Le vert de saison






Il y a déjà plusieurs semaines, j'ai fait un test-knit pour Caroline. Un petit haut sans manches, simple et parfait pour la demi-saison, avec la méthode contiguous pour la construction des épaules sans coutures, tricoté du haut vers le bas. Coïncidence amusante, elle a appelé son patron Etty, en référence à Etty Hillesum, alors que j'étais déjà plongée dans la lecture de son journal, sur les conseils éclairés de Agathe.
Le mélange de fil du prototype de Caroline aurait du correspondre en théorie à un fil Aran, mais elle m'avait conseillé de trouver un équivalent d'un DK, ce que j'ai fait, j'ai choisi la Cotton Linen de Schachenmayr que j'avais adoré tricoter pour le Sweet Peasy de la petite souris, et dont j'avais du coup fait quelques provisions (d'autant que ce gilet n'a absolument pas vieilli, il resté parfait, même s'il a beaucoup été porté). Le sweet peasy, je l'avais tricoté en 3,5mm et la matière était souple et agréable à toucher. J'ai ajouté un fil de soie légèrement plus sombre, très fin, parce que la couleur du fil de cotton-linen seul m'ennuyait un peu, trop unie et un peu pâlichonne. L'épaisseur de ce fil ne devait pas, dans mon idée, avoir une grande incidence sur l'épaisseur de mon tricot, et Caroline donnait comme numéro d'aiguilles du 4mm. Ca aurait du, ou pu, coller.
Mais non en fait, en 4mm mon échantillon était trop grand, j'ai du descendre à 3,75mm, et j'avais encore une maille de trop pour l'échantillon. Mais tricoter la cotton-linen + le fil dentelle en 3,5mm ça aurait été trop épais comme tricot, déjà en 3,75 c'était un peu dur à tricoter, la cotton-linen étant un fil plein et dense. Donc je suis partie en sachant que je risquais d'avoir quelques centimètres en trop, en largeur. 
Avec un peu plus d'expérience sur la méthode du contiguous, j'aurais pu modifier le patron et arrêter les augmentations des épaules avant, mais je n'ai pas voulu prendre le risque de m'éloigner du modèle, d'autant que pour un test, c'est quand-même mieux de suivre les instructions.. 
Donc au final, il est un peu trop large pour moi. Par contre, la matière est très agréable au toucher et à porter. La prochaine fois, éventuellement, je réfléchirais à la possibilité de surteindre le fil, plutôt que de rajouter un autre fil (même si je ne regrette pas mon choix, pour la couleur et l'aspect chiné, c'est exactement ce que j'avais imaginé). 
Maintenant, depuis mon billet sur ma couverture au crochet en stand-by, je me suis remise exclusivement au crochet, ces "fleurs" sont complètement addictives, je n'avais pas prévu d'en faire autant, j'ai recommandé quelques couleurs, et je me demande si je n'en recommanderais pas encore (deux de mes coloris préférés étaient en rupture de stock..) En même temps, je vois bien que de continuer à m'amuser avec les couleurs est un peu un moyen de ne pas me retrouver face à la montagne de bordures blanches à faire, et à assembler.. 

22.4.13

Célébrons le printemps #4

21 avril 2013, 16h15

Cette semaine a vu le meilleur et le "pire" du printemps, de 30°C à moins de 10° (avec Mistral, ce qui fait que la température ressentie était encore inférieure..) mais la végétation continue, un peu au ralenti, mais sans s'arrêter, maintenant qu'elle a commencé.. 
On ne le voit pas sur cette photo, mais le lilas montre ses premières fleurs, elles s'ouvrent bien plus lentement que d'habitude, mais aux premiers jours de retour d'une température normale, ça sera certainement instantané. Les iris aussi, continuent de fleurir, un à un, et puis il y a encore des violettes (le froid, ça conserve.. ) Les roses arrivent timidement, et les allium n'en finissent plus de s'ouvrir. Ce sont les fleurs blanches que vous voyez au premier plan sur la photo, elles sont maintenant aussi habitées par des herbes sauvages et un peu folles, qui elles ne souffrent pas du froid. Il faudra bien passer un coup de tondeuse par là, j'attendais que les allium aient fini leur floraison, mais ça dure, et je me suis rendue compte que j'ai oublié de resemer les graines de nigelles de damas récoltées l'an dernier, et qu'il en pousse quand-même au milieu de ce fouillis herbeux.. je serais tentée d'attendre aussi les nigelles avant de tondre. En même temps, ça peut durer longtemps cette histoire de ne tondre que quand il n'y aura plus de jolie fleur dedans..  Célébrons le printemps avec 5m30, sous toutes ses formes, froid ou caniculaire, pluvieux ou ensoleillé.. Que nous réserve cette semaine? Qu'elle vous soit bonne, en tout cas..


17.4.13

Célébrons le printemps #3


13 avril 2013, 19h20 (50mm f/5)
Ma participation au jeu "Célébrons le printemps" de 5m30 . Pour arriver, ça y est, il est arrivé le printemps, la chaleur tout d'un coup nous a pris par surprise. Le jour de la photo, samedi, il a fait plus de 25°C, aujourd'hui à midi, 30°C.. La végétation pousse pratiquement à vue d'oeil. J'ai regardé dimanche si le muguet sortait et il n'y avait rien, hier soir il y avait des pousses de 10cm. On peut presque entendre les feuilles du tilleul s'ouvrir, elles nous font déjà une ombre légère et attirent les petits oiseaux qui viennent se cacher tranquillement..  


Les iris cette année ne sont pas au meilleur de leur forme, ils fleurissent petit à petit, au compte goutte, enfin ceux qui ne se sont pas fait transformer en dentelle par les petites chenilles vertes, et ils ne tiennent pas du tout en bouquet, ils restent 24h en fleurs et se fanent. Alors j'ai arrêté de les cueillir, même si leur parfum dans la maison me ravit.. Les fleurs de forsythia sont déjà passées mais le corête du Japon est encore superbe. Premier pique-nique aujourd'hui, dans le jardin, enfin..
On y est, là, au coeur du printemps.. pour de bon!



11.4.13

Reprendre le fil




C'est le printemps, depuis que je sais crocheter, je pense, le printemps appelle le crochet.. Des ouvrages en coton, colorés, faciles à transporter et à faire par petits bouts, tout ça certainement contribue à associer au printemps, pour moi, l'appel du crochet. Je crois que l'an dernier je n'ai fait qu'y penser, mais cette année, j'y retourne..
C'est aussi la conjonction entre la fin d'un test-knit que je ne vous ai pas encore montré ici, mais qui m'a totalement occupée les mains et l'esprit,  et un passage à vide de tricot; une fois fini, je ne savais plus quel tricot commencer, ça arrive, de temps en temps.. Et donc je n'ai rien fait de mes aiguilles, pendant plusieurs jours, puis j'ai commencé à réfléchir, à mes travaux en-cours depuis longtemps, dont celui-ci, ma couverture au crochet, un peu ambitieuse, peut-être.. 
En cours depuis 2011! J'ai tout ressorti, tout étalé, pour voir où j'en étais restée, et la place occupée par ce qui est déjà réalisé, une façon de se motiver : je recouvre presque ma table, ce qui donne une couverture d'une taille acceptable, pour un lit d'enfant. Donc j'en ai fait plus de la moitié. Mais par contre je vois déjà tous les bouts de fil à rentrer, et j'aimerais vous demander si vous connaissez, vous, une technique pour assembler les carrés en cours de crochetage? Je crois que ce serait vraiment l'idéal pour éviter de repousser, ensuite, indéfiniment l'assemblage et le rentrage de bouts de fil qui m'attends, après la meilleure partie, le crochetage des "fleurs" et des bordures.. 

8.4.13

Célébrons le printemps #2


J'ai légèrement dévié l'angle de prise de vue, involontairement, mais je trouve incroyable de voir déjà au bout d'une semaine du changement! Les alliums sont plus nombreux à être fleuris, et les monnaies du pape, invisibles sur la première photo sont toutes épanouies.. Les fleurs de l'arbre de Judée sont bien petites pour être visibles, mais, avec un oeil perçant et attentif, on les devine.. 
Je savais que ce défi allait me plaire! Célébrons le printemps, et observons-le, savourons-le, même, c'est l'idée de 5m30 que je suis, pour la deuxième semaine.. 

5.4.13

Conversation



Après le printemps (que l'on espère voir arriver) dans le jardin, le printemps dans la maison!  
L'orchidée tellement lourde de fleurs que le tuteur est incapable de la soutenir, qui continue de mettre des boutons et de rallonger sa hampe, et vient faire la conversation à ma "porcelaine" (Graptopetalum paraguayense). Je me demande si elle va finir par toucher la table et que la porcelaine la regardera de haut..
Avec Lou pour "Nature in the home", merci Andrea pour l'inspiration!




After spring (that we really hope to see arriving) in the garden, spring in the home! 
The orchid, so heavy with its flowers that the stick has become unable to support it, that keeps on extending its buds and stem, and comes to see and make conversation with my graptopetalum. I wonder if it eventually will reach the table and if the graptopetalum would look at it from above..
Joining Lou for Nature in the home, and thanks to Andrea for inspiring me!

3.4.13

Célébrons le printemps! #1

31 mars 2013, 18h42, jardin de la petite maison, vue du romarin vers l'ouest. (50mm f/5) 
L'initiative de Cinq minutes trente d'un défi photo sur le thème du printemps m'a emballée! Les photos de mon jardin, vous en voyez des dizaines, et j'en prends bien 10 fois plus, (que je vous épargne). L'idée est de prendre une photo par semaine pendant 2 mois, du même point de vue. Pour moi c'est aussi un défi parce que souvent, j'ai plutôt tendance à photographier de près, un détail, une fleur qui apparaît ou une plante qui pousse, en privilégiant l'esthétique ou la composition. Là, pour moi en tout cas, le cadre large s'impose, vous en verrez un peu plus, mais de moins près.. 
Si ça vous dit de rejoindre le défi, ce serait chouette de voir aussi vos jardins, bouts de jardin ou même juste un pot de fleurs!

1.4.13

... Pâques au tison (bricolage inside)





Dans mon envie de faire, fabriquer, bricoler de ce printemps, il y a eu aussi les oeufs de Pâques décorés, au dernier moment bien sûr, hier. Et puis comme j'aime bien me compliquer un peu la vie, j'ai voulu faire des oeufs teints avec la technique (polonaise si je ne me trompe pas), d'impression en négatifs de feuilles (et non pas peints), mais vidés parce que je ne voulais pas sacrifier les oeufs fermiers de ma grand-mère. 
J'ai donc vidé les oeufs, sans en casser, et ça c'était déjà un point positif. Par contre, il faut souffler fort, pas facile pour les enfants. Et puis avec la petite souris, on a coupé en tranches un bas tiré des chiffons, fait un noeud d'un côté, positionné les oeufs chacun à l'intérieur d'une tranche de bas, avec une petite feuille sur la coquille, noué l'autre extrémité du bas en l'étirant bien pour qu'il plaque la feuille, puis on a réfléchi aux couleurs.
Du vin rouge pour le plus sombre, qui tire sur le gris violet, puis du curry mélangé à du curcuma ou quelque-chose d'approchant, pour le plus clair (on dirait qu'il n'a pas pris la teinture, mais on distingue quand-même le motif végétal, alors finalement, si..), l'infusion de peaux d'oignons pour les deux rouges, le café pour le brun-roux, et du colorant alimentaire pour le vert. 
Ce qui n'était pas prévu, c'est que les oeufs vidés, recouvert du bas, et mis dans la teinture, allaient flotter.. Et impossible de les remplir d'eau ou autre, j'ai donc du bricoler des "poids" qui venaient les maintenir dans le bain, sans pour autant les écraser. Des cuillères à soupes un peu lourdes, un petit couvercle avec une pierre dessus, et même un coquetier à l'envers ont fait l'affaire. On les a laissé toute la nuit pour être sûr que  ça marche le mieux possible.
Le résultat est toujours une surprise : le vin a je pense un peu attaqué la coquille de l'oeuf, il a donné une surface rugueuse, comme cristallisé et le motif est très flou.. J'aime beaucoup par contre, la couleur qu'a donné le café. J'aurais bien essayé le thé noir, mais je n'en avais plus que du vert, (ou carrément du Matcha : non). Le curry lui, n'était pas assez dilué dans l'eau, en fait,  j'ai retrouvé la poudre au fond du contenant, ça aurait peut-être mieux marché en faisant plus attention à le diluer. Les peaux d'oignons était plus claires que la couleur que les oeufs ont pris, et c'était un peu magique de voir l'eau de l'infusion prendre une couleur dorée, puis cuivrée, puis rouge cerise! J'aurais bien aimé avoir du chou rouge, de la betterave ou même de l'oignon violet, mais j'étais un peu démunie question potentiel de teinture, donc j'ai fini par utiliser des fioles de colorant alimentaire que j'avais pour le dernier oeuf, mais d'une part la couleur n'est pas super, et en plus j'aurais préféré continuer l'expérience de la teinture naturelle ou végétale.. Maintenant, la petite souris est enchantée de cette activité, et selon ses paroles, elle a envie d'en faire tout le temps.. (Omelettes, et oeufs brouillés vont être au menu..) 
Enfin, mon idée du départ était de fixer les oeufs sur la couronne en osier fabriquée mercredi, mais le moyen de fixation n'a pas été trouvé dans les délais impartis, c'est donc plutôt un petit nid qui contient les oeufs qu'une couronne.. Mais qu'importe, la symbolique est là. 
Joyeuses Pâques à vous qui passez par là!

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails