24.5.13

Célébrons le printemps! #8

19 mai 2013 20h35
Appelons-le ce printemps, il va peut-être finir par arriver.. Ou pas. J'ai eu une frayeur, le temps d'un instant à midi, en me disant que peut-être tout l'été allait être comme ça. Pourquoi pas? Ce serait possible, finalement, il n'y a plus de saisons, ma bonne dame.. Il ne s'agit plus de parler du réchauffement climatique, mais du dérèglement climatique, ça fait déjà quelques années que l'expression a été corrigée, et c'est de plus en plus vrai. Je me demande ce que penserait ma grand-mère de tout ça, quand je me rappelle ses dictons sur le temps qu'il fait ou qu'il fera. Je me demande si un jour on s'en rappellera, de ces dictons, alors qu'ils seront peut-être complètement obsolètes, tellement le temps aura changé. 
Enfin bref, ce printemps qui n'arrive pas cadre tout à fait avec une période un peu chaotique chez nous. Un cambriolage dans l'immeuble, pendant que j'étais seule à la maison avec la petite souris, deux étages au-dessus, l'après-midi pendant une pluie diluvienne qui donnait une atmosphère un peu irréelle et tirant vers le cauchemardesque; la fin des travaux de la maison annoncée pour cette semaine et encore reportée par chacun des intervenants, la fin de l'école qui se profile, et avec elle la période d'incertitude jusqu'à fin août quand à la prochaine école, et quand aux camarades que l'on retrouvera, ou pas, à la rentrée. 
Et puis aussi je voulais dire un mot en passant sur le "silence" des blogs, et éventuellement avoir vos réflexions sur le sujet. Je crois qu'il y a une certaine tendance en ce moment à la fermeture de blogs, à l'abandon de la blogosphère au profit d'Inst*gram ou de Fac*book, de Pint*rest ou même peut-être de Ravelry, ou que sais-je encore. Ce qui est certain c'est qu'on ne peut pas gérer et être actif sur tous les médias, à moins de n'avoir vraiment rien d'autre à faire. Pour moi, après les avoir expérimentés un peu tous, ils sont rien d'autre que complémentaires au blog, comme les mails échangés à la suite des commentaires le sont; des moyens différents d'échanger et de rester en contact, mais en ce qui me concerne en tout cas, au regard de mes envies et "besoins", jusqu'à présent, aucun ne remplace la petite fenêtre du blog. Je n'ai jamais songé à l'abandonner et à fermer, mais c'est vrai que j'ai eu aussi mon "creux de la vague", des moments où je n'avais plus vraiment envie de poster, ni même de commenter lors de mes visites sur les autres, des moments où mes soucis et mes préoccupations m'occupaient trop l'esprit pour pouvoir entrer dans les univers des unes et des autres, ou alors très superficiellement, ce qui n'était pas du tout satisfaisant pour moi, et alors oui, me sentant en décalage, je suis restée en dehors de la blogosphère pendant pas mal de temps, ou du moins à la marge. D'un côté, ça permet de relativiser l'importance qu'on y accorde et le temps à y consacrer. C'était aussi une période où je me suis rendue compte que je passais trop de temps à admirer ce que je voyais chez les autres, sans faire la moitié de tout ce que j'aurais voulu faire moi-même, ce qui était frustrant. 
Maintenant, le constat est là, j'ai moins de temps que ce que j'avais quand j'ai commencé ce blog (activement je veux dire..), moins de temps pour poster et moins de temps pour visiter tous les blogs que j'aime. Mais je reprends du temps pour continuer à rendre visite plus qu'en passant, à laisser un commentaire (de plus de 3 mots..) , peut-être pas toutes les fois, mais au moins régulièrement, parce que je crois que c'est comme ça qu'on maintient la blogosphère vivante, comme on aime à la voir et à la visiter, en y participant. Je vais peut-être à contre-courant, la tendance est plus à la consommation qu'à la discussion et à l'échange, mais j'ai envie de cultiver les relations que l'on y créée, comme on salue les têtes connues dans la rue, avec un sourire. 
Enfin bref, en ce qui concerne le jardin et son évolution, après ce long discours, je vous laisse avec quelques photos..


18.5.13

Célébrons le printemps! #7

11 mai 2013, 19h04

Encore plus en retard que la semaine dernière, mais encore à temps pour la photo de la 7e semaine du défi de 5m30s
Célébrons le printemps, on y croit.. j'ai l'impression qu'il n'a jamais été aussi pluvieux, froid et gris, ce printemps! Par chance, même s'il faisait plutôt froid à cause du vent, il ne pleuvait pas samedi dernier quand j'ai pris la photo.
Encore des iris, toujours, il manque une seule variété à fleurir et on aura fait le tour! Le lilas est passé un peu inaperçu cette année, il a fleuri sous la pluie, les quelques branches que j'ai coupées n'ont pas du tout tenu en bouquet, comme les iris d'ailleurs. Les roses sont toutes fleuries, c'est une explosion de couleurs! 
Pour la première fois depuis ce début de printemps, je suis allée dans une jardinerie acheter des plantes. Des plants de lin, de la mauve sylvestre, deux géraniums lierre, et un cadeau de fête des mères en avance, deux petits buis à faire pousser et tailler en boule. Mais aussi des plantes à consommer, des plants de tomates et de fraises, pour les gourmands que nous sommes! 
Le moins que l'on puisse dire, c'est que le jardin ne manque pas d'eau, à l'heure où j'écris, il pleut, de nouveau, à seaux.. 



10.5.13

Célébrons le printemps! #6

5 mai 2013, 18h02


Oups, déjà 10 jours de mai et je n'ai pas encore posté la photo de la 6e semaine de "Célébrons le printemps"! C'est le syndrome jours fériés, ponts et rythmes chamboulés qui m'a désorganisée.. 
Sixième semaine déjà, et si le jardin porte indiscutablement les marques du printemps, les températures et le soleil de mai ne sont toujours pas au rendez-vous.. 
Côté jardin, les iris commencent enfin à avoir une floraison intéressante, j'en redécouvre toujours de nouveaux, dont je ne suis pas sûre qu'ils aient déjà fleuris, depuis que nous connaissons le jardin. J'ai commencé d'ailleurs une sorte de répertoire des couleurs que je publierais ici, un de ces jours, pour me rappeler toute l'année de l'emplacement des différentes fleurs, et que ces rhizomes sont une merveille au printemps! 
En ce qui concerne le pré d'herbes folles qu'il m'avait été pratiquement interdit de couper ici-même, il a tout de même été sacrifié.. Avec beaucoup de soins, pour éviter d'endommager les narcisses, les jacinthes sauvages, les heuchères, les iris, et les nigelles de Damas. Je crois qu'il n'y a pas eu de dégâts, et en contrepartie, on a l'impression que le jardin s'est agrandi.. ou que nous avons rapetissé! C'est incroyable la sensation et l'impression de place gagnée que de l'herbe coupée peut donner.. 
Ca ne se voit pas sur cette photo aussi large, mais les cochenilles ont envahi l'arbre de Judée, comme chaque année, et rendent tout ce qui est en dessous collant et noirci. Je ne traite pas les arbres, ni les plantes d'ailleurs (ah bon, vous l'auriez deviné?) je me limite à utiliser de temps en temps un mélange pulvérisé sur les rosiers, de vinaigre blanc, savon noir et eau pour limiter les pucerons, après avoir attendu et vérifié qu'il n'y ait pas de coccinelles ni leurs larves pour les manger, et à enlever les escargots à la main, pour les mettre en terrain découvert où les oiseaux peuvent les manger si ils les voient avant qu'ils ne retrouvent l'abri d'un feuillage. Je n'interviens pas plus que ça. Et ma voisine (celle qui met du désherbant sur le chemin) est épatée par la taille et la vigueur de mes roses trémières (qui n'ont pas encore fleuri, ceci-dit), que j'ai plantées il y a 2 ans pour les plus vieilles. La sienne se fait dévorer par les escargots ou les limaces, elle croyait que j'avais traité mes fleurs, ou mis un poison pour éliminer les gastéropodes.. mais non. Cette discussion-là était avant l'épisode désherbant, ce qui fait que je ne lui ai pas dit plus clairement que j'étais contre l'utilisation de ces produits, et que tout ce qui était dans mon jardin qu'elle admire, était naturel. Ce sera pour une prochaine fois.. 
Et puis hier, une belle journée passée en famille à l'occasion de la première communion de la plus grande de nos nièces, dans un endroit qui m'a fait penser à Agathe, le "local scout", une vieille bastide pleine de charme et dans un état.. étonnant, mêlant l'ancien, (voire dangereux, certaines portes interdites d'accès pour question de sécurité, de belles tuiles provençales au bord du toit, prêtes à finir par terre) et le nouveau dans un genre spartiate/camping. Etonnante, la glycine qui commence à pousser à l'intérieur de la maison, en passant sous la peinture décrépie.. J'aurais bien aimé pousser toutes ces portes, et ouvrir toutes ces fenêtres fermées! Je me demande à quoi ressemblait cette maison, quand elle était habitée.. Et puis dans le jardin, arbres pluricentenaires où grimper, orties qui piquent les mollets, immense table où manger, monter, dessiner, danser, et cabane des Farfadets où les plus jeunes sont naturellement allé manger ensemble, à l'abri du regard des parents. 





1.5.13

En vert et blanc


Travailler, le 1er mai, travailler pour soi, les mains dans la poussière, à nettoyer..
tout en regardant dehors.
Regarder le soleil enfin se montrer, voir le sol, la terre, les iris détrempés
Se mettre au ras du sol et enfin, capturer les derniers rayons de la journée qui jouent dans l'herbe folle, les tulipes et le muguet..
En espérant que vous avez passé aussi, un doux premier mai!

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails