26.11.13

Novembre

Feuilles du plaqueminier embringuées sur un rosier

Feuilles du plaqueminier, encore, tombées et restées posées sur les tiges des crocus 
Chocolat chaud de rigueur en rentrant du cours de musique à pieds..

Une bouffée d'air  citadin pour notre premier week-end de vacances depuis des mois.. Un peu de shopping (Muji!)

.. quelques pas dans les nouveaux espaces verts (non pas boueux, spongieux!!) du quartier

architecture de l'éco-quartier (très chouette ensemble, à mon goût.. même si vous ne voyez pas tout!)

L'audio-guide dans le musée, une découverte! (même si les commentaires ne sont pas du tout adaptés aux enfants..) et un grand plaisir pour moi de visiter ce musée, et de faire découvrir l'art "en vrai" à ma petite souris 
La petite neige de mercredi dernier, qui a fait une heureuse et animé la ballade jusqu'à l'école de musique!
Quelques photos en vrac, prises ces dernieres semaines. On est passé du soleil à la neige. Pour les détails entre-temps, voir les légendes des photos.. 
Novembre file, a presque fini de défiler, d'ailleurs, et je ne suis presque pas passée par là. 
Ce n'est pas mon genre de me plaindre de la météo, surtout quand elle est "normale" pour la saison, mais comment vous dire.. sans chauffage dans la maison, je suis pétrifiée par le froid. Même si il y a quand-même 2 ou 3 radiateurs électriques qui chauffent en permanence, on avait en moyenne 16°C dans le salon, 17°C dans la cuisine, 14.5°C dans la salle de bain.. Je n'ai pas mis le thermomètre dans les chambre, à mon avis c'est entre 14.5° et 16°, (il y a moins d'air froid qui rentre que dans la salle de bain, qui est au nord, avec l'extracteur d'air qui fait entrer le froid, qui est sans porte, et qui donne sur le couloir de l'entrée où la porte est toute autre qu'étanche à l'air). On n'avait pas froid pour dormir, ceci-dit, jusqu'à la nuit dernière; avant, avec une bonne couette, le plus dur c'était de sortir du lit. Mais là, le Mistral fou qui souffle un air glacial est impitoyable, cette nuit j'ai senti le froid, et ce matin j'ai mal à la gorge.. Ces températures sont tout de même en nette amélioration dans deux pièces depuis hier où nous avons remis les anciennes portes de la maison, à la cuisine et au salon. Sans le courant d'air qui vient du couloir de l'entrée, on arrive à 18 ou 19° dans la cuisine et 17-18 dans le salon ce qui est très confortable, comparé aux jours précedents.
Enfin bref, ça nous fera des souvenirs, quand le chauffage sera enfin fonctionnel. Le plombier vient cette semaine, on croise les doigts pour que ça marche normalement, rapidement..
Ce mois de novembre file encore plus vite que les autres, si c'est possible. Bientôt la fin du mois, et le calendrier de l'Avent à préparer!! 


9.11.13

Epona !





Passons sur le temps qui s'écoule hors de ce blog sans que j'y laisse de traces, ça devient un lieu commun, et que dire, je n'ai pas d'autre justification que le temps qui passe et la vie qui court! Comme tout le monde, n'est-ce pas?
Enfin il y a des choses qui ne changent pas trop quand-même, c'est le temps et la passion du tricot.
Cette fois c'est Karen, une des premières blogueuses que j'ai découvert et dont j'ai admiré les ouvrages tricotés, il y a déjà longtemps, qui m'a proposé de tester un de ses modèles pour l'ebook qui vient juste d'être publié, collaboration avec des créatrices talentueuses et variées, pour les laines et sur l'initiative de Laurence.
Je n'ai pas eu la chance de pouvoir tricoter la Physalis prévue initialement, pour cette fois, mais ce sera pour une prochaine fois -où je m'y prendrais un peu plus à l'avance..
Mais du coup, c'était l'occasion d'utiliser enfin de la laine de mon stock! La Manos Silk Blend avait exactement les caractéristiques de poids/longueur et échantillon demandés pour le patron, et sa couleur plaisait beaucoup à la principale intéressée.
Le modèle de Karen est tout simple, facile à porter sur une robe ou une tunique, il se tricote d'une pièce, de haut en bas, tout à l'endroit donc, et les augmentations sont joliment placées pour être décoratives (les petits jours). Un motif original de tresse souligne la taille haute avant que la tunique s'évase. Les nuances de mon fil cachent un peu tous les petits détails, je trouve que c'est bien dommage. Mais la tunique est tout de même adoptée et portée sans façons. 
Un petit conseil qui n'a rien de nouveau, un de ceux que l'on connaît bien quand on tricote des laines nuancées ou teintes à la main de ce genre, mais que j'avais négligé de suivre ce qui m'a obligée à défaire plusieurs rangs pour recommencer : alterner deux pelotes. Oui je sais c'est un conseil de débutant, mais disons que c'est une note pour moi-même.. Je me suis retrouvée avec une sorte de tâche claire en plein sur le devant du tricot. Les variations des écheveaux teints à la main sont réparties à intervalle régulier et se retrouvent donc parfois toutes au même endroit sur un tricot.. ça ne me l'avait jamais fait de manière aussi flagrante, mais bon, on ne m'y reprendra plus!
Enfin voilà, un joli modèle qui va parfaitement bien avec l'automne en demi-teinte qui est le notre cette année, parfait pour réchauffer sans être trop lourd ou épais, et simple et charmant, tout ce qu'on aime.. 

1.11.13

6 ans de sourires


J'avais bien commencé un billet assez personnel, depuis plusieurs jours, de ceux que je commence comme un journal sans réfléchir, et puis que je reprend avec un peu de distance, pour bien mesurer ce que je veux ou pas laisser écrit, et puis voilà que pouf, avant d'avoir fini, est arrivé l'anniversaire de la demoiselle de la maison.
6 ans. C'est passé si vite que je m'en suis à peine aperçue, 6 ans. Bien sûr, si je repense à ma vie avant d'être maman, là j'ai l'impression d'avoir changé de siècle depuis..
C'est drôle parce que juste avant son anniversaire, je suis allée avec elle à la piscine où j'allais avant sa naissance, à l'aquagym. Je n'y étais retournée qu'une fois depuis, autant dire que c'est comme si je n'y étais plus retournée, et la dame de l'entrée était très étonnée que ma carte date de 6 ans. Moi j'ai l'impression que c'était hier. Rien n'a changé là-bas, ni même la dame en question.. C'est juste que la dernière fois, la petite fille que je tenais par la main était encore dans mon ventre. Un détail.
Enfin bref, elle adore la piscine, un vrai poisson. Elle saute même là où elle n'a pas pied, elle descend au plus profond sous l'eau, elle barbotte, et j'arrive même à faire des longueurs avec elle.
A 6 ans, elle se rend compte que plus important que les cadeaux, c'est la présence de ceux que l'on aime à nos côtés qui compte.. Cette prise de conscience est facilitée par le fait que sa marraine chérie, ma petite soeur, vit aux Etats Unis, qu'elle ne la voit qu'une fois par an et qu'elle échangerait bien n'importe quelle poupée ou jouet contre sa présence. 
Elle n'a pas fait beaucoup de devoirs pendant ces vacances, mais j'ai quand-même la très nette impression qu'elle est en constant apprentissage, elle déchiffre tout ce qui est à portée de vue,  les emballages, les publicités, (je me rappelle quand je faisais la même chose), et aussi quand on essaie discrètement d'épeler les mots pour ne pas les prononcer, elle les comprends, ça devient une sorte d'exercice pour elle donc pour nous c'est fichu. Il va falloir trouver autre chose...
Elle grandit en taille, elle a dépassé la taille moyenne d'un enfant de 7 ans en septembre, et aussi en sagesse, toujours très sensible elle se laisse parfois déborder par ses émotions, mais elle arrive à se raisonner. Et parfois je la trouve songeuse, sérieuse, comme si elle avait des pensées qui l'empêchent d'être la petite fille malicieuse, insouciante et pétillante qu'elle a toujours été. J'ai l'impression que ça a commencé avec le changement d'école, et que ça n'a pas disparu. Elle n'avait pas envie d'aller à l'école ce matin, et ce n'est pas dans sa nature de ne pas avoir envie de se lever. Et je sais que ce n'est pas le travail scolaire qui lui déplaît, elle est toujours contente d'apprendre de nouvelles choses, de lire de mieux en mieux et de plus en plus de syllabes et de sons différents.. Elle a des nouvelles copines, mais "pas beaucoup", comme elle me dit, et certaines d'entre elles qui ne sont pas toujours très gentilles. Je ne sais pas si c'est l'âge qui veut ça, mais ce n'est pas l'idéal pour elle, pour se sentir bien dans sa nouvelle école.
Enfin voilà, mon petit coeur qui grandit, qui apprend la vie, et dont j'espère qu'elle ne perdra pas tout de suite, sa candeur et son grand coeur. 

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails