26.3.14

Mars le renouveau








Que j'aime ce mois de mars! J'ai fêté mon anniversaire, en toute simplicité, au début du mois, le jardin renaît, les jours grandissent, le soleil éclaire différemment le jardin chaque jour, les iris embaument, et j'ai même aimé les giboulées du week-end dernier où le soleil n'apparaissait que lorsqu'il pleuvait! Et puis j'ai fini hier mes séances de kiné pour ma cheville, je peux refaire mes trajets à pieds, et la petite souris enchaîne les cours d'initiation à divers instruments, avant de choisir à la fin de l'année, celui qu'elle adoptera l'année prochaine. Elle est enthousiaste, et c'est un régal de la voir apprivoiser un instrument tel que.. le basson! La semaine prochaine, c'est le hautbois qui commence, et j'espère qu'elle pourra aussi essayer un instrument à cordes avant la fin de l'année : lors d'un concert de harpe et ensemble de cordes samedi, elle était fascinée par les violonistes.
Et puis côté tricot, j'ai fini plusieurs ouvrages que je ne vous ai pas encore montrés, un bonnet, un châle et un gilet. J'ai commencé de tricoter du coton, dans l'euphorie des premiers jours chauds de mars, et puis prévu 2 autres tricots à refaire, le gilet arc-en-ciel de la petite souris, malencontreusement perdu par ma belle-mère qui la gardait pendant les vacances, et un tricot que j'aime beaucoup mais trop court ce qui fait que je ne le porte jamais.. Pour commencer par celui commencé avant tous les autres, mon Twenty-ten, il y a, oh, à peine 2 ans, avec le groupe du "No-buy month" de Ravelry, qui avait pour but de tricoter de la laine du stock. La Cascade Eco+ que j'ai utilisée avait bien été achetée pour ce gilet, mais quelques mois auparavant.. et elle attendait patiemment. Elle a attendue encore puisque je n'ai fini que le mois dernier ce gilet auquel il ne manquait plus que les manches.. Un comble quand on sait que c'est le plus simple de ce gilet, plus de diminutions ou d'augmentations à compter, plus de point de blé, de boutonnières à placer ou de mailles à relever.. Enfin bref, je l'ai fini et même s'il m'a fallu encore plusieurs semaines pour trouver les boutons, ça y est, et aussitôt cousus, aussitôt enfilé et porté! Avec le temps qu'il fait, il est encore tout à fait de saison. 
Et puis juste un mot sur les photos, la photo classique du gilet en entier, mais il y a eu aussi plusieurs photos moins cadrées, un peu floues parfois, où l'on me voit plus que ce que l'on voit le tricot, prises par une petite photographe en herbe de 6 ans et quelques mois, qui s'est régalée à me faire prendre la pose et me photographier, ce qui m'a beaucoup amusée aussi, avec l'appareil des grands, bien lourd, pourtant, pour ses petites mains! 





Enfin, malgré mon envie continue de revenir ici plus souvent, je crois que c'est la nouvelle configuration de notre salon depuis ce week-end, et la réinstallation de quelque-chose qui ressemble beaucoup plus à un bureau que ce que j'avais depuis le mois d'août, va favoriser le retour vers le blog, le mien et les vôtres. C'est incroyable comme le fait d'être bien installée me facilite la vie, enfin l'internet! Assise devant une table, avec le clavier bien positionné, la souris facilement utilisable.. je me demande d'ailleurs si la raréfaction de publication et de fréquentation des blogs n'est pas due à l'utilisation des tablettes par un nombre toujours plus important de personnes. En tout cas en ce qui me concerne personnellement, le retour à la configuration classique est révélatrice, et un plaisir, et me permet de vous dire avec plus de confiance, à bientôt! 

12.3.14

Des froufrous - toute une histoire








Avant le printemps, c'est à dire, avant son arrivée officielle, et même si on s'y croirait déjà, un peu de laine, de la laine de janvier, déjà, un tricot fini dans les premiers jours de mon arrêt de travail. Ce qui finalement tombait à pic parce que les rangs déjà longs, avec les augmentations à la chaîne pour créer les volants, je crois que ça m'aurais pris des jours et des jours en temps normal. Mais là non, ce qui m'a permis de ne pas détester ces derniers rangs. 
Une genèse un peu épique pour ce modèle, que l'on avait choisi de tricoter ensemble, Véronique, Sandrine et moi, à l'automne, disons au moment de la sortie du patron. Chacune avait de son côté d'autres projets en cours ce qui nous a porté jusqu'au mois de janvier. 
Pour la laine, j'avais dans l'idée très précisément le coloris Perfect Love de Abuelita Yarns, mais malgré des mois de guet sur Laine et Tricot, impossible d'avoir ce coloris en stock. Je me suis résignée à chercher ailleurs, et je n'ai pas trouvé. J'ai juste fini par trouver une couleur qui me plaisait vraiment chez ma marchande de laine en ville, sauf que.. ce n'était pas de la laine, mais un fil estival (Mango de Bouton d'Or), coton mélangé. Un fil sport, à peine plus épais que ce que je voulais en plus, mais j'y ai quand-même ajouté un fil de mohair d'Anny Blatt couleur Saumon, pour réchauffer un peu le tout. Pour le reste des couleurs, pour les volants, j'avais vu un joli choix chez Purple Laine, d'alpaga et de merinos (et en plus j'avais bien envie de tester la boutique). J'ai bien étudié les différentes combinaisons de couleur et leur succession sur le modèle, et tout ce que je pouvais faire, (fil simple ou fil en double, j'ai commandé de quoi pouvoir faire le plus grand volant avec n'importe lequel des fils, en simple ou en double selon ce que ça allait donner, indécise que je suis). Et puis j'ai commandé aussi un peu de ce fil-là, qui avait une couleur assez proche de celle que je recherchais pour la partie principale du châle, en me disant que si vraiment la Mango ne faisait pas l'affaire, je pourrais peut-être recommencer avec celle-là. 
Au final, je n'ai pas été déçue par les couleurs! Et ce fil couleur pêche me plaisait tellement (il est si doux.. ) que j'ai décidé de tenter le tout pour le tout, alterner un rang de Mango avec un rang de ce Purple Merino DK. Et aussi, je me suis rendue compte que l'alpaga n'était pas comme celui de Drops un fil "sport", il est beaucoup plus fin. Voilà ce que c'est que de focaliser sur les couleurs et de laisser de côté les questions techniques..
Ce qui fait que j'ai un tricot avec des fils d'épaisseur totalement disparates, que j'ai quand-même tricotés avec seulement 2 aiguilles différentes. La purple merino DK tricoté avec le même n° d'aiguilles que la Mango donne un tricot un peu trop dense, même si ce n'est pas visible, il manque un peu de souplesse à mon goût, les volants en alpaga au contraire sont tricotés un peu trop "aérés", même si j'ai de toute façon changé d'aiguilles, et ce qui m'embête aussi un peu c'est que je trouve que le châle manque un peu d'envergure (avant les volants), alors même que mon échantillon était plus grand que celui préconisé, avec ma laine qui n'avait rien à voir avec celle du patron..
Résultat : rien à dire sur le patron, ingénieux dans sa construction et agréable à tricoter, et qui fait la joie des petites filles avec ses froufrous!
Tout bien pour la commande chez Purple laines, livraison rapide et avec le suivi de colis, par contre, l'alpaca bleu turquoise a un peu déteint (et ce n'est pas parfaitement parti) sur la couleur pêche. Mon tort a été de laisser tremper plus que de raison, mais aussi je ne m'attendais pas à ça!
Notes pour moi-même : renonce à la bidouille! Tricoter 2 fils de grosseur différente avec la même aiguille, c'est pas l'idéal! Accepte de ne pas avoir exactement ce que tu imaginais et essaye de t'adapter plutôt que d'essayer de contraindre les éléments à ta volonté (cf point un, renonce à la bidouille). Et puis ne cède pas à la facilité (flemme), si tu changes de laine, change de laine pour de bon et recommence du début et avec les bonnes aiguilles. Si tu n'as pas envie de recommencer, assume ton choix et continue jusqu'au bout. (cf point un, vous avez saisi l'idée..)

Enfin bref, la petite souris aime beaucoup son châle, comme on peut le voir sur les photos, et c'est l'essentiel. Reste à espérer que j'apprenne de mes erreurs et que j'arrête de bidouiller.. Je ne sais pas si c'est possible!! Véronique par contre, elle, n'a pas bidouillé, et ça vaut le coup d'oeil, avec la splendide Pimprenelle de Laurence!! Sandrine, quand  à elle, nous fera voir sa version plus tard.. 
Bon, et puis je voulais vous parler d'un bonnet, mais je ne sais pas, j'ai l'impression que ce n'est déjà plus l'heure.. 

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails